Ender Geister : L’ultime Exorciste – Tome 3

C’est en février dernier que je vous faisais découvrir une petite nouveauté du catalogue Glénat : Ender Geister : L’ultime exorciste. Avec ce seinen étonnant et détonnant, nous suivions les aventures d’un exorciste allemand, rebaptisé à sa demande “Akira Kurosawa”, pour les besoins d’une mission au long cours au Japon. Durant les deux premiers tomes, sortis simultanément en France, nous avons vu Takashi Yomoyama poser les bases de son univers rempli de références au cinéma d’actions et de combats qui en sont dignes. C’est donc avec joie que nous avons accueilli le tome 3 d’Ender Geister : L’ultime exorciste le 19 avril 2023. C’est parti pour une lecture qui va nous donner envie de refaire quelques portraits.

"Ender Geister : L'ultime exorciste" tome 3 couverture

Last Action Exorciste

Les exorcistes, des maîtres qui repoussent le mal

Michael est un exorciste d’Allemagne réputé, enchaînant les missions dans tous les coins du monde à affronter trolls, gobelins, sorcières et autres monstres mythiques. Sa petite faiblesse : un amour débordant pour le cinéma d’action. Quand il est envoyé au Japon, c’est l’occasion rêvée pour lui de prendre un nouveau pseudonyme : “Akira Kurosawa” ! Seulement, il est encore loin de se douter que cette mission risque de le changer dans tout son être et de bouleverser le cours du monde.

Glénat
La rencontre entre Akira et son maître dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"
TSUI NO TAIMASHI -ENDER GEISTER- © 2021 Cygames, Takashi YOMOYAMA / SHOGAKUKAN

 Ender Geister : L’ultime exorciste est centré sur le personnage de Mickael, un exorciste allemand de premier ordre qui possède une entité maléfique scellée dans son corps. Appelé au Japon pour une mission spéciale, ce féru de cinéma d’action demande à prendre le pseudonyme original d’ “Akira Kurosawa”. Renommé en tant que tel, Akira débarque au Japon pour enquêter sur l’apparition d’un phénomène étrange nommé le “Pilier des ténèbres”. Mais il semble que son arrivée ne fasse pas que des heureux, puisqu’il est la cible de diverses attaques, l’obligeant à emménager avec sa partenaire Chikage Awashima. Une fois les derniers détails de la présence d’Akira sur le territoire réglés, notre duo se lance donc dans leur enquête et pénètre sur un territoire protégé proche du pilier ou des hordes d’adversaires attendent nos héros. Comment vont-ils s’en sortir ? 

Il semble que certaines personnes ne veulent pas d'Akira au Japon dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"
TSUI NO TAIMASHI -ENDER GEISTER- © 2021 Cygames, Takashi YOMOYAMA / SHOGAKUKAN

Akira Kurosawa : Le Démon qui m’a tuée

Hasta la vista, baby !

Une fois son sceau brisé par une tueuse professionnelle du nom de “Nue”, Akira se transforme en un être démoniaque doté d’une violence inouïe. Devenu incapable de discerner ses alliés de ses ennemis et déversant sa violence sur tout ce qui bouge, l’exorciste finit même par s’en prendre à sa partenaire Chikage ! Mais c’est en Afrique, à Johannesburg, que tout a débuté dix ans plus tôt, lorsqu’un démon a pris possession du jeune mercenaire Akira Kurosawa…

Glénat
"Chikage Awashima" compense son manque de puissance par la technologie
TSUI NO TAIMASHI -ENDER GEISTER- © 2021 Cygames, Takashi YOMOYAMA / SHOGAKUKAN

À la fin du tome 2, nous avions laissé notre duo en bien fâcheuse posture, à la merci de deux tueurs à gage aussi puissants que dangereux : Nue et son partenaire. Abattu à bout portant par la meurtrière, Akira ne meurt pas, mais cela a pour effet de détruire le sceau qui maintient son démon captif. Devenu incontrôlable, Akira se met à attaquer toutes les personnes présentes y compris sa partenaire Chikage. Alors que celle-ci est en mauvaise posture suite à son affrontement contre le sbire de Nue, c’est son patron, Kinjiro Tomori, qui lui sauve la mise et parvient à resceller l’entité qui a pris possession d’Akira.

Le patron vient en aide au duo dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"

De retour dans le monde des vivants, l’exorciste, qui n’a gardé aucun souvenir de sa transformation se rend avec le patron et Chikage à la rencontre d’une autre exorciste, Suzu Tsukigami, qui est venue leur prêter main-forte. Ayant connaissance que nos héros veulent enquêter sur la source du pilier des ténèbres, elle leur demande comme un service de retrouver deux de ses employés qui sont portés disparus. De nouveau seuls, Akira fait une demande à Chikage, il compte lui raconter son histoire et comment il en est venu à être possédé par ce démon, pour que la jeune fille puisse savoir à quoi elle a à faire et décider ou non de rester sa partenaire. Puis il commence son récit qui le ramène 10 ans en arrière, à Johannesburg, alors qu’il se nommait encore Dominic Eiki Kämpfer et était mercenaire dans l’équipe “Albérich”…

entre Akira et Chikage la confiance s'installe dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"
Akira était déjà un combattant redoutable avant d'être possédé dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"

Lisez un extrait d’Ender Geister : L’ultime Exorciste – Tome 3 ici !

Ender Geister VS Evil

Alors là les amis, je suis ravie ! Comme je vous en parlais lors de ma dernière critique des deux premiers volumes d’Ender Geister : L’ultime Exorciste, j’attendais quelques références à VS Evil, autre manga de Takashi Yomoyama et servant de préquelle à Ender Geister. Je ne m’attendais toutefois pas à ce que ça arrive si tôt dans le manga avec l’apparition de Suzu Tsukigami la patronne des deux héros de VS Evil et de son assistant aveugle Jin. Elle demande même à Akira et Chikage d’enquêter sur leur disparition, c’est dire à quel point les deux œuvres sont enchevêtrées et du coup je reprends espoir quant à savoir ce qu’il est advenu de Grudge et d’Asahi.

"Suzu et Jin" deux personnages bien connus des lecteurs de VS Evil

Une excellente nouvelle qui m’a enchantée et m’a rendue encore plus impatiente de connaître la suite, mais chaque chose en son temps. En ce qui concerne ce troisième volume, il nous permet de plonger dans le passé des héros que ce soit celui de Chikage (un peu) ou celui d’Akira (beaucoup). Il est limite criminel que cette évocation ne trouve pas sa fin lors de ce tome, nous laissant en plan à un moment plus que palpitant. On s’aperçoit également que le patron, personnage rigolo et difficile à prendre au sérieux est également un exorciste de premier ordre, le seul capable de sauver Akira en scellant le démon qui l’habite.

Une partie du passé de Chikage est révélé dans "Ender Geister : L'ultime exorciste"
TSUI NO TAIMASHI -ENDER GEISTER- © 2021 Cygames, Takashi YOMOYAMA / SHOGAKUKAN

Bref on en apprend beaucoup dans ce volume et j’ai aimé voir la relation entre Akira et sa partenaire évoluer vers la confiance. Il est vrai que comme ce tome s’y prêtait moins, je n’y ai pas trouvé de références aux films d’action si ce n’est les titres de chapitres, mais j’espère bien que cela reviendra vite dès que l’intrigue y sera plus propice.

"Akira Kurosawa" est un exorciste de premier choix
Pour conclure…

Ender Geister : L’ultime Exorciste – Tome 3 confirme parfaitement l’avis que nous nous étions fait sur les deux premiers volumes, à savoir que la série déchire. En fait, c’est un peu réducteur, mais l’effet waouh perdure et on en prend plein les yeux avec de combats toujours aussi punchy et une intrigue qui commence à se développer pour notre plus grand plaisir. Le seul problème que nous avons rencontré, ce que dorénavant il va falloir attendre le 21 juin pour connaître la fin des origines de l’exorciste. Ça risque d’être très long…

Vous devriez Lire aussi
The Yakuza’s Guide to Babysitting – Tome 4

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *