Bungô Stray Dogs – Tome 22

Sept mois après la sortie du précédent tome de Bungô Stray Dogs, nous retrouvons Atsushi et l’Agence de Détectives Armés toujours en lutte contre le corps gouvernemental des Chiens de chasses, afin de prouver son innocence des faits de terrorisme dont on l’accuse. Dans Bungô Stray Dogs tome 22, disponible en librairie depuis le 24 janvier 2023, la lutte pour le destin du Japon continue. Entre fuite en avant et duels d’esprits, qui l’emportera ? C’est ce que nous allons tenter de voir maintenant.

"Bungô Stray Dogs" Tome 22 Affiche

Jeune homme au masque de tigre

Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue… il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes. Atsushi semble avoir d’étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l’initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama !

Ototo
"Atsushi" est le héros du manga
BUNGO STRAY DOGS © Kafka ASAGIRI 2013 © Sango HARUKAWA 2013 KADOKAWA CORPORATION

Dans Bungô Stray Dogs, tout commence avec le jeune Atsushi, récemment mis à la porte de son orphelinat. Sur le point de mourir de faim, il sauve un étrange personnage de la noyade : Osamu Dazai. Pour le remercier, Dazai et son partenaire Kunikida invitent le garçon à manger et lui révèlent qu’ils sont membres d’une organisation officielle, l’Agence des Détectives Armés, composée de manipulateurs de pouvoir. Ils enquêtent sur la présence d’un tigre mangeur d’hommes qui paraît suivre de très près Atsushi, ayant même causé son renvoi de sa structure d’accueil. Il s’avère qu’Atsushi est également un manipulateur de pouvoir, capable de se transformer en tigre blanc sans en avoir conscience.

"Dazai et kunikida" proposent à Atsushi de les rejoindre
BUNGO STRAY DOGS © Kafka ASAGIRI 2013 © Sango HARUKAWA 2013 KADOKAWA CORPORATION

Afin de lui permettre d’apprendre à manipuler ses capacités et de le soustraire à la capture de la Mafia portuaire, ennemi historique des détectives, qui cherche à lui mettre la main dessus par tous les moyens, Dazai propose à Atsushi de rejoindre l’Agence. Commence alors pour l’adolescent une vie faite de missions et de danger, mais aussi d’acceptation de soi et d’entraide avec ses camarades. Épanoui dans son nouveau rôle au sein de l’organisation, dont il considère tous les membres comme sa famille, ce fragile équilibre est bouleversé quand les détectives tombent dans le piège d’une organisation criminelle, les anges déchus, qui arrive à les faire passer pour des terroristes.

Atsushi est un manipulateur de pouvoir dans "Bungô Stray Dogs"
BUNGO STRAY DOGS © Kafka ASAGIRI 2013 © Sango HARUKAWA 2013 KADOKAWA CORPORATION

Tandis que les membres des anges déchus se dévoilent peu à peu, leur chef Ôchi Fukuchi, commandant de l’unité spéciale des Chiens de Chasses et héros reconnu, lance son plan de domination du monde afin de le remodeler à sa guise en y éradiquant toutes les guerres. Mais s’il semble avoir gagné la bataille, les détectives armés sont toujours debout, prêts à combattre, et l’issue de l’affrontement est plus qu’incertain…

Frime et affrontement

Le sort du monde et le destin de l’Agence des Détectives armés reposent désormais entre les mains d’une petite fille, qui tente désespérément de s’échapper des griffes de Fukuchi avec Bram Stoker sur le dos… Pendant ce temps, Nicolas Gogol fait son apparition aux côtés de Sigma dans la prison de Meursault, afin de proposer à Dazai et Dostoïevski un jeu qui devrait leur permettre de s’enfuir, mais au péril de leur vie. C’était cependant sans compter sur les ressources de Dostoïevski, qui avait déjà fait appel à un renfort des plus inattendus…

Ototo
Aya se réfugie auprès de Bram dans "Bungô Stray Dogs"

Lors du dernier volume de Bungô Stray Dogs, nous avions laissé la jeune Aya en bien mauvaise posture, et le tome 22 reprend pile au moment où le 21 nous avait laissé. Déterminée à prouver l’innocence des membres de l’Agence, elle est acculée par Fukuchi et ne doit son salut qu’au fait de s’être cachée dans le cercueil du vampire Bram Stoker. Distrait par la contre-attaque orchestrée par Ranpô visant à l’empêcher de mettre la main sur l’Ordre unique (une arme surpuissante et clé de voute de son plan), Fukuchi se rue sur les lieux. Commence alors une étrange association entre le vampire mutilé et l’enfant qui vont essayer de s’échapper de l’aéroport où les sbires de Bram pullulent sous le contrôle du commandant.

Le duel Dazai/Dostoïevski dans "Bungô Stray Dogs"

Pendant ce temps, Fiodor Dostoïevski et Osamu Dazai, toujours enfermés dans la prison souterraine de Meursault, sont libérés par le fantasque Gogol, accompagné de Sigma, qui propose aux deux adversaires un défi dont seul l’un des deux sortira en vie. Trop content de pouvoir se mesurer dans une course à la mort, Dazai et Dostoïevski acceptent de s’inoculer un poison qui ne leur laisse que 30 minutes de vie. Dans l’intervalle, ils devront s’échapper du centre carcéral pour atteindre Gogol et l’unique antidote. Un challenge qui les ravit au plus haut point, d’autant que, comptant sur la haine de Gogol à son égard, Fiodor a déjà fait appel à un renfort de poids : Chuya Nakahara. L’ancien membre de la mafia portuaire, transformé en vampire à cause du pouvoir de Stoker, n’en est que plus dangereux…

Un invité inattendu fait son apparition dans "Bungô Stray Dogs"

Le journal d’un fou

Cela fait plusieurs tomes de Bungô Stray Dogs que l’arc avec les anges déchus a commencé et la tension ne faiblit pas une seule seconde. Depuis le dernier volume, je piaffais d’impatience de connaître la suite de l’intrigue, même si j’avoue qu’après sept mois, il m’a fallu me replonger dans les mangas précédents pour me remémorer correctement toutes les subtilités du scénario. C’est un peu le problème quand on se retrouve face à un récit aussi complexe que celui de Bungô Stray Dogs, mais ce n’est vraiment pas un souci puisque cela m’a donné une bonne excuse pour relire cet arc depuis le début.

Pendant ce temps le combat continue entre les chiens de chasses et l'Agence des Détectives dans "Bungô Stray Dogs"

Autre événement que j’attendais depuis un bon moment : la confrontation Dazai / Dostoïevski. Je n’imaginais pas que Gogol allait interférer pour attenter à la vie de Fiodor, embarquant Dazai dans sa vengeance. Un affrontement que les deux cerveaux attendaient visiblement autant que le lecteur. Autre choix intéressant de la part de Kafka Asagiri, le fait d’adjoindre à chacun des challengers un partenaire en la personne de Sigma pour Dazai et de Chuya pour Fiodor, les deux protagonistes étant des êtres sans passé pour Sigma (qui a été créé trois ans auparavant) et sans mémoire pour Chuya (qui a perdu sa totale humanité en se changeant en vampire). Ce sont donc les meilleurs pions possibles pour permettre aux Némésis de se livrer une bataille sans merci.

Qui va gagner dans "Bungô Stray Dogs"

Pareillement, j’adore l’association Aya / Bram, qui apporte juste ce qu’il faut de légèreté dans cet arc extrêmement sombre. Combiner cette fillette éprise de justice et de grands idéaux avec cet immortel cynique et totalement indifférent au monde extérieur, tant il est habitué à n’être qu’une arme dans les mains de Fukuchi, était une idée géniale. J’ai très envie de découvrir comment ils vont s’influencer l’un l’autre, ainsi que la fin du duel Dazai / Dostoïevski. Mais pour cela, il va falloir attendre un peu.

Un point pour l'agence dans "Bungô Stray Dogs"
Pour conclure…

Bungô Stray Dogs tome 22 continue sur sa lancée, amenant tambour battant les événements vers leur terme. On retrouve avec plaisir la maîtrise du duo Asagiri-Sango qui arrive encore, après 22 volumes, à nous scotcher à notre siège. Je n’aurai qu’un mot (ou plutôt trois) : vivement la suite !

Vous devriez Lire aussi
Tower of God – Tome 6

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *