Gattara de Marcia Gary

Envie de vous perdre dans un univers fantastique en plein cœur de la France ? Entre Paris et les Cévennes, un livre maudit vous fera perdre le souffle ! Oserez-vous vous lancer dans « Gattara » de Marcia Gary ? Sortez de votre zone de confort, osez la nouvelle courte et la plume inimitable de l’auteure.

Gattara

SYNOPSIS

Paris, dans les années 50. Une jeune demoiselle insouciante croquant la vie à pleines dents découvre par hasard un livre étrange. Il fait s’abattre sur elle une terrible malédiction, à travers un pouvoir inquiétant dont elle ne peut se débarrasser. Ses parents, la femme séduisante qui la courtise, son travail… Elle perdra tout. Mais jusqu’où ira donc ce sinistre sort ? Qui parviendra à délivrer les victimes de ce livre magique ?

AVIS

J’ai toujours adoré les univers qui mêlent le doux et l’amer, la naïveté et la cruauté, de vrais petits clairs-obscurs sous forme d’histoires fascinantes. Le style de Marcia Gary m’a donc très vite séduite, surtout que sa plume est très fine, parfois drôle, parfois blessante, mais toujours poétique.

Dans « Gattara », nous sommes, dès les premières lignes, plongés dans un vrai petit conte, qui nous rappelle très vite ceux de notre enfance. On comprend directement par la façon dont le paysage qui nous y décrit que Marcia Gary sait ce qu’elle fait, et sait créer rapidement des ambiances très vivantes. Et, de la vie, vous en aurez tout le long du récit ! Du moindre personnage secondaire à une vieille chaise abîmée, vous aurez l’impression que chaque petit détail laissé à travers les pages de cette histoire possède sa propre âme.

Deux portraits nous sont vites dressés : celui d’une vieille mamie à chat – une « gattara », qui donne son nom à l’œuvre – austère, taciturne et seule, très seule. Puis celui d’une adolescente survoltée, Myriam, sûre d’elle, à la langue tranchante, pas prête à se laisser impressionnée par le monde qui l’entoure. Alors les questions commencent à nous hanter. Comment l’une a pu devenir l’autre ? Et il devient impossible de lâcher notre lecture sous le poids lourd de ces questions, il nous faut absolument savoir ! L’auteure nous emmène en un éclair dans son monde et ne nous laisse pas en sortir avant le mot « FIN ».  

D’après moi, Marcia Gary démontre dans cette œuvre qu’elle est une vraie poète moderne. Elle est capable de faire éclater de rire, de faire frissonner, grincer des dents, pleurer… Si quelqu’un m’avait vue pendant ma lecture, le spectacle que je lui aurais offert aurait probablement été assez amusant, d’ailleurs. Elle offre une écriture qui ne peut pas laisser froid. Cette nouvelle FF a son propre style, Marcia Gary y a apposé sa marque de fabrique : l’originalité et le sens du détail qui fait voyager. J’ai littéralement été bercée par ses mots si justement choisis. Sans hésitation, plongez donc dans « Gattara » de Marcia Gary, aux éditions Homoromance, vous reviendrez de votre lecture transformé… si vous en revenez…

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer