Collégiens CASSE-COUILLES, les profs en voient de toutes les couleurs !

Collégiens Casse-Couilles – Aux Editions L’Opportun

“Collégiens CASSE-COUILLES, les profs en voient de toutes les couleurs” est le dernier livre de Patrice ROMAIN, directeur des écoles. À travers cet ouvrage, qui est disponible aux éditions L’Opportun, il raconte les pépites de ses étudiants !

Synopsis

LES PLUS BELLES PERLES DES ÉLÈVES !

Durant toute sa carrière à l’éducation nationale, Patrice Romain en a vu défiler des ados têtes à claques, pénibles et insupportables ! De l’élève de de 6ème encore innocent à celui de 3 ème qui dicte sa loi, du premier de la classe au rebelle de la cour de récrée , tous sont passés par le bureau du principal, pour le meilleur, mais surtout pour le pire !

Patrice Romain a compilé, sur une vingtaine d’années, les meilleures perles et punchlines de ses chers collégiens : parfois agaçantes, souvent osées et toujours très drôles ! Découvrez le quotidien d’un collège comme les autres où il faut gérer l’insolence, l’ignorance et le talent des élèves de plus en plus indisciplinés !

Rires garantis avec ce florilège irrésistible de paroles incongrues et sans filtre, dans lequel parents et profs en prennent pour leur grade… pour notre plus grand plaisir !

Les Editions l’Opportun

Un petit mot sur l’auteur : Patrice ROMAIN

Patrice Romain est professeur des écoles, principal de collège et directeur d’école pendant près de vingt ans. Dans les années 2010, il est principal du Collège Pierre de Coubertin de Saint-Jean-de-Braye.

Il publie son premier livre Mon école, ses maîtresses, ses maîtres en 1993, dans lequel il dresse les portraits de ses collègues enseignants de primaire vus par un élève. Pendant ces longues années, il a collecté les petits mots de parents d’élèves, des Mots d’excuse principalement. Et en a fait un livre, publié chez l’éditeur François Bourin.

Il a également été sapeur pompier volontaire pendant une vingtaine d’années, il retrace il retrace son expérience dans Chroniques d’un pompier volontaire paru en 2012 chez le même éditeur. En 2016 il écrit Pedagofreak, guide de survie pour les non initiés au jargon pédagogique.

Babelio

Un livre… ou plutôt un dictionnaire des perles !

Nous sommes dans un contexte scolaire, alors quoi de mieux qu’un dictionnaire pour se replonger dans le quotidien de collégiens ? Et pour mon côté Geek, c’est comme le slogan d’Amazon, vous trouverez de tout de A à Z. Et croyez-moi, certaines situations sont hallucinantes… Afin de préserver l’anonymat du corps enseignant, et toujours dans le cadre de l’humour, les noms des professeurs ont été remaniés. Vous ferez donc la rencontre entre autres de “Mme Pairpassianse”, “Mme Quacente” ou encore “Mme Tronchanbiet” ! Le pouvoir des mots, finalement mes cours de français de cette époque me manquent !

Ouest (complètement à l’)

8h15, portail de l’établissement. Mezut (6°) passe devant moi et me salue :

« Bonjour monsieur! Vous avez vu le film, hier, sur TF1 ?

– Ah non !

– Moi non plus. Au revoir monsieur ! »

Collégiens Casse-Couilles, de Patrice ROMAIN – page 77 | Editions L’Opportun

Erzyll au collège… Cela remonte à longtemps !

Ah le collège… Cela remonte à longtemps pour moi. Mais mes souvenirs restent intacts de cette période un peu particulière. Nous sommes tous et toutes passés par là. Entre crise d’adolescence et changement d’école, il faut parfois jongler. Et ce n’est ni facile pour les étudiants, ni pour leurs encadrants (professeurs, directeurs, CPE…).

À cette époque, j’étais plutôt relativement sage, et il y avait encore, du moins je l’espère, du respect pour les adultes. Il y avait bien sur les histoires de vols de casiers, certain(e)s qui faisaient du grabuge en cours, mais on était loin des situations énoncées dans le livre de Monsieur Romain…

Lire aussi  Au-delà des murs de L'Attaque des Titans. Les chaînes de la liberté

Personnellement, je ne suis jamais allée dans le bureau du directeur, étant relativement sage et n’ayant pas de motif pour aller le voir. Avec le recul, j’aurai peut-être dû, surtout pour un fait en particulier… Quoi qu’il en soit, ce choix m’a menée où j’en suis aujourd’hui et je n’ai pas dérogé au chemin que je voulais me tracer.

Au collège, je faisais partie des timides, et surtout j’étais détestée et jalousée pour mes bons résultats… Et oui, les premiers de la classe, nous ne sommes jamais bien traités, sauf si nous avons beaucoup de répartie et une forte personnalité. Cependant, ce n’était pas mon cas, donc je n’ai pas forcément bien vécu cette période… Mais sans rentrer dans les détails, sachez que le harcèlement ce n’est pas nouveau… Juste que désormais on en parle un peu plus qu’à l’époque et tant mieux ! Cela permet d’apporter des solutions et de faire bouger les choses !

Politique

Thugal (6°) se projette dans l’avenir :

« Moi, je serai jamais président de la République, parce que je me vois pas franchement me marier avec ma prof de français ! »

Collégiens Casse-Couilles, de Patrice ROMAIN – page 192 | Editions L’Opportun

Mon avis sur « Collégiens Casse-Couilles »

Dans le livre de Mr Romain, j’ai certes ri de certains cas, qui sont vraiment hilarants, mais j’ai aussi pris conscience que le corps enseignant devait faire face à toutes sortes de situations. La dimension humaine prend tout son sens, et c’est parfois d’une oreille attentive et de réconfort qu’ont besoin les collégiens. Certaines situations, comme des parents en cours de séparation, ceux ayant des difficultés financières… créent beaucoup de souffrances chez ces enfants. Qui, malheureusement, n’ont parfois que l’école pour parler de leurs soucis de la maison.

On retrouve aussi les débuts de la délinquance, qui du moins à mon époque (2004-2008) commençait déjà à se manifester dans la cour de récréation. Mais là, on parle aussi de faits beaucoup plus graves. Dans un passage, un élève minimise ses actes en disant que cette fois-ci il n’avait pas apporté d’arme. Quand j’ai lu ces lignes, je me suis demandé à quel moment on a pu arriver à ce genre de situation ? Cela ne m’étonne plus que le corps enseignant se sente abandonné et ait “peur” d’exercer.

Quoi qu’il en soit, cela me rassure qu’il y ait aussi des personnes telles que Mr Romain, et que leurs étudiants leurs fassent suffisamment confiance pour se confier et ainsi tenter de trouver des solutions malgré leur jeune âge. Car ces collégiens seront ceux qui représenteront notre société de demain.

Pour conclure…

Ce livre se lit à vitesse grand V. En une soirée, j’ai dévoré ses 288 pages ! La lecture est super fluide, ce sont des petits textes donc ça passe super bien. Certains passages sont plus marquants que d’autres mais chacun se fera sa propre opinion. En tout cas, je pense que je lirai les autres romans de Mr Romain car c’est bien écrit et surtout j’ai beaucoup ri !

Ce livre est à retrouver aux Éditions L’Opportun, que je remercie chaleureusement pour cette découverte ! Il est disponible en version broché (10,90€) ou e-book (7,99€). En attendant, je vous dis à bientôt sur LifeByGirls pour un prochain article !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *