Articles a la une

Derniers commentaires
dossier

Mon combat contre l’obésité –…

Dans cette nouvelle série hebdomadaire « Mon combat contre l’obésité », nous aborderons les bilans concernant ma perte de poids. Cela sera également un lieu où vous pourrez avoir quelques conseils, partages et échanges. La série alternera chaque semaine entre Life By Girls et mon blog. Sachez que je n’ai pas la science infuse et qu’il est possible que je me trompe. Dans un but ludique, n’hésitez pas à échanger avec moi dans les commentaires pour me faire part de votre expérience. Pour retrouver le précédent article, je vous invite à suivre ce lien.

Merci à Zarian pour cet Article ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Twitch ainsi que son Blog et sur son compte Twitter !

Correction d’un problème de balance

J’ai acheté ma propre balance pour remplacer celle qui est (très) vieille de plusieurs années. Malheureusement, c’est sans étonnement que l’on a pu voir que l’ancienne balance enlevée 2 kg. Avant de faire le bilan, je vais donc devoir faire les corrections pour que l’on puisse repartir sur de bonnes bases.

  • La première pesée de 124 kg est un poids obtenu avec une autre balance défectueuse (la poisse, je sais), je ne connais donc pas mon poids à ce moment-là. Par contre, je faisais 120 kg le 10 septembre avec la balance déréglée, ce qui faisait 122 kg en réalité.
  • Le 29 septembre, je n’étais donc pas à 114 kg, mais à 116 kg.
  • Le 06 octobre, je n’étais pas à 113,5 kg, ni à 115,5 kg d’ailleurs, mais à 115,9 kg. J’ai fait une erreur en lisant le nombre sur l’application de mon téléphone.

Au final, j’ai perdu ~6,1 kg et non pas ~10 kg comme annoncé dans le premier bilan cela ne m’a fait ni chaud ni froid, parce que je m’attendais à une correction. La perte de poids ne change que parce que je me suis trompé dans les valeurs.

Mon combat contre l’obésité – troisième bilan

On va donc passer au troisième bilan, mais pour être certain que tout le monde a compris, on va reprendre depuis le début si vous voulez bien :

 

Le 10 septembre, mon poids était de 122 kg — IMC de 35,6 — Obésité Sévère.

Le 29 septembre, mon poids était de 115,9 kg — IMC de 33,9 — Obésité Modérée.

Le 06 octobre, mon poids était encore de 115,9 kg — IMC de 33,9 — Obésité Modérée.

Le 13 octobre, mon poids était de 113,2 kg — IMC de 33,1 — Obésité Modérée.

 

C’est donc une perte d’environ 3 kg la semaine dernière, ce qui est énorme et pourtant, je ne me prive pas. La vraie raison de cette perte de poids est parce qu’au fil du temps, je mange de mieux en mieux, mais pas que. Le sport a boosté cette perte de poids, si vous n’avez pas suivi, je devais me remettre sérieusement au sport accompagné de Billy. Malheureusement, ce dernier étant occupé, nous n’avons pas trop eu l’occasion de nous revoir pour pousser la fonte ! Pourtant, malgré cela, je n’ai pas chômé de mon côté. J’ai commencé par 15 minutes de vélo dans la salle de sport de ma résidence, mais on ne va pas se mentir, j’avais plus mal au cul qu’autre chose, surtout que les 2 vélos ne fonctionnent plus très bien et sont bien cabossés.

Vélo cabossé

J’ai donc décidé de reprendre le vélo elliptique qui prenait la poussière chez la maman. Avec de la motivation et une bonne Playlist YouTube, j’ai fait 15 minutes le dimanche (07/10), puis 30 minutes le lundi, 45 minutes le mardi et 30 minutes le jeudi. On ajoute à cela toujours un peu de marche, moins qu’avant, car je ressens tout de même mon poids dans de trop gros efforts physiques. Plus les semaines passent et mieux je me sens, le tout en pratiquant le Fasting.

