Jujutsu Kaisen – Tome 17

Jujutsu Kaisen est un manga shōnen écrit par Gege Akutami et édité par Ki-oon en France. Le tome 17 est paru le 03 novembre 2022 et présente le début d’un nouvel arc, sombre et haletant.

Résumé du Tome 17 de Jujutsu Kaisen

Engloutir les ténèbres pour mieux les combattre !

Après la destruction de Shibuya, Noritoshi Kamo a libéré des milliers de fléaux avant de s’enfuir avec la Lisière du supplice contenant Satoru Gojo. Pour ne rien arranger, Yuji est désormais recherché afin d’être exécuté, et ce par nul autre que Yuta Okkotsu !

Heureusement, l’élève de première se révèle être un allié de taille. Ensemble, Megumi, Yuji et Yuta vont donc tout mettre en œuvre pour contrecarrer les plans de Noritoshi et ainsi mettre fin à la Traque meurtrière tout en libérant leur professeur…

– Quatrième de couverture
Jujutsu Kaisen

Une nouvelle intrigue, la Traque meurtrière

Dans ce nouveau tome de Jujutsu Kaisen, Yuta explique que c’est Gojo qui lui a demandé de prendre soin de ses élèves, et surtout de Yuji, si quelque chose venait à lui arriver. Il ressentait donc déjà qu’une mauvaise chose allait se passer pour lui et souhaitait assurer les arrières de ses protégés.

Par ailleurs, avec ce nouveau monde infesté par les fléaux, un jeu voit le jour : la Traque meurtrière. Composée de 8 règles (se référer à la photo des règles ci-dessous), la Traque meurtrière concerne toutes les personnes capables d’utiliser de l’énergie occulte. Et à cause de Noritoshi, la sœur de Megumi, Tsukimi, peut, elle aussi, en utiliser et se retrouver dans le jeu.

Megumi demande alors à Yuji de l’aider à sauver sa sœur, et afin de répondre à leurs questions et de mettre un terme à tout ce raffut qui s’est créé, ils doivent rencontrer le maître Tengen à tout prix. Lui seul pourra savoir ce que Noritoshi a derrière la tête et surtout comment lever le sceau de la Lisière du supplice pour libérer Gojo.

La rencontre par delà la barrière

Après avoir réussi à passer outre la barrière protectrice de Tengen, la bande composée de Yuji, Yuta, Megumi, Choso, Maki, et Yuki rencontrent enfin Tengen. Une première pour tous, sauf pour Yuki. De nouvelles révélations s’offrent aux personnages ainsi qu’aux lecteurs : 

  • Ils découvrent que l’exorciste dans le corps de Suguru Geto se nomme Kenjaku, et qu’il avait autrefois pris possession du corps de Noritoshi Kamo. Et compte tenu du flashback au tout début du manga, il ne fait nul doute que Kenjaku ait également pris possession de la mère de Yuji.
  • Tengen demande protection puisque Kenjaku risque de venir s’en prendre à lui, et le contraindre à fusionner avec des humains, qui leur permettrait d’atteindre un état bien plus supérieur que celui d’exorcistes. De plus, il précise que cette Traque servirait d’entraînement au rituel de fusion.
  • Tengen leur offre l’envers de la Lisière du supplice qu’il a en sa possession, mais qu’il ne peut pas briser pour sauver Gojo. Seul Kenjaku le peut, puisqu’il s’agit de son pouvoir. Cependant, une participante de la Traque meurtrière a un sort qui peut effacer tous les pouvoirs, c’est une exorciste millénaire surnommée « l’Ange ».

Avec toutes ces nouvelles informations, le groupe va se séparer en plusieurs équipes afin d’aller plus vite et d’en terminer une bonne fois pour toute. Yuki et Choso vont rester protéger le maître Tengen d’une potentielle attaque. Maki va récupérer les objets maudits du clan Zenin. Yuta compte intégrer une arène et recueillir un maximum d’informations pour Megumi, ainsi que pour prévenir les autres de la situation. Yuji et Megumi, quant à eux, doivent se mettre en route pour rencontrer Kinji, un terminale, qui pourrait être une aide importante à leur quête.

La renaissance de Maki

Une fois arrivée chez le clan Zenin, Maki découvre que Mai est venue bien avant elle mais qu’elle a déjà été blessée par leur père. Le coffre des armes est vide, mais Maki ne compte pas en rester là, et combat brièvement avec son père, en vain, qui finit par jeter Mai et Maki dans une salle avec une multitude de fléaux.

S’ensuit un événement émouvant, troublant Maki comme on ne l’avait jamais vu auparavant. Elle en est transformée et plus forte que jamais, et bien décidée à venir à bout de la demande que Mai lui a faite : celle de tout détruire. Il ne fallait pas lui demander deux fois. Maki, bien que toujours humaine, devient aussi violente qu’un monstre sanguinaire, à tel point que certains la verront comme l’ombre de Toji, ce personnage qui était lui aussi sans pitié…

Au total, un peu moins de 30 personnes ont subi la colère de Maki, confirmant qu’elle est devenue une exorciste à redouter de tous, et capable de tuer quiconque osera se mettre sur son chemin.

Mon avis sur ce Tome 17 de Jujutsu Kaisen

Ce tome regorge d’une multitude d’informations, qui sont pourtant essentielles pour saisir les intentions de Kenjaku ainsi que du plot qui change du tout au tout. De nouveaux personnages vont être introduits par la suite, assez puissants puisqu’ils vont prendre part à la Traque meurtrière… Ce qui risque de donner du fil à retordre à nos personnages principaux.

D’autre part, les passages émouvants du manga rendent l’histoire un peu plus sombre et tragique. Nous savons désormais que n’importe qui peut succomber à ce nouveau monde, et que cela risque d’être compliqué, même pour les meilleurs d’entre eux. Prévoyez-donc des paquets de mouchoirs en avance, sait-on jamais !

Pour conclure…

Le Tome 17 de Jujutsu Kaisen met bien ce nouvel arc en place, qui se promet violent et riche en rebondissements. Les personnages n’auront visiblement aucun répit. Espérons que le fait d’être divisé en plusieurs groupes ne leur portera pas préjudice !

Vous devriez Lire aussi
Les clés de l’intelligence amoureuse

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *