Butterfly Beast II – Tome 3

Butterfly Beast 2 – Tome 03 (Chōjū Gitan II) de Nagate Yuka est paru en France le 4 mai 2022, dans la collection Seinen des éditions Mangetsu.

couverture du tome 3 de Butterfly Beast 2 en couleur

L’histoire de Butterfly Beast II

Le récit de Butterfly Beast II commence en l’an 13 de l’ère Kan’ei (1636). Kochō, de son vrai nom Ochō, est une courtisane prisée de l’établissement de Jin’Emon, du quartier des plaisirs de Yoshiwara.

Ochō cache bien son jeu, car son métier de courtisane n’est qu’une couverture. Elle est en fait une Kunoichi qui a pour mission de traquer et punir les shinobis réprouvés. Ces anciens ninjas se sont rebellés contre le Shogunat et ont choisi de s’engager dans la voie du crime.

planche du manga butterfly beast 2, Jin'Emon mentionne la mission des chasseurs de shinobis réprouvés

Synopsis du tome 3

Ochō a été capturée par Kazuma et ses hommes, après sa rencontre avec le prêtre chrétien Jihyôe Kintsuba. Raizô finit même par se rallier à la cause de ce dernier et va jusqu’à trahir sa partenaire ! Ochō arrivera-t-elle à empêcher l’exécution du plan de son ancien amant et de l’évangéliste qui veulent renverser le shogunat à tout prix ?

Suite et fin de l’assaut sur Yoshiwara

Dans ce tome 3 de Butterfly Beast II, nous suivons l’affrontement des chasseurs de Jin’Emon contre l’armée chrétienne du prêtre Jihyôe Kintsuba (“Padre”).

Ochō, capturée par les ennemis, est tenue prisonnière dans leur camp. Un ultimatum sera présenté à Jin’Emon s’il souhaite la retrouver en vie. Un rendez-vous est donc organisé par Kazuma, qui compte bien berner son ancien chef en menant une double attaque.

Contexte historique réaliste

Dans ce troisième opus, Nagate Yuka nous emporte au cœur d’un conflit inspiré d’événements historiques réels. À la suite du débarquement de marchands Portugais sur l’île nipponne, ils se donneront pour mission de prêcher les principes de leur religion monothéiste aux autochtones.

Alliances et trahisons

Dans l’assaut sur Yoshiwara, des alliances improbables se créent : Kazuma, le shinobi réprouvé, s’associe au Padre Kintsuba.

Kazuma, prêt à tout pour mener à bien ses actions malfaisantes, n’hésite pas à s’allier au prêtre Kinstuba afin de profiter de sa volonté de bâtir son “Royaume des Cieux”. L’un dans l’autre, chacun en retirera sa part du gâteau, même si cela implique la mort à la fois aux shinobis mais aussi aux fidèles du Padre. Ce dernier possédant un atout majeur pour Kazuma : une “armée” conséquente de fidèles, prêts à tout pour aider leur chef spirituel.

Dans le tome 2, Ochō se fait enlever et séquestrer par les hommes de Kazuma. Avec grande surprise, elle découvre que Raizô, un des chasseurs de Jin’Emon, s’est rallié à la cause des jésuites en les aidants à la capturer.

Ochō, kunoichi au grand cœur

planche de butterfly beast 2, où Ocho doit se battre avec Raizo, qui l'a trahit

Le thème de la trahison est omniprésent dans Butterfly Beast. Le personnage d’Ochō en a fait les frais à maintes reprises. Ce n’est pas pour autant qu’elle y soit habituée et que cela ne l’affecte pas.
Le premier a été son amant, Kazuma. Qu’elle doit maintenant pourchasser afin de l’éliminer. Puis Raizô, son compagnon d’armes, qui finit par lui tourner le dos et la trahir également.

Je trouve qu’Ochō est un personnage féminin qui possède à la fois un caractère doux et puissant. Malgré tous les moments difficiles qu’elle a dû traverser, elle fait toujours preuve d’une grande sensibilité. Surtout au moment de prendre de grandes décisions, elle finit toujours par être indécise. Ce qui lui attire les foudres de Jin’Emon, qui ne pense qu’à la rabaisser et lui rabâcher qu’elle manque de courage et de ténacité ! Mais qui peut lui en vouloir ? Même si le désir de revanche est fort, est-il vraiment si simple de mettre fin à la vie d’une personne que l’on a aimé ?

Qualité des dessins

Si vous aimez les histoires sur les thèmes des samouraïs et du Japon médiéval, alors n’hésitez pas à mettre le nez dans les différents tomes de Butterfly Beast et Butterfly Beast II. En plus d’avoir basé son histoire sur des faits historiques réels, Nagate Yuka fait un travail extraordinaire sur ses dessins. Les traits des personnages sont fidèles à leurs émotions, sans oublier la beauté des différents costumes aux motifs fleuris et tenues de mercenaires. Les décors nous mettent parfaitement dans l’ambiance, surtout lors des combats au sabre, très durs et ensanglantés.

planche de Butterfly Beast 2 qui met en scène des jésuites pendus par les pieds

Mon avis sur Butterfly Beast II – Tome 3

Ce fut un moment de lecture agréable. J’aime beaucoup les récits de samouraïs qui se déroulent durant l’époque du Japon médiéval (Kenshin le Vagabond, Shigurui). En revanche, le petit plus de Butterfly Beast c’est d’avoir une femme comme personnage principal, ce qui apporte une sensibilité différente. Enfin, les dessins de Nagate Yuka sont hypnotisants et par leur biais, elle parvient à nous transmettre les émotions de ses personnages à travers ses planches.

planche de Butterfly beast 2 montrant un visage en colère
Pour conclure…

Le récit de Butterfly Beast II met en avant une kunoichi chasseresse emplit d’un désir de vengeance. Son personnage est magnifique et charismatique. Certaines de ces décisions peuvent être assez frustrantes, mais c’est ce qui rend le personnage plus humain malgré le contexte sanguinaire et violent.

Retrouvez les tomes 1, 2 et 3 de Butterfly Beast II chez Mangetsu, chaque tome est au prix de 7,95€. Le tome 4 est prévu pour le 6 juillet 2022.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.