Les vacances de Donald

Les vacances de Donald

Sortie le 20 octobre 2021

Prix : 15 euros

Pages : 48 pages

Donald n’en peut plus de la ville. Entre les sirènes à toute heure, les travaux et les éboueurs, le tintamarre général a fini de lui taper sur les nerfs. Donald doit absolument s’éloigner de cet incessant remue-ménage s’il veut se reposer. Un peu d’air frais, le parfum des fleurs, le calme d’une région dépeuplée, voilà les seuls ingrédients dont il a besoin pour se requinquer. À peine cette pensée s’est-elle manifestée que voilà déjà Donald en train de rouler à pleine balle en direction de la campagne. Là-bas, il aura la paix ! Mais le sort ne sera pas si clément avec ce gaffeur de canard car pendant ses vacances, Donald fera tout sauf se reposer… Belle et désopilante, cette nouvelle création Disney est une formidable lettre d’amour adressée à Donald. Son malheur fait notre bonheur et, dans cet opus muet, Donald n’arrête pas de râler. Un livre signé Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci qui rappelle la frénésie des films d’animations Disney des années 1950.

Les vacances de Donald

Une lecture silencieuse

Oui, vous ne rêvez pas. Ce livre sera entièrement muet et ne comportera aucun échange vocal. Un véritable clin d’œil aux films d’animation de l’époque où les dialogues étaient également inexistants.

À première vue, cela pourrait presque paraître ennuyant. Eh bien, c’est tout le contraire ! À défaut d’avoir du dialogue, nous avons des images relativement bien dessinées, et pour cause ! Celles-ci mettent en œuvre un personnage loin d’être inconnu ! Notre cher ami Donald qui, rappelons-le, a fait sa première apparition dans le film d’animation “Une petite poule avisée” en 1934. De quoi avoir un petit brin de nostalgie !

Et quoi de mieux que de découvrir un court épisode datant de 1941 de notre cher ami pour nous plonger encore plus dans son univers ?

Nous retrouvons donc notre cher ami Donald ennuyé par la ville et ses bruits qui ne font que gâcher ses nuits. Donald décide donc de partir en vacances pour se changer les idées… Des vacances sous les tropiques… Ah, le rêve ! Notre ami n’ira pas si loin, la simple vue de la campagne étant suffisante pour lui. Malheureusement pour notre jeune ami, ses vacances ne seront pas aussi belles qu’il le pense. C’est clairement le charme de ce livre. Des vacances semées d’embûches qui sauront à coup sûr nous faire rire. Donald y fera également de nouvelles rencontres et certaines ne seront pas méconnues du public puisque Tic et Tac feront leur apparition.

Les vacances de Donald

Une lecture ennuyeuse ?

Comme dans la plupart des maisons, Donald est connu pour son côté gaffeur et drôle. Une fois le livre réceptionné, mon fils, grand fan de Picsou (qui rappelons-le est l’oncle de Donald), s’est empressé de lire le livre. À sa grande surprise, il a découvert une bande dessinée sans dialogue et n’a donc pas été intéressé. Il faut savoir qu’il est un grand passionné de lecture. Du haut de ses 9 ans, bon nombre de livres sont passés sous ses yeux : Narnia, Eragon ou bien encore Harry Potter. Il fût donc difficile pour lui de s’immerger dans ce qu’on pourrait dire “la lecture”. Cependant, il s’est malgré tout décidé à regarder le livre, mais celui-ci lui paraissait moins « drôle ».

Là où je fus plus impressionnée, c’est auprès de ma fille de 5 ans, qui elle bien entendu ne sait pas encore lire. Après lui avoir expliqué que le livre ne possédait pas de texte, celle-ci s’est sentie soulagée à l’idée de pouvoir comprendre l’histoire. Elle s’est ensuite installée confortablement dans son fauteuil et s’est mise à lire la bd à sa manière. Oui, ma fille a lu un livre où aucun texte n’est présent.

Les vacances de Donald

Chaque image était détaillée par ses propres paroles. Ce fût très impressionnant de l’entendre décrire chaque case une par une. Par moment, elle prenait une grosse voix, puis une douce… Il n’était également pas rare de l’entendre rire aux éclats, un joli moment à entendre en tant que maman.

La fin du livre était une déception pour elle. Elle en voulait encore ! Ni une ni deux, la voilà repartie sur le début du livre. Vous l’aurez donc compris, cette bande dessinée fût une véritable réussite pour elle du haut de ses 5 ans, et je pense que le livre ne devrait pas tarder à être de nouveau regardé…

Pour conclure…

Si les livres muets ne vous dérangent pas, vous trouverez votre bonheur à travers cet ouvrage. De plus, celui-ci vous propulsera dans un moment de nostalgie en compagnie du canard le plus célèbre de chez Disney. En ce qui concerne les enfants non lecteurs, je vous recommande fortement ce livre qui trouvera très certainement sa place sous le sapin. Quoi de plus beau qu’entendre votre enfant lire une histoire avec ses propres mots ?

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *