Blooming Girls – Tome 1 & 2

Blooming Girls – Tome 1 & 2 est un shōnen scénarisé par Mari Okada et illustré par Nao Emoto. Il est disponible aux éditions Delcourt Tonkam depuis le 29 mars 2023.

Synopsis

Kazusa fait partie du club de littérature de son lycée. Un jour, l’une des membres annonce qu’elle voudrait faire l’amour avant de mourir. Cet aveu marque le début d’une période agitée pour les cinq jeunes filles qui vont finir par aborder un sujet tabou jusque-là : le sexe. Chacune d’entre elles va vivre sa première histoire d’amour. Et si aucune de nous ne franchissait le pas ? Et si on mourait sans avoir vécu « ça » ?

Éditions Delcourt

Tome 1 – La Découverte

Lors de la lecture du synopsis, j’ai été séduite, et j’avais très envie de retrouver les dessins de l’artiste Nao Emoto. Blooming Girls est une série qui est terminée au Japon. Elle totalise 8 tomes. Avec son succès, elle a déjà été adaptée en anime mais aussi en drama. Mais pour le moment, aucune de ces adaptations n’est parvenue en Europe.

Tout débute avec cinq amies membres du club de littérature. Dès la première scène, on rentre dans le vif du sujet. Elles lisent à haute voix une scène de sexe, le ton est donné pour la suite de l’histoire. La scène est bien écrite et on comprend que cela sera assez doux tout le reste du manga.

© Mari Okada, Nao Emoto / Kodansha Ltd.
© Mari Okada, Nao Emoto / Kodansha Ltd.

On va suivre en particulier Kazusa, une lycéenne normale un peu timide, et Izumi, son voisin et ami d’enfance. Plus il grandit, plus il devient un jeune homme populaire et que toutes les filles apprécient.

Revenons au manga. Un jour, le thème sera les dernières volontés avant de mourir. Niina, une des jeunes filles, évoque que son souhait serait de faire l’amour avant de mourir et laisse entendre que ce jour arrivera plus vite que prévu. Cette intervention bouscule et interroge beaucoup les quatre amies. Rika, présidente du club, souhaite quant à elle clore le sujet mais surtout ne parler que du sexe en version très pure. Elle ne voit pas comment, adolescente, l’émoi et la sexualité sont présents.

Tome 2 – On continue

Pour ce deuxième tome, les cinq amies devront se souder pour ne pas perdre le club de littérature. En effet, le proviseur a eu vent de leurs lectures à voix haute sur des sujets sensibles. On voit évoluer un peu plus la relation entre nos deux amis d’enfance mais aussi on en apprend un peu plus sur les recherches et l’envie du groupe.

On en apprend un peu plus sur la nature très stricte du leader mais aussi de comment la vie nous pourchasse pour nous faire toujours penser au sexe.

© Mari Okada, Nao Emoto / Kodansha Ltd.
© Mari Okada, Nao Emoto / Kodansha Ltd.

Certaines scènes sont drôles et apportent un côté plus léger au manga. Chance pour nous, il reste assez poétique car porté par deux femmes dont le regard est bienveillant. On comprend que de nombreux thèmes, comme la transformation du corps ou encore le changement de regard des autres, vont être abordés tout au long de l’histoire.

Ce deuxième tome est un peu comme le premier à mon goût, un peu trop épicé et pas assez varié encore. Je n’arrive pas du tout à m’attacher ou  à m’identifier aux protagonistes. J’ai vraiment du mal avec l’ensemble.

Un Thème très présent

© Mari Okada, Nao Emoto / Kodansha Ltd.

Généralement, un shōnen est beaucoup moins tourné vers le sexe que ce que Blooming Girls propose. Même si on sent une approche très mignonne, tendre et avec un regard positif. Je n’ai pas du tout été séduite par ce manga. J’ai vraiment eu du mal à avancer dans l’histoire. Alors non, le mot sexe ne me dérange pas, je lis beaucoup de choses sur le sujet. Mais je pense que j’ai fait une overdose du mot dans le manga. Il n’y a pas un moment ou une page où cela ne soit pas abordé. Je trouve que cela est presque trop et en devient grotesque. Alors effectivement, il y a des moments d’humour et de tendresse qui sont bien écrits, un découpage des cases est bien sélectionné. Sur moi, cela n’a pas donné la magie que j’attendais. J’étais peut-être un peu trop exigeante mais j’aurais aimé un peu plus de subtilité à certains moments.

J’ai lu les deux tomes d’affilés, mais une chose est sûre, je ne continuerai pas la série. Delcourt nous propose deux tomes avec une couverture alternative, ce qui donne un peu plus de charme aux livres, nous proposant ainsi l’illustration de l’édition japonaise et l’illustration française. Le papier canson la rend vraiment super belle et agréable.

Pour conclure…

Blooming Girls n’est pas un manga qui m’a séduite. J’ai vraiment trouvé le dessin joli et la disposition aussi. Mais pour moi, le sujet est un peu lourd et il n’en ressort pas grand-chose de ces deux premiers tomes. Il est possible que d’autres soient plus sensibles aux dialogues et à la pointe d’humour présente que moi. Il explore cependant bien les premiers émois adolescents.

Vous devriez Lire aussi
Les Énigmes de Naruto et Naruto Shippuden

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *