Goodbye, Nameless Violin

Goodbye, Nameless Violin est un yaoi sur la musique, écrit par Ume-Chi. Ce one-shot est publié sous la collection yaoi de Taifu Comics, le 28 avril 2023.

Résumé de Goodbye, Nameless Violin

Goodbye Nameless Violin

Imaginez un monde où les objets peuvent devenir des êtres vivants s’ils sont suffisamment aimés et qu’un nom leur est donné…

Sôsuke est un étudiant en musique qui, depuis un certain drame, refuse de nommer ses instruments. Alors qu’il doit s’acheter un nouveau violon, il fait la rencontre d’un bel homme. Celui-ci s’avère être justement un violon qui a perdu son nom, et est donc promis à redevenir un bout de bois ordinaire dans un futur proche. Mais comment progresser dans son art sans s’attacher à son instrument, si excentrique soit-il ?

– Quatrième de couverture

Les nommés et les sans noms

Dans Goodbye, Nameless Violin, les instruments ne sont pas comme les autres… Ils peuvent avoir une apparence spéciale…. Et devenir des êtres humains ou bien des animaux, mais seulement sous certaines conditions ! 

En effet, un instrument de musique prendra vie uniquement si son maître souhaite lui donner un prénom. Ces instruments-là, on les surnomme les “nommés”. C’était le cas de Sôsuke, qui lorsqu’il était jeune, possédait un violon en apparence de chat, nommé Mottan

Cependant, après un certain évènement dans sa vie, il n’a plus jamais possédé de “nommés”. Par peur de perdre un instrument qui lui serait cher à nouveau, il s’était fait la promesse de ne pas prendre de risque, et de ne jouer qu’avec des violons sans nom. Mais alors que son violon s’est brisé suite à un accident à vélo, il se retrouve légèrement contraint d’accepter l’offre d’un vendeur d’instrumentQui se dévoile comme étant lui-même un violon

S’engage alors un marché entre les deux hommes, pour sauver la mise de Sôsuke.

L’essayer c’est l’adopter ?

Ce vendeur, qui se trouve donc être un instrument transformé en humain, propose alors de devenir le violon de Sôsuke, pour une modique somme. Cependant, Sôsuke comprend bien que s’il est humain, c’est qu’il doit être nommé, lui aussi… Or, selon le vendeur, ce n’est pas le cas. Du moins, il ne se rappelle pas de son prénom. Ce qui est un élément important, puisque si un nommé ne possède plus son prénom, il reprendra sa forme initiale en tant qu’instrument de musique

Sôsuke n’y voit donc pas d’inconvénient, parce qu’il ne compte pas s’attacher à lui. Ainsi, il décide de l’adopter et de le surnommer “Ga”, compte tenu de son nom de violon “Vn-Ga-2567”. Il n’aura à supporter sa présence humaine que pendant plusieurs mois, ce n’est pas si long pour lui. Surtout qu’il a besoin d’un violon dans l’immédiat pour son examen, alors il n’est pas question de laisser passer cette affaire. 

Mais alors que cet examen a lieu, Sôsuke se rend compte d’une chose… Ga possède un son qui ne lui plaît pas du tout !

Resserrer les liens pour un son mélodieux

Le son provenant des cordes de Ga est métallique, et ni lui ni Sôsuke ne comprennent pourquoi. Serait-ce parce qu’il n’a pas été utilisé depuis un moment ? Ou bien… Serait-ce parce qu’ils n’ont aucune complicité ? Sôsuke est réticent à l’idée de se rapprocher d’un nommé, qui plus est, un nommé qui risque de redevenir un sans nom…
Ce n’est que lorsqu’un de ses amis, qui possède un nommé humain également, lui conseille d’avoir des rapports plus intimes avec Ga, que les deux hommes commencent à se poser des questions. Et si s’embrasser ou avoir des rapports sexuels rendait le son de Ga plus mélodieux ? Bien qu’aux premiers abords, cela ne plaise pas à Sôsuke, Ga parvient tout de même à lui faire changer d’avis. 

Leur relation devient alors amicale, mais le son métallique perdure… Ils recourent alors à des méthodes plus directes, mais qui s’avèrent efficaces : puisque après un échange intime et sexuel entre les deux, le son provenant de Ga évolue en quelque chose de limpide et d’absolument fantastique pour Sôsuke.

Un son qui provoque beaucoup de bonheur… Mais jusqu’à quand ?

Mon avis sur Goodbye, Nameless Violin

Goodbye, Nameless Violin est une belle découverte, grâce à son histoire originale, mais surtout par ses dessins et ses quelques planches sur deux pages absolument sublimes. Ils reflètent à merveille le thème de la musique, et la métamorphose des instruments dans leur forme de nommés. C’était agréable à lire et à admirer ! 

On s’attend à ce que la situation entre Sôsuke et Ga finisse par devenir compliquée, compte tenu du fait que Ga ne se souvienne pas de son prénom, mais je ne m’attendais personnellement pas à un tel retournement de situation à la fin. Pour un one-shot, c’était une histoire bien écrite du début à la fin, qui évolue comme il faut. J’ai pris du plaisir à observer la relation de Sôsuke et de Ga, à me demander comment elle allait se développer… Et je n’ai pas été déçue du résultat !

Pour conclure…

Goodbye, Nameless Violin est un one-shot centré sur la musique et sur la peur de perdre l’autre. Avec un thème original, qui repose sur des instruments pouvant se transformer en être vivants. Il est intéressant de pouvoir observer comment les humains parviennent à créer des liens avec leurs instruments. Le one-shot possédant du contenu explicite, il est donc recommandé pour un public averti.

Vous devriez Lire aussi
Golden Guy - Tome 1

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *