Bibliomania

Bibliomania est un Seinen d’Horreur écrit par Orval. Il est disponible en France depuis le 29 mars 2023 et il est publié aux éditions Mangetsu. Il s’agit d’un one shot paru en 2016 au Japon puis édité au format livre chez nous avec une magnifique couverture rouge. De plus, une petite surprise vous attend à la fin de celui-ci.

Synopsis

Alice se réveille dans la chambre 431 d’un étrange manoir, dont le majordome revêt les allures d’un mystérieux serpent. Malgré les tentatives de dissuasion de son hôte, elle décide d’en franchir le seuil afin de remonter, chambre après chambre, jusqu’à la porte 000, celle qui lui permettra de rejoindre le monde extérieur. Mais ce sésame aura un prix et chaque nouvelle chambre la plongera toujours plus profondément dans les méandres de l’âme humaine…

Alice au pays

Tout débute avec notre héroïne Alice. Elle se réveille dans une pièce blanc immaculé, à l’exception d’une porte ouvragée marquée du numéro 430 et porte sur sa main le numéro 431. Son hôte, le serpent Ophis, arrive et lui promet d’exaucer tous ses vœux, à condition qu’elle ne quitte pas sa chambre. On apprend qu’une chambre est créée à chaque nouvel arrivant et qu’il y aura une grosse fête pour l’arrivant 666 … plus qu’à patienter pour voir la libération. Mais on connaît tous Alice, elle est totalement curieuse, n’en fait qu’à sa tête et tourne la poignée vers la pièce 430.

Pour sortir de ce manoir Alice va devoir remonter toutes les chambres une à une, jusqu’à la 000, seule chambre à donner sur l’extérieur du manoir comme lui a expliqué son hôte. De plus, à chaque fois qu’elle passera une porte son corps se détruira un petit plus ! Mais voilà, rien n’empêchera Alice de retrouver sa liberté mais aussi de retrouver son petit frère.

Nous allons donc passer du temps avec Alice mais aussi les pièces du manoir qui sont totalement flippantes et contiennent toujours des surprises porte après porte. On passe beaucoup de temps à voir l’ensemble des problèmes de la société japonaise ainsi que ses dysfonctionnements ! Bienvenue en enfer.

Merveille ou Enfer ?

Bibliomania nous propose un scénario totalement à part, nous pointant du doigt toutes les défaillances du monde mais aussi nous montrant que chaque personne qui s’y trouve a une raison d’être particulière. Les chambres permettent de changer d’univers et de problèmes très facilement, donnant ainsi un bon rythme de lecture mais aussi d’histoire. On prend beaucoup de temps à se poser des questions sur Alice et les raisons qui l’ont poussée à arriver ici. On voit la part de mystère de notre héroïne. Tout au long elle garde le sourire, on se pose la question si son arrivée ici n’est pas un choix de sa part… mais pour cela il vous faudra lire ce manga ! Le style graphique est vraiment impressionnant, on a beaucoup de détails mais il varie aussi en fonction des pièces et de l’évolution d’Alice. Son physique évolue au fil des pièces, franchement, pour les fans d’horreur cette évolution va vous ravir !

Mon avis sur Bibliomania

Bibliomania est un petit ovni trouvé par Mangetsu, on comprend rapidement pourquoi cette réinterprétation aux allures d’Alice au pays des merveilles a eu droit à une version deluxe de la part de l’éditeur. Le récit est vraiment bien prenant et propose un schéma difficile à trouver. La lecture est facile mais propose beaucoup de réflexion sur notre monde. J’ai beaucoup apprécié ce regard sur tous nos vices et nos démons intérieurs. 

Pour les personnes un petit peu sensibles s’abstenir, nous sommes bien dans l’horreur et la rencontre avec des personnages totalement perdus ou encore presque sortis de l’enfer est au rendez-vous.

Pour conclure…

Bibliomania est un seinen d’horreur qui porte bien son nom. Il vous emmènera auprès d’Alice mais aussi de personnages plus mystérieux les uns que les autres. Une belle édition deluxe qui fera son effet dans votre bibliothèque tout en narrant une histoire intéressante.

Vous devriez Lire aussi
Space Punch - Tome 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *