La confiance en soi

Pour cet article, je me suis demandée comment aborder tout cela. Du coup, le meilleur exemple serait de parler de ce que j’ai fait pour moi. J’ai dû faire un long travail sur moi-même pour accepter qui je suis, pas seulement me tolérer, mais m’apprécier. Je suis comme tout le monde, il y a des choses que je peux aimer chez moi et d’autres où j’ai encore du mal. Mais sache que je n’ai pas réussi en un jour, cela m’a pris du temps. Et grâce à ça, j’ai aussi beaucoup appris sur le monde qui m’entoure.

S'accepter c'est s'aimer

Comment s’accepter quand on est négatif ?

Honnêtement, c’est très compliqué de s’accepter soi-même , je ne vais pas te mentir. C’est un travail au quotidien car je n’ai malheureusement pas de recette miracle à te donner. Et en plus de ça, il n’y a que toi qui peux y arriver. Comment obtenir La confiance en soi ?

Pour commencer, poses-toi cette question : est-ce que tu veux sortir de cette vision négative que tu as de toi ? Oui ? Alors c’est déjà un bon début ! Par contre, il va falloir te faire violence et sortir de ta zone de confort. Ça peut faire peur, mais comme on dit “la peur n’évite pas le danger” et là, clairement, le seul danger que tu risques, c’est d’être bien. Prêt(e) à être en paix avec toi ?

Le plus important pour commencer, c’est de réaliser qui t’entoure et les sentiments que ces gens t’apportent. Les relations toxiques sont la première source de mal-être. Pour l’avoir vécue pendant presque 8 ans, je peux te le garantir. Dans la vie, on ne peut pas toujours être tout rose et tout mielleux (oui, c’est la Bisounours qui le dit). Mais en aucun cas les relations avec les autres doivent être source de mal-être. Si c’est le cas, c’est qu’il y a un souci, et ce n’est pas obligatoirement TOI la / le responsable ! Entoure-toi des personnes qui ne t’envoient pas tout le négatif dans les dents à chaque fois que tu les vois ou que tu leur parles.

Hop, hop, on fait le ménage !

Ne me sors pas l’excuse que ça fait X années que tu connais cette personne, patati patata… Quand j’ai commencé à faire le ménage dans ma vie, j’ai commencé par mon passé. Sans m’en rendre compte, je m’étais entourée de personnes qui n’ont jamais voulu mon bien. Je ne devais pas réussir professionnellement parlant parce qu’elles ce n’était pas le cas. Je devais rester au même niveau, ne pas avoir d’ambition. Et pour ça, ces personnes ont commencé à me dire que je n’étais pas capable de ci et de ça, à me bourrer le crâne jusqu’à ce que ça rentre et que je finisse par m’en persuader moi-même. On a essayé de me changer parce que mon style vestimentaire ne plaisait pas (une fille avec un baggy et un skate, ce n’est pas normal).

J’avais déjà très peu confiance en moi, mais là, on voulait me lobotomiser le cerveau pour rentrer dans le moule. Tout ça à cause de cette société qui nous dicte notre façon d’être ! Il m’a quand même fallu presque 8 ans pour me rendre compte des choses. En plus, j’avais trouvé une oreille attentive qui était surprise de voir l’image que j’avais de moi.

J’étais renfermée sur moi-même, marchant toujours la tête en bas, j’étais tétanisée à l’idée de parler à des gens inconnus. Et puis mon travail m’a obligé à me sortir de mon “pseudo” cocon. Je devais communiquer avec des gens, et même parler des langues étrangères alors que je n’ai jamais osé parler anglais même en cours. C’est à partir de là que j’ai compris que quelque chose n’allait pas, que je n’étais pas cette fille timide et renfermée. Sauf qu’après toutes ces années, j’étais qui ?

Acceptation de soi - isolement

Change pour toi !

Quand j’ai réalisé que mon entourage ne voulait pas mon bien en m’enfermant dans une illusion de relation pseudo parfaite. J’ai décidé de me reprendre en main ! Déjà, on commence par les gens qui ne t’apportent rien. Hop, poubelle ! Plus besoin de te tracasser des soucis des autres. Ce premier pas a été comme une bouffée d’air, mais ce n’est que le début. Maintenant, j’attaque au lourd, ma relation amoureuse ou devrais-je dire ma relation d’habitude. À chaque fois que je revenais chez moi, j’avais l’impression de mourir de l’intérieur, je n’étais clairement pas heureuse et encore moins moi-même. Il m’avait changé pour être son objet, qui avait peur du monde, qui avait peur d’avancer et qui lui était redevable de tout.

J’ai dit STOP à tout ça ! Ce n’est pas une vie, ce n’est pas la vie que je veux ! Je veux me respecter, je veux qu’on me respecte et qu’on m’accepte.