Mon changement dans l’alimentation

Effectivement, j’ai abandonné la Chrononutrition, car j’en ai été dégoûté. Premièrement, la Chrononutrition ne me convient pas vis-à-vis de l’alimentation et cela pouvait vite devenir cher. Il faut savoir que cette méthode privilégie énormément les protéines et principalement celle de la viande et du poisson et ce n’est clairement pas le moins cher. Ensuite, si l’on fait la comparaison entre le Fasting et la Chrononutrition, on peut voir que ce dernier a finalement peu de retours du monde scientifique et se base principalement sur les recherches de « l’Institut de Recherche Européen pour la Nutrition et la Santé (IRENS) ». Le problème, c’est que cet institut privé a été fondé par le Docteur Alain Delabos, qui est également le créateur de notre Chrononutrition, niveau fiabilité, on repassera. Pour finir, lors de mon achat du livre « Mincir vite et rester mince », j’ai failli vomir tellement le livre nous pousse à acheter les produits vendus par… la société du Docteur Alain Delabos. Je ne préfère pas mâcher mes mots, désolé. Je possède 3 livres sur la Chrononutrition et au final, cela tourne toujours en rond. Pour quasiment 20 € le livre (toujours écrit du docteur, évidemment), on peut s’attendre à mieux que des répétitions ou même des « prenez votre barre chrono-machin ». Le livre fait tout pour vous inciter à acheter les produits cités dans ce dernier. Je ne doute pas que la Chrononutrition peut avoir certains avantages, mais aujourd’hui, c’est impossible pour moi de continuer une méthode alimentaire aussi « sectaire ». Même poser une question sur son site est payant…

assiette équilibrée

Avec le Fasting, il y a déjà plus d’études et surtout, c’est incroyable le nombre de personnes qui pratiquent cette méthode sans le savoir. D’ailleurs, son nom est le Jeûne Intermittent, le Fasting étant basé sur ce dernier. Je me suis énormément documenté sur cette pratique, à tel point que je me suis rendu compte que les quelques YouTubers « Sport » que je suis…Bah, ils pratiquent cette méthode pour maigrir, rester en forme ou se muscler. Peut-être est-ce un autre bullshit, mais maintenant, si l’on me demande de choisir entre la Chrononutrition avec ses pratiques douteuses et le Jeûne Intermittent qui lui est documenté quasiment partout avec des études et des retours de sportifs… Il n’y a pas photo, je préfère choisir la solution documentée, donc le Jeûne Intermittent. Dans tous les cas, tout ne peut pas convenir à tout le monde et c’est à vous de choisir l’alimentation qui vous convient, tant qu’elle reste équilibrée.

Mes conseils

On va oublier ces histoires de méthode alimentaire et se concentrer sur l’essentiel : l’eau. Quelle que soit votre alimentation, vous devez boire et il est conseillé de s’enfiler 500 ml d’eau 30 minutes avant chaque repas. C’est une technique qui permettra de vous caler plus facilement, surtout si vous êtes un gros mangeur. Il faut savoir que le sentiment de satiété prend du temps à arriver (20 minutes, il me semble). Boire avant le repas commencera à remplir votre estomac, ensuite, n’oubliez pas de bien mastiquer et surtout de prendre votre temps. Votre apport en calories doit être inférieur à ce dont vous avez besoin dans une journée, c’est la base pour maigrir. Attention cependant, il est hors de question de jeûner JUSTE pour maigrir. Vous devez apporter un nombre suffisant de macronutriments pour votre organisme et de varier votre alimentation pour éviter les carences. Mention spéciale pour les sportifs qui augmenteront les protéines.

Je vais vous laisser sur cette phrase : « Une bonne alimentation, c’est le moteur. Le sport, c’est le booster. »

Si cela vous intéresse, vous aurez droit à un article sur le Jeûne Intermittent. N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *