Articles a la une

Derniers commentaires
dossier

Nanoleaf Light Panels : Rendez votre déco…

Quand on est geek et que l’on cherche à faire la décoration de notre intérieur, on se tourne très souvent vers de nouvelles technologies. De plus en plus d’ampoules connectées font leur apparition sur le marché, mais je vais vous présenter un produit qui dépasse largement cette gamme. Un vrai coup de cœur pour mon intérieur ! On découvre ensemble Nanoleaf light panels.

 

Un carton bien mystérieux

Une fois le gros carton reçu, on se demande si cela est vraiment une lampe ! Oui, car Nanoleaf light panels est un système de 9 panneaux lumineux qui sont reliés entre eux, ce qui va permettre de les mettre en place. Un câble d’alimentation, un panneau de contrôle et l’extension Rhythm vont permettre de faire pulser vos panneaux en fonction de la musique ou du bruit ambiant. De plus, vous avez des petits patchs adhésifs double face pour ainsi pouvoir les accrocher au mur sans abimer ce dernier !

 

Nanoleaf Light Panels : Rendez votre décoration en 2.0

Installation de Nanoleaf

Lorsqu’on découvre le système, on peut avoir peur de la mise en place et de l’installation. Le plus difficile est de choisir une forme. Si vous ne savez pas trop au début, vous avez plusieurs propositions de mise en place en ligne. En voici quelques-unes :

Une fois la forme choisie, vous n’avez plus qu’à assembler les triangles lumineux avec les petits ponts (comme une carte Sim). Si vous avez peur de vous tromper, une vidéo est disponible. Là, au moins, aucun problème à prévoir. Rassurez-vous, c’est très facile (j’y suis arrivée !).

 

 

Une fois branché au secteur, vous n’avez plus qu’à les connecter au Wi-Fi. Pour les possesseurs d’iPhone (comme moi), l’application HomeKit sera parfaite pour vous aider à la connecter un peu partout. Pour les possesseurs d’un téléphone Android, il suffira de passer par les paramètres Wi-Fi et de les synchroniser. Vous voilà prêt à passer à l’étape la plus sympa : la personnalisation et la contemplation de nos panneaux !

Le test du Nanoleaf

 

Lorsque l’installation est terminée et les panneaux posés sur notre mur, il faut télécharger l’application Nanoleaf. De là, vous allez pouvoir modifier la luminosité, les couleurs et la vitesse de clignotement, mais on peut aller encore plus loin dans la personnalisation. On peut aussi modifier les nuances des couleurs ou encore l’orientation des changements. Il faut savoir que l’ensemble des possesseurs de Nanoleaf partage leur personnalisation en ligne. Vous avez donc accès à une infinité de possibilités mises à jour régulièrement. De quoi ne plus se lasser de son éclairage. Vous devez aussi paramétrer la forme de votre appareil dedans ou prendre une photo grâce à la reconnaissance virtuelle (c’est fou la technologie comme c’est trop facile) !

 

Nanoleaf Light Panels : Rendez votre décoration en 2.0

 

 

Le plus de ces panneaux, c’est qu’on peut les connecter aux bornes Google ou Alexa et cela fonctionne même avec Siri et Razer. Vous l’aurez compris, l’application Nanoleaf vous sera utile juste au départ pour tout configurer, après, vous aurez juste à profiter et étonner vos invités.

 

 

Le pack de départ ne comprend que 9 triangles lumineux, si l’on veut vraiment faire de grosses formes, c’est un peu juste. Sachez que vous pouvez vous en procurer plus et ainsi connecter jusqu’à 30 panneaux avec un seul bloc d’alimentation, de quoi nous donner vraiment de quoi faire. Alors, il y a une petite fonctionnalité en plus proposée dans ce pack, à savoir le module Rhythm. Grâce à cette extension, il est possible de gérer le Nanoleaf avec la voix ou de voir les lumières danser au rythme de la musique. Cela permet de donner une autre ambiance à notre pièce lors de soirées avec des amis, ou si l’on a tout simplement une envie de nouveautés. C’est un peu plus vraiment sympa. Je l’ai beaucoup aimée.

 

 

Mon avis sur Nanoleaf

 

Une fois monté et mis en place, on comprend que Nanoleaf prend la place d’un tableau dans son salon. Cela fonctionne super bien et que l’on puisse tout régler de la luminosité jusqu’aux couleurs avec un vaste choix sur la palette m’a très vite passionnée. De plus, pouvoir changer la couleur avec sa voix ou encore juste un clic sur l’application est génial. Le petit plus est la fonction Rhythm qui ajoute un peu de peps au Nanoleaf. Le seul point négatif que je vois (hormis le prix pour certains) est le bloc d’alimentation qui se trouve au milieu du fil et qui peut être plus difficile à caser. Pour finir, il est vrai que j’aurai été un peu rebutée par le prix au départ, mais quand on voit l’effet décoratif et lumineux que cela apporte dans une pièce, on comprend que cela peut rendre notre décoration originale et évolutive.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *