Unsung Cinderella – Tome 1 à 5

Usung Cinderella, de l’auteur Mamare ARAI, est un Seinen publié par les éditions Meian qui est disponible depuis le 21 décembre 2020. La série est en cours et 9 tomes sont déjà parus au Japon et 5 en France. La série ayant énormément de succès, elle sera adaptée en Drama.

Attention, nous allons parler ici des 5 premiers tomes, il est possible d’avoir quelques spoil par-ci par-là dans notre article.

Synopsis

Midori Aoi est pharmacienne hospitalière depuis maintenant deux ans. Énergique et motivée, elle prend son travail très à cœur, mais est également frustrée de ne pas pouvoir aider plus directement les patients. Du fait de sa profession, elle se retrouve systématiquement en second plan, derrière les médecins, alors qu’elle est habitée par la même volonté que ces derniers : aider les patients. Elle passe par conséquent beaucoup de temps avec chacun d’entre eux, ce qui lui vaut régulièrement des remontrances de sa hiérarchie, sans pour autant entamer sa détermination !

meian-editions.fr

À la découverte de la Pharmacienne Hospitalière

Les mangas proposés par les éditions Meian nous réservent beaucoup de bonnes surprises. Usung Cinderella  en est une ! On va aborder ici un sujet que l’on ne fait pas vraiment attention, à savoir les pharmaciens et plus spécifiquement les pharmaciens hospitaliers.

Cette série nous propose de découvrir un autre versant du milieu hospitalier en mettant en avant un métier peu reconnu par nous les patients.

Le Tome 1

Midori Aoi est au centre de ce manga. On va donc la suivre dans son parcours et ses apprentissages. On comprend rapidement que les pharmaciens ne sont pas reconnus auprès des patients ni des hôpitaux à leur juste valeur. Ils sont indispensables mais Midori ne se décourage pas et souhaite aider du mieux possible les patients.

meian-editions.fr

Midori nous emporte dans ces folles journées, chaque chapitre nous propose une petite histoire sur son travail. On apprend dans ce premier tome que 60 000 ordonnances par jour font l’objet d’interventions des pharmaciens avec les prescripteurs. Dans 70% des cas, elles sont modifiées car elles contiennent des erreurs. Cette intervention permet de sauver des vies mais aussi de bien ajuster les doses de médicaments.

Cette rencontre avec Midori nous attendrie, on l’apprécie dès le départ. Elle est déterminée, drôle et veut vraiment bien faire. Ses collègues et surtout son chef sont durs avec elle mais c’est pour que son potentiel se relève.

meian-editions.fr

Le scénario ainsi que le découpage des pages donnent un bon rythme de lecture. On alterne entre les moments hospitaliers et les moments des patients. On suit même notre protagoniste dans sa vie. On en apprend un peu plus sur elle, et cela nous attache encore plus à elle.

Ce premier tome nous plonge directement dans l’univers hospitalier tout en nous proposant de découvrir un petit panel de personnages. Usung Cinderella est une petite pépite de bonne humeur et de plaisir à lire !

Le Tome 2

Nouveau tome, nouvelle histoire, on va découvrir la différence entre les pharmaciens des hôpitaux ainsi que ceux des pharmacies extérieures. Midori va en premier lieu faire l’inventaire des médicaments, une tâche vraiment ingrate mais nécessaire et obligatoire pour éviter les vols ou encore avoir assez de stocks pour traiter chacun des patients qui se présente à l’officine. Elle va faire duo avec la pharmacienne en charge du magasin, et pour tout dire elle n’est pas vraiment commode ! Midori se pose beaucoup de questions concernant le choix de sa collègue de ne pas avoir un meilleur salaire à l’extérieur de l’hôpital.

Puis, dans la suite du tome, Midori se rend compte qu’un de ces patients a des soucis de médicament dû à l’absence de conseil prodigué par le pharmacien extérieur. Elle est confortée dans la dure réalité du monde extérieur. D’autres histoires nous faisant encore découvrir le monde hospitalier sous un autre angle vous sont proposées ! Je ne vais pas tout vous spoiler.

Dans ce second tome, Mamare Arai nous parle de sujets qui ont beaucoup de sens et nous amène à nous questionner. On découvre un peu plus des personnages et cela nous permet de voir la complexité de chacun ou encore les dilemmes qu’ils ont face à des situations pas toujours évidentes. Le fait de sortir un peu de l’hôpital me conforte dans mon opinion qu’Usung Cinderella est vraiment un manga qui a du bon à être connu.

Lire aussi  Les Enfants d'Hippocrate T01 & T02

Le Tome 3

Ce nouveau tome est un peu prémonitoire. En effet, il propose une épidémie de grippe et l’ensemble du personnel porte un masque en permanence (de quoi nous rappeler ces deux dernières années !). Il est sorti au Japon avant la vague de COVID-19. Midori fait face à un afflux de personnes malades et la mise en place des gestes barrières. Mais le tome se concentre sur un autre thème qui est aussi important avec le problème d’une jeune fille et la nourriture. Elle n’arrive plus à manger depuis l’annonce du cancer de son grand-père. Midori va devoir en savoir plus sur cette maladie mais aussi réussir à soigner sa patiente, elle va devoir en apprendre plus sur une spécialité de la pharmacie.

Encore une fois, ce troisième tome nous apporte plus de choses sur le métier de pharmacien. Rien n’est ennuyant ici, autant les thèmes abordés qui sont d’actualité ou encore la découverte pour nous de spécialité dans le métier. On parcourt les pages et on comprend de plus en plus de choses. Notre héroïne va aussi devoir faire face à la mort d’un patient. Un moment intense dans l’histoire et pour le personnage.

Le Tome 4

Ce quatrième tome nous apporte avec lui de nouvelles histoires. Midori va devoir traiter une jeune patiente souffrant de règles douloureuses. Un souci que de nombreuses femmes connaissent mais dont il est encore tabou d’en parler et surtout très compliqué à faire reconnaître. On voit rapidement que la patiente cherche des solution seule et en ligne, mais malheureusement cette dernière n’en parle pas non plus et cela interagit avec ses prescriptions. De quoi nous donner matière à réfléchir avant de prendre des plantes ou autre.

Nous passons à un autre problème plus central et complexe, l’argent et la rentabilité de l’hôpital. On va passer la même histoire d’un point de vue différent, que cela soit de la collègue de Midori ; Kurumi (qui va devenir plus présente dans l’histoire) ou encore la patiente ou le médecin. Cela nous permet de passer en revue beaucoup de points de vue différents et de compréhension du système hospitalier.

Il est aussi question de retrouver un personnage du tome 2, à savoir un pharmacien extérieur : Onozuka. Il va trouver lui aussi sa place dans la vie de Midori, est-ce le début d’une idylle ou d’une énorme amitié ?

Mamare Arai nous propose encore un tome rempli de nouveautés mais aussi de nouveaux personnages. Cette série est vraiment un bonheur à lire mais aussi dans la découverte du métier.

Le Tome 5

Nous avons déjà passé une année avec Midori, et la jeune fille a bien évolué, mais elle se pose beaucoup de questions sur son avenir. Nous commençons notre aventure dans le monde hospitalier avec un sujet qui nous atteint un peu tous, à savoir l’auto-médication. Il faut faire attention aux prescriptions qui ne sont applicables que pour nous et pas aux autres. Voici un sujet dont Midori va devoir expliquer mais aussi gérer auprès de patients pas toujours commodes.

Ce tome est un peu le tournant concernant Midori, les sujets sont plus matures et plus centrés sur l’avenir de notre héroïne. Plus on avance dans les histoires, plus Midori prend confiance en elle ou encore dans son avenir. Le tome se finit sur une histoire à terminer !! Il va falloir attendre le prochain tome pour savoir le dénouement de celle-ci.

Plus on avance dans l’histoire, plus on découvre le métier de pharmacien ,mais on s’attache vraiment à Midori et on suit son évolution. Ce cinquième tome nous laisse un peu sur notre faim.

Pour conclure…

Pour conclure, Usung Cinderella est vraiment un manga qui nous apporte au fur et à mesure des tomes de nombreux détails sur un métier méconnu et peu reconnu dans l’univers hospitalier. Il est intéressant de voir qu’à chacune des petites histoires proposées on suit et agrandit nos connaissances. Les personnages se développent et nous proposent plein de points de vue différents. C’est vraiment une série que je vous recommande tant par la plume et le dessin de notre mangaka que par les histoires abordées. Il me tarde de lire le sixième tome !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *