Aïda

Aïda est une bande dessinée réalisée par Sergio Gerasi. Elle est disponible depuis le 15 avril 2022 chez Ankama Editions. Aïda raconte l’histoire d’une jeune fille issue de la haute société et qui est en quête de sens.

Synopsis

Aïda est une jeune femme qui aime photographier le monde et le façonner grâce à son imagination. Étouffée par sa mère workaholic, ses amis superficiels et son propre regard, Aïda est au bord de la rupture physique et psychologique. Mais sa rencontre avec un commando artistique : The Virus, va lui permettre d’enfin ressentir quelque chose. Ce virus serait-il l’antidote ?

Ankama Editions

Un petit mot sur l’auteur Sergio Gerasi

Sergio Gerasi est un dessinateur et illustrateur italien. Il travaille notamment pour les marchés américain et italien. Il collabore régulièrement avec Star Comics, Mondadori ou Sergio Bonelli Editore. Molière est son premier ouvrage publié en France.

Glénat Editions

Aïda, la gossip girl en quête de sens

La période de l’adolescence n’est absolument pas facile. Déjà parce que notre corps change, mais surtout car nous sommes en quête d’identité. Nous ne connaissons pas encore le monde du travail, nous ne savons pas forcément dans quoi nous lancer en termes d’études ou de métier. Si ce n’est que nous avons des passions… Mais les adultes, eux, n’attendent que ça, que nous nous décidions rapidement !

La jeune Aïda “a la chance” de ne pas être dans le besoin. Sa famille est aisée. Cependant, et comme on dit souvent, “l’argent ne fait pas le bonheur”. Et notre jeune héroïne en est l’exemple parfait ! Dans la BD, vous verrez que son quotidien est bien sombre comparé à ce que l’on peut imaginer de la vie d’une “gossip girl”. Jusqu’au jour où, prenant son courage à deux mains, elle va faire la rencontre qui va changer sa vie.

AÏDA - Sergio Gerasi | Ankama Editons | Intérieur 1

Un monde ultra connecté mais déconnecté de la réalité

Malgré le fait que cette bande dessinée soit une dystopie, elle est pourtant criante des problèmes de société que nous avons actuellement. Un monde complètement connecté, toujours dans la consommation, le paraître. Et qui semble oublier une chose : son humanité. Le jour où il n’y a plus de connexion wifi, de bluetooth, de réseaux sociaux ou tout simplement que votre batterie est vide, que faites-vous ? Aïda nous est présentée comme spectatrice de ce monde qui est complètement addict aux apparences et à leurs nouvelles technologies.

Un monde caricatural semi-réaliste mais surtout très coloré

Dès la couverture, le ton est donné. Une énorme sculpture représentant un doigt d’honneur, d’une rose pâle, nous crie que cette bande dessinée va parler de “révolte”. Au pied de celle-ci, nous retrouvons notre jeune héroïne Aïda, à visage découvert. Tandis que le reste des personnages, masqués et encagoulés, sont parsemés dans le décor.

Lire aussi  Unfollow

Personnellement, cela m’a fait penser à la série “La Casa Del Papel”. Leurs tenues se rapprochent de celles de la série, la couleur rouge en moins. Mais on sent tout de même une volonté de traduire ici que ces personnes appartiennent à une même entité. Au niveau des couleurs, on est sur des pages avec une teinte comme thème (un coup rose, un coup bleu, un coup jaune…). J’ai beaucoup aimé voir l’utilisation de celles-ci dans les moindres recoins. En tout cas, cela contribue à renforcer le scénario très en lien avec l’actualité.

AÏDA - Sergio Gerasi | Ankama Editons | Intérieur 2

Mon avis sur Aïda

La lecture d’Aïda m’a fait ressentir beaucoup d’émotions… Comme je le dis souvent, je travaille dans l’informatique. Donc les nouvelles technologies sont mon quotidien. Parfois, sous prétexte de proposer une solution technologique innovante, on ne se rend pas compte des dérives que cela peut engendrer… J’avais déjà eu un petit aperçu, assez violent, avec la série Black Mirror. Mais avec Aïda, je pense que cela est bien plus parlant car nous voyons à travers elle le monde tel qu’il est. Si on est attentif, elle ne se sert que très peu de son téléphone portable et passe sa journée à observer le monde qui l’entoure. Tandis que le reste de la population est en continu “connecté”. Elle le voit dépérir peu à peu, d’être basé uniquement sur les apparences, sur les mensonges.

Ce qui m’a le plus perturbée, c’est de voir toute la souffrance et la solitude d’Aïda malgré son jeune âge. On parle aussi dans cette bande dessinée du suicide, des scarifications… Sa propre mère passe à côté alors que sa fille souffre. Elles n’arrivent pas à communiquer, alors qu’elles vivent ensemble.

Pour conclure…

Aïda est à retrouver en format broché chez Ankama Editions au prix de 18.90€. Et petit bonus, un poster de notre jeune héroïne est offert en cadeau ! Attention, ce poster n’est disponible que sur Ankama Editions. Dans les autres librairies, ça ne sera pas le cas ! J’espère que cet article vous aura plus, et je vous dis à très vite pour une prochaine critique littéraire sur LifeByGirls !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.