J’avais peur, je ne savais pas si j’allais y arriver, mais j’étais déterminée à changer de vie ! Je ne voulais plus être spectatrice de ma vie, je voulais être actrice de celle-ci. J’ai commencé à me dire et à me répéter que j’étais capable. Ça peut te paraître stupide, mais à force, c’est rentré ! Avec le temps, j’ai recommencé à m’habiller comme je voulais (oui, parce qu’un jean et des baskets, ce n’est pas une tenue féminine). Puis, peu à peu, j’ai changé de cercle d’amis pour bannir les gens qui m’ont juste apporté des larmes et fait perdre confiance en moi. Me voir changer et retrouver ma vraie nature n’a pas plu à tout le monde. Et vous savez quoi, moi, je me sentais de mieux en mieux, alors leurs avis, je m’en fichais et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Acceptation de soi -Sourit à la vie et la vie te sourira

Passer des larmes aux rires

Il y a toujours des jours avec et des jours sans. Cependant, la seule et unique personne qui peut décider du déroulé de ta journée, c’est TOI ! Si tu te sens bien dans ta tête, tu te verras autrement et inversement. Quand je suis dans un mauvais jour, je me trouve nulle, inutile, moche (faut pas avoir peur des mots), que tout ce qui se passe, c’est ma faute … Alors que NON ! Je ne suis pas un mannequin qui fait des défilés, mais est-ce que c’est ça que je veux être ? Évidemment non ! J’ai tellement pleuré parce qu’on m’a critiqué sur mon physique (surtout vis-à-vis de mes origines), sur mon intellect, ma façon d’être, en fait sur tout. Jusqu’au jour où j’ai compris qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Et j’ai envie de dire tant mieux ! Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui !

Donc, à un moment donné, j’ai décidé d’être simplement moi, avec mes cassures, mon côté romantique, mon côté enfant, une écolo, mais pas trop quand même, une geek, une maman poule… enfin tout ce qui fait de moi la personne que je suis ! Il a fallu passer par des phases d’incompréhension envers mes propres sentiments. Est-ce que c’est celle que je veux être ? Est-ce que les gens vont m’accepter ? Honnêtement, je ne me suis même pas posé ces questions ! Je suis celle que je veux être, celle qui est à l’écoute pour ses ami(e)s, qui est présente, qui pleure quand elle a envie de pleurer, qui rit, qui chante et danse. En fait, j’ai seulement décidé de vivre ma vie et de profiter de ce que celle-ci a à m’offrir.

Keep your smile

Lire aussi notre article: Love Alarm – Saison 2

Quels conseils puis-je t’offrir ?

Si jamais tu souhaites mieux t’accepter et avoir La confiance en soi, voici quelques conseils que je peux te donner :

Prends du temps pour toi tous les jours, même si ce n’est que quelques minutes. Écoute de la musique, lit ou regarde une série. Fais ce qu’il te plaît, ce n’est pas égoïste de penser à son bien-être.

N’aie pas peur d’accepter tes émotions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, il y a toujours une explication et on se sent souvent mieux en les acceptant.

Regarde-toi dans le miroir et souris. C’est un geste simple qui ne te coûte rien. Le positif entraîne très souvent le positif.

Ne te force pas, dire non n’est pas un tabou.

C’était la partie la plus facile, mais je vais maintenant te donner d’autres astuces nécessitant un peu plus d’efforts :

– Les autres pensent toujours savoir mieux que toi ce dont tu as besoin. C’est faux, tu es le seul maître de tes décisions !

Attarde-toi sur tes points positifs. Le négatif te tirera vers le bas, alors qu’en faisant ainsi, tu te trouveras à coup sûr d’autres points qui feront que tu t’accepteras mieux.

– N’oublie pas que tout le monde à des points forts, n’hésite pas à en tirer profit. Tu obtiendras à coup sûr un sentiment de fierté.

Le doute n’est pas ton ennemi, il te permet de sans cesse de te remettre en question et ainsi de te faire avancer.

N’hésite pas à t’entourer d’amis véritables, qui seront là pour partager tes joies et accomplissements, mais aussi là pour te soutenir dans tes doutes et moments de faiblesse.

Je ne te propose pas une solution magique, mais seulement des clés pour avancer et que tu finisses par t’accepter. Tout ne s’arrange pas en un claquement de doigts alors sois patient(e). La confiance en soi est un chemin long mais obligatoire !

Pour conclure…

J’espère que cet article t’aura apporté quelques pistes de réflexion. Je ne te donne pas là une solution miracle, il n’y a malheureusement pas de formule magique. S’accepter ne signifie pas ne plus avoir de doutes, ni même ne plus être triste. Cela signifie juste qu’il faut que tu prennes conscience que tu es unique et ton propre maître. Personne ne doit te dicter tes besoins. Autre conseil : le passé doit aussi rester dans le passé, regarde la route que tu veux parcourir au lieu de regarder en arrière. Trace ta propre voie. Un détail ne te plait pas, tu as maintenant les clés pour changer. Et surtout n’oublie pas, c’est un pas après l’autre. Le plus important, c’est qu’au final, tu t’aimes.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *