Articles a la une

Derniers commentaires
critique

D’un même bord

Avec sa toute nouvelle sortie « D’un même bord » d’Alexia DAMYL, l’éditeur Stellamaris nous promet de faire le plein de sensations en suivant les aventures d’une des plus célèbres femmes pirates de tous les temps : Anne Bonny. Alors, à l’abordage moussaillon, cap sur les Caraïbes du XVIIIème siècle !

SYNOPSIS

Ce roman raconte la vie d’Anne Bonny, qui avec Calicot Jack, dit Rackham le Rouge, et Mary Read, a formé le trio amoureux le plus célèbre de l’histoire de la piraterie.
Anne est une petite fille irlandaise presque comme les autres. Pourtant, le jour où la première femme de son père apprend son existence, tout bascule. Sa famille est contrainte de fuir outre-Atlantique. Les ennuis ne font que commencer. À seize ans, elle découvre l’exaltation de la vie en mer. Plus jamais elle ne la quittera. Amours interdites, piraterie et voyages incroyables vont dorénavant rythmer la vie de cette féministe d’avant-garde.

EXTRAIT

Ma vie ressemble à un chapelet de mauvaises décisions prises les unes à la suite des autres. James n’est qu’un restant de galère, Chidley, un vieux manche à gigot ! Aucun homme sur cette Terre ne pourra acheter ma liberté, pas même le plus riche d’entre eux. Je devrais arrêter de ressasser et essayer d’aller de l’avant, mais Dieu que le masculin est lassant et décevant… James d’abord, Chidley ensuite… Je ne suis pas une greluche que l’on pare de bijoux et de toilettes pour pouvoir me brandir ensuite comme un trophée. La potiche insipide, très peu pour moi. Dire qu’il m’a traitée de dévergoigneuse !

Est-ce moi qui manque de chance et n’attire que des hommes pusillanimes ? Je ne rêve que d’aventure. J’ai soif d’exo-tisme, et je ne tombe que sur des mollusques prêts à sacrifier père et mère sur l’autel de leur petit confort. Je vais aller noyer mon chagrin à la taverne de la Tortue, le seul endroit où l’on trouve encore des hommes rêvant de liberté absolue. Trêve de gourgandins !

NOTRE AVIS

Waouh ! « D’un même bord » est une perle, roman d’aventure et historique, qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance d’antan. À la fin de cette lecture, je peux encore sentir la brise marine caresser mes cheveux et l’odeur des algues collées à mon vieux rafiot. Qu’est-ce que je raconte ? C’est une tasse de café qui fume sous mes narines.

 

Au fil des pages et de l’eau, on se prend d’affection pour Anne, héroïne intrépide au caractère bien affirmé. Elle est de ces femmes généreuses que rien ne peut abattre. Une fois son cœur amoureux, elle pourrait donner sa vie pour l’élu(e). Un tantinet cœur d’artichaut, les romances ne manqueront pas au cours de sa longue existence (elle aurait vécu un peu plus de 80 ans). Entre une escale dans des paysages paradisiaques et l’attaque d’une chaloupe marchande, Anne va profondément aimer Jack et Mary, mais le destin sera-t-il clément avec ces flibustiers insouciants ?

L’arrogance de Jack pourrait hélas conduire le trio vers des desseins bien moins glorieux. Le courage et la combativité de l’héroïne seront-ils suffisants pour tous les sortir du piège qui, peu à peu, se referme autour d’eux ?

 

Vous l’aurez compris, Alexia DAMYL confirme ses qualités littéraires et sort des sentiers battus avec ce petit trésor. L’action et le suspense sont au rendez-vous sans pour autant délaisser le côté romance. Au travers d’un vocabulaire bien choisi et d’une héroïne féministe avant l’heure, attachante à souhait, l’auteure nous fait vivre une véritable immersion dans le monde de la piraterie. Les émotions sont au rendez-vous dans cet écrit qui ne laissera personne de marbre. Anne Bonny était une femme exceptionnelle à qui la vie n’a pas laissé de répit, ce qu’Alexia DAMYL nous laisse entrevoir avec brio au travers d’expressions truculentes et d’anecdotes épiques qui se succèdent dans un enchaînement rythmé. L’univers est si bien renseigné que l’on s’y croirait.

 

 

Pour conclure, nous avons adoré « D’un même bord » d’Alexia DAMYL qui nous entraîne dans le sillage de pirates tantôt sanguinaires, tantôt pleins de bons sentiments . Au fond, ceux que l’on qualifiait de sans foi ni loi respectaient néanmoins  un code moral, le leur. Alors branle-bas le combat, hissez le pavillon et commandez-le vite ! Pas de quartier ! Le roman est disponible en version papier sur toutes les grandes plateformes, mais pour les redevances d’auteur préférez l’achat direct sur le site de l’éditeur: ou en version dédicacée directement auprès de l’auteure. Alors branle-bas le combat, hissez le pavillon et commandez-le vite ! Pas de quartier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *