Golden Kamui – Tome 26

Golden Kamui est un manga de fiction historique écrit par Satoru Noda. Il est édité par Ki-oon et publié sous la collection seinen. Le dernier volume en date, le tome 26, est paru le 20 octobre 2022.

Golden Kamui couverture

Résumé des événements précédents de Golden Kamui

Précédemment dans Golden Kamui, la bande d’Hijikata tombe nez à nez avec celle de Sugimoto, les deux ayant le même but : dérober de nouvelles peaux pour enfin découvrir où se cache l’or. Les deux bandes joignent finalement leurs forces et coopèrent pour l’enquête sur Jack l’Éventreur, menant alors à un plan précis, qui est de piéger ce fameux Jack sur le lieu de son prochain meurtre : aux alentours de la brasserie de Sapporo
Seulement, ce n’est sans compter sur Usami, membre de la bande de Tsukishima, qui est sous les ordres du Lieutenant Tsurumi, et qui lui aussi mène l’enquête et tombe sur un des membres du camp adverse… Vont-ils réussir à venir à bout de Jack l’Éventreur, qui s’est joint à la partie de l’autre côté de la brasserie ? Ou bien vont-ils s’entretuer avant d’avoir eu le temps de l’attraper ?

La 7ᵉ division contre-attaque

La bande de Tsukishima ne compte pas lâcher l’affaire. Tout au long du manga, nous faisons face à plusieurs points de vue au niveau des combats. D’un côté, Kadokura tente tant bien que mal de fuir Usami, ce personnage excentrique et prêt à tout pour tuer les autres.

De l’autre, le sous-lieutenant Koito, Tsukishima et Nikaido tentent eux aussi de vaincre Sugimoto et de s’emparer de Ashirpa, en vain. D’autant plus lorsque, par malheur, les tonneaux de bière éclatent sous les attaques et les personnages deviennent bourrés sous les jets de bière…

Ashirpa et Sugimoto se perdent rapidement de vue, ce qui la met en danger, avec Jack en vadrouille, Ogata qui cherche à la tuer et les autres membres de la bande de Tsukishima qui veulent à tout prix la kidnapper.

Jack l’Éventreur pris la main dans le sac

Jack est, comme nous l’avons découvert, le véritable Jack l’Éventreur, qui a fui l’Angleterre pour se retrouver au Japon, et plus précisément à la prison d’Abashiri après avoir assassiné une prostituée. C’est là-bas qu’il se fera tatouer comme tous les autres, et qu’il s’échappera pour reproduire ses meurtres à Sapporo.
Une fois face à Ashirpa, qui parvient à être sauvée par Sugimoto, il se fait violemment battre dans la cuve de la brasserie dans laquelle il s’était réfugié. Son sort ne s’arrête pas là pour autant, et une fois jeté par la fenêtre par Sugimoto, c’est au tour de Ushiyama de s’occuper de son compte. Nous pouvons donc dire que l’enquête a finalement porté ses fruits.

Du côté des parias

Ogata est visé de près par notre cher tireur Vasily, l’homme à la capuche. Mais lui, ce qui l’intéresse, c’est de fusiller Ashirpa et semer le chaos dans cette course à l’or. Malheureusement pour lui, il croise également le chemin de Usami, et cela ne finit pas sur une bonne note… Mais comme un animal sauvage, il s’extirpe encore du danger et retourne vagabonder, dans le but d’enfin mettre la main sur sa proie.
Concernant Keiji, le tueur d’enfant, son heure de gloire n’aura pas sonnée, mais sa présence dans le chapitre nous aura permis d’en découvrir davantage sur lui et sur sa personnalité très problématique. Il était lui aussi un tatoué de la prison d’Abashiri mais ne valait décidément pas plus que Jack l’Éventreur dans toutes ces histoires…

Que penser de ce Tome 26 de Golden Kamui ?

Ce tome était haut en couleur de par sa violence et ses combats incessants. Nous avons eu le droit d’observer toute cette nuit mouvementée dans la brasserie de Sapporo à travers plusieurs points de vue, ce qui a rendu le tome plus haletant, avec une pointe d’émotion par moment.
Comme on pouvait s’y attendre, Ashirpa se retrouve une fois de plus séparée de Sugimoto, mais pour combien de temps cette fois-ci ? Nous ne savons pas si elle pourra éternellement s’en sortir, mais nous sommes sûrs d’une chose, c’est que Sugimoto parviendra encore et toujours à la sauver de ces malfrats.

Pour conclure…

Le Tome 26 de Golden Kamui est riche en événements et en tension, et se lit effroyablement vite tant les combats sont multiples. Nous ne pouvons qu’espérer que le prochain tome soit rapidement publié pour pouvoir découvrir ce que l’histoire réserve à ces personnages spéciaux mais attachants à leur façon. En tout cas, il nous a encore offert des dessins d’exceptions, mêlés entre comédie et violence à gogo, pour notre plus grand plaisir. Mais il nous aura surtout laissé sur notre faim…

Vous devriez Lire aussi
Bungô Stray Dogs T1 à 21

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *