Début de grossesse, la galère

Vous voilà enceinte et vous êtes perdues. C’est la première fois que vous « tombez » enceinte, première grossesse. Help, il faut un mode d’emploi !!

LA DÉCOUVERTE DU PLUS

Après plusieurs cycles d’essais (parfois énormément), votre test de grossesse dit enfin positif. Après cette attente, qui semble bien plus longue que ce qu’elle ne l’est souvent en réalité (si si, je vous assure que 4 mois d’essais peuvent sembler une éternité !!!!), la fameuse deuxième barre apparaît. Quel soulagement, enfin pour quelques jours…

Le test de grossesse n’est que le début de l’aventure.

Si, comme moi, vous vous dites « nan mais en fait le test n’a pas dû marcher », vous allez refaire un autre test le lendemain. Encore un test positif. Bon, là, ça y est, on y croit. Votre entourage vous dit d’aller faire une prise de sang, car oui, il y a toujours une personne qui a déjà eu des enfants et qui s’y connait un peu. Nous voilà donc parti chez le médecin pour avoir l’ordonnance du dosage ß HCG. Euh… mais le ß HCG, c’est quoi ??

Pour les non-initiés, le ß HCG plasmatique, c’est l’hormone de grossesse que l’œuf va sécréter dès son implantation dans l’endomètre (on appelle ça la nidation).

Fermons la parenthèse médicale. Nous repartons de chez notre médecin avec le Saint Graal, car oui, c’est avec ce bout de papier que nous allons nous présenter à un laboratoire pour faire une prise de sang qui confirmera le début de grossesse. Résultat dans la journée. C’est positif (au-dessus de 5 voire 10 selon les labos). Youpi !!!! 

tableau indicatif des dosages du ß HCG

ET APRÈS … ?

Nous prenons donc notre premier rendez-vous chez le gynécologue, fières d’annoncer à la secrétaire (ou sur doctolib selon par quoi vous passez) que c’est pour une consultation de grossesse. Gonflées à bloc de ces nouvelles, vous allez vous inscrire sur des forums grossesse (ou groupes Facebook), vous saurez déjà quel mois sera celui de votre bébé (vous savez plus ou moins quand vous avez conçu ce petit être et y ajoutez 9 mois) et partagerez votre test, votre résultat de prise de sang et votre joie. Vos copinautes vous pousseront à aller faire une prise de sang évolutive (plus de 48h après) pour voir si le taux monte correctement. Nouveau résultat et là vous buguez. Étant néophyte dans ce domaine, vous vous empressez de noter votre nouveau taux sur le forum afin de savoir si tout est bon, vous comparez avec le taux des autres filles.

Tout le monde vous dit que c’est parfait, ouf vous êtes soulagées.

LE PREMIER RENDEZ-VOUS

Et maintenant ? Prochaine étape, le rendez-vous chez le gynécologue, qui va arriver plus ou moins tôt selon les temps d’attente de votre ville.

Par chez moi, selon le praticien, il peut y avoir 2 mois d’attente… c’est scandaleusement long. Préférez un premier rendez-vous plus proche (et pourquoi pas avec un autre praticien) pour que l’on puisse vous prescrire les vitamines de grossesse et surtout l’acide folique. Hein, quesaco ??

L’acide folique (ou vitamine B9) est essentiel pour le bébé. Son action favorise un développement normal du tube neural du fœtus. Cela permet d’éviter les malformations de la colonne vertébrale, également appelées spina bifida.

Le gynécologue fera peut-être une petite échographie vaginale pour voir si tout est bien en place, mais à ce stade, il est souvent trop tôt pour voir quelque chose, peut-être un sac embryonnaire. Mais pas de panique, c’est tout à fait normal. À 5 SA (c’est souvent à ce stade que nous avons notre premier rendez-vous), on ne voit souvent rien.

SA ???? Mais qu’est-ce ?SA signifie semaines d’aménorrhées.

Aménorrhées veut dire sans règles.

Un cycle normal et régulier, c’est une ovulation à j14 +/- du cycle et les règles qui arrivent à j28/30.

On commence à compter à partir du premier jour des dernières règles (DDR). Donc 4 semaines sans règles (moment où l’on fait son test de grossesse d’ailleurs) représentent 4 semaines d’aménorrhées soit 4 SA.

Par ailleurs, une grossesse en France dure 41 SA (40 en Belgique).

Il y a un décalage de 2 semaines entre les semaines d’aménorrhées et les semaines de grossesse (4 SA=2 SG).

Cas particuliers. Si vos cycles sont perturbés, qu’ils soient plus courts ou plus longs, le corps médical se basera sur la date de début de grossesse. Cette fameuse date, les médecins la calculeront comme des grands lors des différentes échographies.

Prenons mon cas. J’ai eu mes dernières règles le 11 octobre. Ma date de début de grossesse a été enregistrée au 16 octobre soit un début de cycle de seulement 5 jours au lieu des 14 habituels (en moyenne). Les médecins ne se sont donc pas basés sur le début des dernières règles pour calculer les SA mais sur le début de ma grossesse et ont rajouté + 2 semaines.

Passé ce premier rendez-vous médical de grossesse, soit le gynécologue, soit vos copinautes vous diront qu’il faut passer une échographie de datation. Cette première vraie échographie permet de donner une première date de début de grossesse. Cela permet également de voir si le cœur bat et si le bébé évolue correctement (grâce à sa taille).

Lire aussi  Langage des signes : pourquoi j'ai choisi de l'apprendre à mon fils

L’ÉCHOGRAPHIE DE DATATION

Il est recommandé de prendre le rendez-vous entre 7 et 9 SA. Trop tôt et vous risquez de ne pas entendre le cœur du bébé. Ne soyez donc pas trop pressées. Il vaut mieux attendre une semaine de plus et être certains de voir le cœur battre et entendre ce son rassurant gage de vie. Votre gynécologue vous invitera à prendre rendez-vous pour la T1 (échographie du 1er trimestre). Il est impératif de la faire soit en milieu hospitalier (souvent, la maternité où vous souhaitez accoucher se charge de les faire), soit dans un cabinet de radiologie spécialisé dans les échographies obligatoires de la grossesse.

Pensez à vous inscrire à la maternité. Certains établissements font des pré-inscriptions et proposent un rendez-vous à une date future pour confirmer que vous souhaitez accoucher chez eux. Si vous habitez une grande ville, faites le nécessaire très tôt car les maternités sont très rapidement pleines, notamment si vous accouchez en été.

Échographie de datation passée, le cœur bat, vous êtes tellement rassurées. Votre petit haricot va bien ! Ça y est, vous soufflez, vous avez passé un premier stade.

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai besoin de me fixer des paliers, des périodes à franchir pour me rassurer. Le premier étant l’échographie de datation, ensuite les 12 SA, l’échographie du 1er trimestre, passer les 3 mois de grossesse, l’échographie morphologique du 2ème trimestre, les 24 SA (stade auquel un bébé né à ce terme est considéré comme viable et sera réanimé), les 30 SA puis les 36 SA…. Ça en fait quelques-unes mais chaque étape passée lève un poids.

Le pire reste tout de même la période du 1er trimestre, et notamment les 2 premiers mois, que je trouve anxiogènes. Forcément, autour de nous, sur les forums, sur Internet, nous entendons parler de la redoutable fausse couche. Et nous sommes toutes là à espérer que ça ne tombe pas sur nous. Et plus les fausses couches augmentent autour de nous, plus nous avons peur pour notre bébé. Quand je dis que c’est anxiogène… Surtout, il faut se préserver, donc ne pas hésiter à lever le pied sur les réseaux sociaux.

LA FAMEUSE ET NON MOINS TANT ATTENDUE ÉCHOGRAPHIE DU 1er TRIMESTRE

Nous arrivons à 12 SA, votre échographie du 1er trimestre qui approche à grand pas (cette échographie doit être faite entre 11 SA et 13 SA + 6 jours). Vous avez certainement déjà eu votre premier examen prénatal, l’examen du 3ème mois, avec le gynécologue qui vous suivre pour une partie ou le reste de la grossesse (cela dépendra s’il fait obstétrique ou pas) et où vous avez pu voir une première ébauche du petit être qui grandit en votre sein. Là, l’échographie vous présente un être déjà bien formé. Vous et le papa assistez avec émerveillement aux pirouettes de votre bébé. Un futur boxeur ou une future danseuse ? L’échographe prendra le temps de chaque mesure. La taille de votre enfant de la tête aux fesses (LCC), la longueur du fémur, mais surtout la clarté nucale (CN).

Pourquoi est-ce important ? Étant maintenant plongées dans l’univers de la grossesse depuis plus de 2 mois, vous avez surement dû entendre parler de la clarté nucale. Là aussi, c’est le stress !!La CN (pour les intimes), c’est une mesure prise au niveau de la nuque qui détermine si oui ou non elle est épaisse. Cette mesure combinée à la LCC et à une prise de sang (tri-test pour les mamans enceintes d’un seul bébé uniquement) déterminera si vous faites parties du groupe à risque pour la trisomie 21. Entre 1/50 et 1/1000 de probabilité, on vous fera passer une deuxième prise de sang appelée DPNI. Si vous êtes dans la tranche entre 1/1 et 1/50 de risque, là ça sera une amniocentèse (le risque étant élevé). Pour les personnes dont le taux est de 1/1000 ou plus, pas d’autres examens, vous n’êtes pas considérées à risque.

L’échographie touche à sa fin, vous demandez timidement à l’échographe s’il voit le sexe du bébé. Il faut savoir qu’à ce stade le bourgeon (appelé aussi tubercule génital, le futur organe sexuel de cet être en devenir)  a commencé à se former. Un bourgeon qui se relève, c’est un garçon. Un bourgeon parallèle à la colonne vertébrale laisse présager une fille. Mais attention, à ce stade les choses ne sont pas figées et peuvent encore évoluer. Le praticien vous fera peut-être une estimation (mais pas toujours). Prenez-le par les sentiments, il se laissera peut-être attendrir, sait-on jamais. Mais gardez bien en tête qu’il ne s’agit que d’une estimation, alors n’achetez pas de pyjama tout rose dès maintenant.

échographie du 1er trimestre
Pour conclure…

Vous sortez de cette échographie le baume au cœur et les étoiles plein les yeux.Soufflez, votre bébé va bien.

Vous voilà prête à franchir le cap des 3 mois et du 2ème trimestre (aux alentours de 15 SA).

L’aventure continue donc, cela fera partie d’un autre chapitre.

À bientôt pour de nouvelles aventures… !!

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer