B-Side – Tome 1

B-Side est une nouvelle série et portée sur la musique, écrite par Cocoro Hirai. Publié sous la collection seinen de Ki-oon, le premier tome est paru le 07 septembre 2023. La série est par ailleurs toujours en cours, et composée de quatre tomes.

Résumé de B-Side

B-Side – Tome 1 couverture

Beethoven n’a pas dit son dernier mot !

Rui grandit dans une famille obsédée par l’excellence. Sa mère veut à tout prix faire de lui et de son aîné Yugo de parfaits interprètes de musique classique. Mais, plus que jouer, le jeune garçon aime composer ! Une mélodie trotte dans sa tête depuis toujours, et une mystérieuse voix qui résonne en lui le conseille, le guide, le critique… l’encourageant sans cesse à améliorer son œuvre. Le compositeur en herbe, loin de s’en inquiéter, se sent conforté par cette présence.

Quand le grand-père des deux garçons débarque pour s’assurer de leurs progrès, l’atmosphère se fait plus oppressante que jamais. Rui est interrompu dans sa création, sommé de s’en tenir aux partitions. Quant à Yugo, il refuse de jouer et se fait gifler ! Le grand frère adoré se rebelle et quitte le foyer, laissant Rui plus seul que jamais… À ses côtés, l’ombre se précise celle d’un compositeur mort plein de regrets… Est-il là pour soutenir le petit génie ou pour l’utiliser à ses propres fins ?

– Quatrième de couverture

Tiraillé entre famille et passion

Rui est un jeune homme passionné de musique. Il est néanmoins partagé entre sa famille, qui lui met la pression afin de devenir un musicien exemplaire… Et son besoin et son envie de rester fidèle à lui-même.

Pour lui, rien n’importe plus que de se laisser transporter avec sa propre musique… De sortir du lot, de voyager musicalement dans d’autres univers que toutes ces partitions classiques qu’on lui impose. À quoi bon faire de la musique s’il n’est pas en mesure de s’exprimer comme il le souhaite ? 

La seule personne apte à le comprendre est son frère aîné, Yugo. Il s’est émancipé, car il ne souhaitait aucunement suivre ce schéma familial. Ce schéma basé sur une musique classique encadrée et dans lequel il se sentait étouffé… Mais cette émancipation a un prix : le poids de cet héritage repose désormais sur les épaules de Rui

Alors, Yugo, par amour pour son frère et par empathie, continue de le voir et de partager cette passion de la musique avec lui. Une musique qui les transporte comme personne d’autre de leur famille ne peut le comprendre. Une musique qui les lie du plus profond de leur âme, et qui redonne de l’espoir à Rui pour lui aussi, jouer la musique si chère à son cœur.

Rui, l’ombre de Beethoven

Par de sombres évènements qui se produisent dans sa vie, un énorme vide se crée en Rui. Il perd goût à la vie, à la musique… Le seul chemin qui s’ouvre à lui est inévitable : il souhaite en finir et faire cesser à tout jamais cette pression de devenir un interprète de musique classique. 

Seulement… Il faut croire que le choix ne tient pas qu’à lui. Et lors d’un saut dans le vide, une étrange présence qu’il entendait de temps en temps se joint à lui, pour une conversation des plus surprenantes. 

Il se trouve que Beethoven a toujours été obnubilé par une composition qu’il n’a jamais eu le temps de terminer… Et c’est par le biais du corps de Rui, dans lequel son âme s’est faufilée, qu’il compte terminer son bien le plus précieux.

Plus étrange encore, le morceau de Rui et son projet “B-Project” arbore les mêmes sons que la composition de Beethoven… De ce fait, les deux hommes sont inséparables, ne serait-ce que par le corps de Rui, qu’ils partagent, mais également par leurs compositions. 

Mais si Rui venait à mourir, Beethoven s’empresserait de prendre le dessus sur son corps, et de terminer lui-même le morceau sur lequel il travaillait avant de mourir… Et pour Rui, il est hors de question de lui laisser ce plaisir. Son destin ne va pas se sceller si facilement, et il compte bien terminer le morceau de Beethoven pour qu’il puisse enfin le laisser tranquille, et lui rendre sa liberté.

Mon avis sur B-Side – Tome 1

Le premier tome de B-Side est tout de même riche en évènements et en émotions, ce qui remue beaucoup notre personnage. Sa passion pour la musique se transmet aisément à travers les dessins. Et aussi par les différents dialogues tout au long du manga. Bien que la musique soit ce qui le rend le plus vivant, elle peut cependant lui faire du mal… 

Nous nous rendons compte que le morceau de Beethoven est sans doute l’Ode à la joie, compte tenu des mots prononcés par Rui dans le dernier chapitre. Cela va donc être intéressant de constater comment un homme aussi torturé par son destin va produire et s’emparer du morceau le plus populaire de Beethoven.

Pour conclure…

Rui est un jeune homme passionné de musique, mais pour qui la pression familiale est un fardeau lourd à porter sur les épaules… Alors que tout allait au plus mal, il prend conscience qu’il est hanté par nul autre que Beethoven ! Comment les deux hommes vont faire pour coexister ensemble, et mener à bien le morceau que Beethoven n’a jamais eu le temps de terminer ? Découvrons-le ensemble dans les prochains tomes !

Vous devriez Lire aussi
Escape Box - La cour du Roi

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *