Purgatory Girl, les 3 tomes.

Après mon article sur le manga sanglant Children, découvrons ensemble Purgatory Girl, qui nous vient tout droit des éditions Omaké Books. L’auteur, Masane Muroi, vous embarque dans un thriller horrifique, le tout avec une touche de paranormal

À noter que le manga se compose de 4 tomes, vous aurez donc rapidement fait le tour de cette série. Ceci dit, il est tout à fait possible de découvrir des pépites en peu de tomes (ce qui fût le cas de Children). Découvrons donc ensemble ce manga qui promet d’être riche en hémoglobine !

Retrouver mon article sur le manga Children

Shion poursuit sa scolarité sans histoire, jusqu’au jour où elle devient amie avec Kirié, une mystérieuse jeune fille nouvellement arrivée dans son lycée. Dès lors, d’étranges phénomènes se produisent dans l’entourage de Shion. Rapidement, elle découvre que Kirié vient d’un collège où l’un des meurtres les plus sordides de l’histoire du Japon a été commis…

Tome 1 – Purgatory Girl

Sortie le 25 mars 2021

7,50 euros

160 pages

Purgatory Girl

En détail, mais pas trop

Ploc, Ploc, Ploc… Mais qu’est donc ce bruit ? Serait-ce de l’eau ? Eh bien non… Dès les premières pages, nous faisons face à un bain de sang. Vous voilà dans l’univers de Masane Muroi.

Autant vous le dire, dès le début vous serez clairement dans l’univers de Purgatory Girl. Celui-ci n’est absolument pas là pour faire dans l’histoire d’amour à l’eau de rose. Ce que veut l’auteur, c’est de l’horreur et cela est clairement compréhensible dès le début !

On retrouve donc un cadavre attaché par les mains dans un endroit qui semble être une classe… Le tout suivi d’une phrase écrite avec du sang : ”Memento Mori”.

Purgatory Girl

En latin, Memento Mori signifie “Souviens-toi que tu es mortel”

Si vous êtes sensible, c’est donc le moment pour vous arrêter. Ce bain de sang n’est pas le dernier et le reste promet d’être tout aussi effrayant. Pour ma part, c’est clairement ce qui m’a donné envie d’acheter le manga.

Sur la couverture de devant, nous pouvons apercevoir une Kirié qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance… Un regard effrayant, du sang présent sur son visage… Le tout sur un fond noir qui rend notre héroïne encore plus mystérieuse… On peut également apercevoir du sang ainsi qu’un œil arraché de son propriétaire… Je vous avais prévenu que Purgatory Girl s’annonçait sanglant !

Dès le début, nous faisons face à une scène bien connue, que cela soit au Japon ou en France… Le harcèlement scolaire ! Et je tiens particulièrement à souligner ce passage qui est très important, en particulier en 2021 où celui-ci est toujours trop présent. On se retrouve donc impuissant face aux moqueries que subit Shion, en particulier de la part de Rumi.

Bien heureusement, Shion va très rapidement faire la connaissance de Kirié qui, en apparence, a l’air tout à fait charmante. Mais ne l’oublions pas : les apparences sont trompeuses. Kirié va tout de suite prendre Shion comme amie.

Purgatory Girl

En plus du harcèlement scolaire, nous pouvons également découvrir des images sur la scarification, dessins qui sont régulièrement présents dans le livre. Des sujets sensibles mais qui sont, malheureusement aussi, encore d’actualité de nos jours…

Contrairement à Shion, Kirié a le cœur bien accroché…

Purgatory Girl

Très vite, nous allons découvrir que Kirié est loin d’être aussi gentille qu’elle ne le prétend… Il suffira de quelques pages pour comprendre qu’elle sera prête à tout pour défendre sa nouvelle amie, quitte à faire souffrir ses camarades et ici on ne parle pas d’une simple bousculade !

Et sinon ?

Niveau dessin, c’est une véritable claque que j’ai reçu ! Ils sont à la fois simples et détaillés… Dès le début, on peut ressentir toute la peur que Shion reçoit par ses camarades dû à son harcèlement. Les dialogues et les dessins nous plongent tout de suite dans le personnage et, très rapidement, on est mal à l’aise et on ressent le besoin de défendre notre pauvre petite élève qui souffre le martyr à cause des élèves de sa classe…

Purgatory Girl

Le côté gore est déjà fortement présent dans ce tome 1 et sur plusieurs scènes différentes. Mais nous étions prévenus dès l’ouverture du manga ! Purgatory Girl ne fait pas dans la dentelle !

Pour conclure…

Il y a quelque temps, je vous parlais du manga Children, que j’ai tout simplement adoré et dévoré pour son côté malsain. Purgatory Girl était donc une évidence pour moi et, bien entendu, l’avis qui ressort de ce premier tome n’est que positif ! C’est un coup de cœur, que dis-je, un énorme coup de cœur pour ce tome 1 ! Une fois celui-ci fini, il ne me tardait plus qu’une chose : lire le suivant ! Je vous embarque donc pour les suites de l’aventure, ou plutôt de l’horreur, qui nous attend…

Tome 2 – Purgatory Girl

Sortie le 12 mai 2021

7,50 euros

156 pages

Purgatory Girl

Bien entendu, en continuant votre lecture, il vous faudra vous attendre à du spoiler. Veillez donc à vous stopper ici si vous ne souhaitez pas en découvrir plus.

On repart sur de bonnes bases. Comme pour le tome 1, nous débutons sur une mort, mais pas n’importe laquelle… Pour les lecteurs du précédent livre, cette mort était tout simplement jouissive, quel plaisir ! Nous nous sommes tous réjouis à l’idée de savoir que notre cher bourreau fût retrouvé pendu ! Le mystère va donc augmenter petit à petit au fil du tome. Mais en tant que lecteur, nous avons déjà notre petite idée…

Purgatory Girl

Comme pour le premier tome, le latin est également présent dans ce volume. “Noli me tangere” qui signifie : ne me touche pas.

En tant que lecteur, nous pensons tout de suite à Kirié. Mais comme vous pouvez vous en douter, tout n’est pas aussi simple. Suite aux événements du précédent tome, la jeune fille se trouve actuellement à l’hôpital… Comment aurait-elle pu commettre un tel crime ? Tant de questions sans réponses…

À côté de ça, nous retrouvons notre jolie Shion à la bibliothèque, et qui ne tarde pas à faire une nouvelle rencontre : Kairi. À défaut d’être un garçon ordinaire, il y a un détail qui ne passe pas inaperçu aux yeux du lecteur : le jeune homme est un ancien camarade de Kirié… Est-ce que ce détail est si important ?

Purgatory Girl

Et sinon ?

Concernant les dessins, nous restons sur le même genre que le précédent. Ils sont encore une fois simples mais efficaces et font tout de suite leur effet ! J’apprécie fortement ce style qui rend la lecture plus facile. Encore une fois, les émotions sont très visibles à travers les yeux des personnages. Ceux de Kirié nous glacent le sang à travers les pages…

La peur est également visible très régulièrement et pas uniquement au travers de Shion.

Le thème du suicide est fortement évoqué dans le tome 2.

“Vous voulez un bon conseil ? Cette fille-là, mieux vaut être son amie”

Côté gore, celui n’est pas présent dans cet opus à l’exclusion d’une page. On peut apercevoir ce dessin entre deux chapitres, mais autant dire que celui-ci fait son effet ! Du gore à petites doses mais qui sont très efficaces ! On reste tout de même loin de la boucherie présente dans le manga Children.

Purgatory Girl
Pour conclure…

Encore une fois, c’est un véritable coup de cœur ! J’ai adoré ce tome qui n’a fait qu’augmenter mon envie d’en découvrir plus. Kirié est toujours aussi effrayante. On se rend bien compte de ses deux personnalités : la douce Kirié, amie de Shion, et la diabolique Kirié qui, elle, serait prête à tout pour qu’on ne touche pas à sa nouvelle amie… Mais pourquoi Kirié s’obstine-t-elle autant à protéger sa camarade ? C’est très certainement dans le tome suivant que nous le découvrirons !

Tome 3 – Purgatory Girl

Sortie le 9 septembre 2021

7,50 euros

156 pages

Bien entendu, en continuant votre lecture, il vous faudra vous attendre à du spoiler. Veillez donc à vous stopper ici si vous ne souhaitez pas en découvrir plus.

En détail, mais pas trop

Suite aux événéments des tomes précédents, nous arrivons face à une mystérieuse femme… Aiko Hoba, qui se trouve actuellement dans un asile psychiatrique et on comprend bien pourquoi dès le départ…

Mais revenons à nos moutons sans pour autant oublier Aiko, qui aura une très grande importance dans ce volume… Malgré tous les événements, Kirié fait face à une énorme chaîne de solidarité. Celle-ci se voit mystérieusement entourée de toute l’école. Plutôt bizarre en sachant toutes les accusations qui étaient portées sur elle jusqu’à présent. Mais à côté de ça, on retrouve un Kairi inquiet qui est tout sauf du même avis que ses camarades… Serait-il au courant de la véritable personnalité de Kirié ?

Malheureusement, la tranquillité sera de courte durée. Très vite, un nouveau drame arrive et c’est cette fois-ci Shion qui sera accusée de ce crime.

Shion serait-elle l’auteure de tous ces meurtres ? Kirié serait-elle finalement innocente ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce tome 3 et, croyez-le ou non, celui-ci vous réserve bien des surprises…

Et sinon ?

Bien entendu, les dessins ne seront pas différents des précédents… On reste sur un style identique mais beaucoup plus sérieux ! Rares sont les sourires présents dans cet opus. Les interrogations sont fortement présentes. On retrouve également des passages beaucoup plus stressants où la tension monte à son maximum.

Au fur et à mesure des passages, le lecteur se plonge dans l’inquiétude, en particulier pour Shion. On se demande ce qui va se passer pour elle… Son sourire présent à la fin du tome nous laisse imaginer le pire.

Côté gore, on repart de plus belle comme dans le tout premier tome. Ces scènes sont plus présentes que celui-ci. Il ne reste plus qu’à attendre le dernier tome pour savoir lequel sera le plus riche en hémoglobine…

Purgatory Girl
Pour conclure…

Non, pas déjà ! Voilà la phrase qui est sortie à la fin de ma lecture… Ce tome m’a tout simplement absorbée pendant 30 minutes ! J’étais totalement prise dans ma lecture que même un tremblement de terre ne m’aurait pas fait bouger. Ce tome est fortement intéressant, que cela soit au niveau du dessin et du scénario. La plupart des questions ont leur réponse. Cependant, il en reste encore quelques-unes dont on attend une conclusion… Qui est vraiment Kirié ? Il faudra patienter encore un peu… 

Le manga se conclura donc par le tome 4 qui sortira le 10 novembre 2021. Je n’ai qu’une chose à dire : VIVEMENT !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *