Je te Love dans les Plumes – Tome 1

Cela faisait plusieurs années que je voulais découvrir le genre Yaoi. Une romance entre deux personnages masculins. Alors, lorsqu’on m’a proposé de lire “Je te love dans les plumes”, je n’ai pas hésité à me lancer. Découvrons ensemble ce manga qui se terminera en deux tomes !

Attention : Cet article contient des spoils !

Nozomi Inusaki est détective privé, et mène une vie tout ce qu’il y a de plus normale, à chercher des animaux de compagnie perdus et à promener des chiens. Une seule particularité le distingue de ses pairs : il est capable de comprendre la langue des oiseaux, et de la parler, ou plutôt de la gazouiller. De ce fait, il maintient depuis son plus jeune âge une distance raisonnable avec la gent aviaire, s’étant déjà fait insulter plus que sèchement par un pigeon. Mais un jour, il rencontre un élégant corbeau… qui connaît son nom. Comment ? Et pour-croâ ?!

Taifu Comics

Gazouillis et piaillements !

Nous suivons le quotidien de Nozomi, qui nous informe dès le début du manga qu’il a un don. Il peut parler avec les oiseaux depuis son enfance. Malheureusement, quand il était plus jeune, il a subi la colère d’un pigeon qui s’était levé du mauvais côté du nid !

Marqué par cet événement et cette impolitesse de la part du volatile, depuis ce moment Nozomi n’aime plus les oiseaux et préfère les éviter. Notre personnage nous dit beaucoup aimer les chats (on ne peut pas lui en vouloir !).

Nozomi est un détective qui s’occupe de toutes sortes d’animaux. Les gens sont amenés à l’appeler pour balader leurs compagnons ou encore les retrouver lorsqu’ils sont perdus ! Un métier à part entière que je n’ai jamais eu l’occasion de connaître auparavant. Son métier n’est pas très clair pour moi en tant que lectrice et certains personnages n’ont pas l’air sûrs non plus. En effet, on l’appelle l’homme à tout faire.

Ce qui est certain, c’est que le manga dont nous parlons aujourd’hui va se centrer surtout sur les animaux. Ils sont omniprésents lors de tout le récit. On remarque même que notre personnage principal se nomme Nozomi Inusaki et que Inu veut dire chien en japonais.

Étant moi-même amoureuse des animaux, c’est un manga qui est assez sur-mesure pour moi !

Rencontres au coin de la rue

Nozomi Inusaki va faire deux rencontres qui vont changer sa vie assez rapidement (dans les deux premiers chapitres). On se demande si celles-ci ont un lien ou non entre elles. Notre détective va-t-il voir son don sous un autre angle ?

Drôle d’oiseau

Dans un premier temps, il va rencontrer un corbeau ! Vous allez me dire, il s’est encore fait envoyer ballader… Eh bien non ! Nous découvrons un corbeau solitaire, ce qui est assez inhabituel selon notre détective. Ils se baladent souvent en groupe normalement. D’autant plus que l’oiseau connaît son nom ! Comment est-ce possible si les oiseaux ne comprennent pas les autres humains ?

Lire aussi  Fanaticism

Dès cette rencontre, on se pose un million de questions. D’où vient ce corbeau ? Qui est-il ? Cette rencontre était étrange ! Empressons-nous de découvrir la suite !

Le volatile va apporter son aide à notre jeune homme à plusieurs reprises. On sent qu’il a envie de rester aux côtés de Nozomi. Malgré le fait que notre protagoniste n’aime pas les oiseaux, il apprécie celui-ci ! Il lui donnera même un nom : Kuro (=noir en japonais).

Nouvel ami ?

La deuxième rencontre dans ce tome est un jeune homme. Tous les jours après le travail, notre protagoniste est un habitué d’un café. Chaque jour, il discute avec la gérante des lieux et y croise parfois son fils, Mitsuru.

Ce dernier ne laisse pas indifférent Nozomi. Ils apprennent à se connaître petit à petit et se découvrent. Mitsuru avoue même ne pas être intéressé par les filles de manière générale. Il n’est jamais tombé amoureux.

Une seule et même personne ?

Nous n’en sommes pas sûrs à 100% mais il y a quelque chose de bizarre entre Kuro et Mitsuru ! Ce dont nous sommes sûrs, c’est que les relations de Nozomi avancent dans les deux sens. Il se rapproche du corbeau et de l’homme qui l’attire en même temps.

Il commence à avoir des doutes sur l’identité du corbeau dont il ne sait finalement pas grand chose. Connaît-il Mitsuru ? Est-ce Mitsuru ? Nous ne sommes sûrs de rien mais ces deux-là se connaissent, c’est certain !

À de nombreux moments, notre détective va dire des choses à l’un qui vont répercuter sa relation avec l’autre… Coïncidence ?! J’en doute !

Mon avis sur Je te Love dans les Plumes – Tome 1

C’est dommage que Nozomi n’apprécie pas son don à cause d’une mauvaise aventure. Tous les oiseaux ne sont pas aussi cyniques. Ce qui est intéressant, c’est qu’il dit que son don ne lui sert absolument pas et c’est totalement faux ! Il se sert de son don au quotidien et ça lui permet de réaliser des choses. C’est juste qu’il ne s’en rend pas compte pour le moment.

Notre détective va rencontrer un oiseau plutôt sympa, qui lui accorde de l’attention. Notre personnage principal est très touchant car il est content qu’on s’intéresse un peu à lui. C’est totalement humain et c’est, en tant que lectrice, ce qui m’a touchée !

Mitsuru est encore trop énigmatique, même s’il se dévoile un peu plus à la fin de ce tome (révélation dans le dernier chapitre mais je ne vous ai rien dit !). J’attends plus de détails sur ce personnage dans le tome 2.

Pour conclure…

Voici une lecture que j’ai beaucoup appréciée et sur un thème qui est très agréable à lire. Etant fan de shōjo, ce yaoi se rapproche vraiment du genre et est pour moi une très belle découverte. J’ai hâte de découvrir la suite et fin de l’histoire et voir lesquelles de mes hypothèses sont fondées ou non !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *