Articles a la une

Derniers commentaires
dossier

Développeuse web : découverte du métier

À l’heure actuelle, les métiers du numérique sont très en vogue parmi les jeunes. Or, peu de gens savent concrètement qu’est ce que font ces personnes au quotidien. Étant moi-même du milieu, je vais vous présenter le métier de développeur.

Souvent, quand on demande à mes parents ce que je fais, ils vous répondront « elle bosse dans l’informatique ». Pourtant derrière ces mots, il n’y a pas qu’un seul métier, loin de là !

Développeuse web : découverte du métier

Je ne sers pas qu’à dépanner des imprimantes, montrer des ordinateurs avec des configurations spécifiques et je suis très loin d’être une hackeuse (pirate informatique).

Pourtant, beaucoup de personnes pensent que je suis un peu comme une bonne fée et que dès qu’un appareil électronique tombe en panne ou a un souci, je peux le réparer.

 

Certes, je m’y connais un petit peu et le plus souvent, ce n’est trois fois rien. Cela me fait d’ailleurs très plaisir d’aider et d’expliquer le pourquoi du comment, même si je dois le faire plusieurs fois (#bisousMamie).

Bref, revenons-en au métier de développeur. 

Un développeur ou développeuse, qu’est-ce que c’est concrètement ? 

Eh bien c’est tout simplement une personne qui sait parler avec votre ordinateur d’un point de vue très très basique. Plus précisément, c’est nous qui créons l’ensemble des programmes informatiques. 

Par exemple, quand vous utilisez Word ou encore Excel, ces programmes ont été pensés et créés par des développeurs. Votre moteur de recherches préféré également. 

 

Tous sont faits à partir de code « informatique », programme ou encore algorithme.

Rentrons un peu plus dans le détail : quand je dis code, derrière ce mot se cache plusieurs notions. Comme je le disais précédemment, nous avons des algorithmes. Ces derniers sont en gros la trame, le squelette du programme. Ici, on ne parle pas encore de langage informatique, mais simplement de logique. 

Par exemple, prenons la calculatrice : celle-ci doit pouvoir faire toutes sortes d’opérations. Pour ce faire, elle doit reconnaître les différents caractères que possède son clavier. Mais elle doit aussi prévoir les cas particuliers, par exemple, la division par zéro.

 

Développeuse web : découverte du métier

 

Ensuite, chaque algorithme/programme est « codé » dans un langage de programmation. Certains sont un peu plus complexes que d’autres et le développeur choisit le langage en fonction des contraintes et aspects techniques que doit avoir le programme.

Par exemple : vitesse d’exécution, domaine d’application, la machine sur laquelle le programme va être installé, etc.

Chaque développeur a aussi son domaine de prédilection. Par exemple, je suis très à l’aise avec les langages de programmation dit « web ». Je me suis donc spécialisée dans la conception de programme/sites web. Tous les jours, je développe et améliore le produit conçu par la société qui m’emploie. Je peux également créer des pages spécifiques pour un client donné. Ou encore redesigner une ancienne page en mettant à jour des technologies qui sont dépassées. 

 

Les autres côtés du métier

Mes missions ne se limitent pas qu’à cela ! On m’a aussi nommée responsable du service client (ou support client).

Au moindre souci ou question du client, je dois pouvoir le guider et résoudre son problème.

Le plus souvent, je dialogue avec eux par e-mails en anglais vu que nous sommes à l’internationale et qu’il faut aussi tenir compte du décalage horaire pour certains.

 

Le support client est un peu le point névralgique d’une application ou programme. Un bon développeur doit s’assurer que son produit fonctionne, mais parfois, car nous sommes trop absorbés par le code, il nous arrive d’oublier certaines exceptions. Nous sommes là aussi pour avoir un retour du client et son avis nous est très important afin d’améliorer constamment son utilisation. 

Parlons maintenant du petit point négatif… Beaucoup de personnes pensent que l’informatique, c’est assez complexe et surtout, c’est très très technique. Donc, par conclusion, beaucoup de filles préfèrent ne pas s’y aventurer… Ce que je trouve fort dommage.

 

Toute ma scolarité, au vu de mon choix professionnel, j’ai été majoritairement avec des garçons… Mais cela ne m’a pas empêchée d’être développeuse et surtout, les recruteurs sont très friands de la gent féminine dans ce domaine. Nous avons une autre façon de concevoir les choses et parfois, cela aide beaucoup !

 

Le plus souvent, on nous confie des missions en rapport avec l’aspect esthétique. Mes collègues pensent que j’ai de meilleurs goûts. Et le plus souvent, vous vous orienterez vers des métiers comme graphistes ou encore webdesigner. Sachez que c’est assez compliqué de rentrer sur le marché… La concurrence y est rude et le plus souvent, vous aurez besoin d’être pistonnée…

Je ne dis pas que vous ne devez pas faire ce métier, nous en avons besoin et moi-même je travaille en collaboration avec des graphistesUX/UI designer… Faites surtout un métier qui vous plaît et ne vous laissez pas dicter vos choix ! Quand on veut, on peut comme on dit !

 

Mais voilà, juste pour vous dire que si l’aventure ne vous fait pas peur et que l’aspect création vous plaît, regarder aussi les formations de programmeur/développeur. 

Et surtout, si vous avez des questions sur mon parcours ou besoins de conseils, n’hésitez surtout pas ! Je suis là pour ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *