Sanctuary Perfect Édition – Tome 4

On continue notre plongée dans les arcanes de la politique japonaise et dans celles de la pègre avec le tome 4 de Sanctuary Perfect Edition disponible depuis le 19 avril 2023 au catalogue de l’éditeur Glénat. Si Chiaki semble s’en sortir sans trop de problèmes en naviguant à vue avec les requins du parlement, ce n’était pas le cas d’Akira que nous avions laissé entre la vie et la mort dans le dernier tome. Quel destin attend donc nos héros dans ce nouveau volume ?

"Sanctuary Perfect Édition" Tome 4 couverture

Sanctus arti

L'enfance de "Chiaki Asami et Akira Hojo" a créé chez eux une amitié indéfectible
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Le retour du chef-d’œuvreChiaki Asami, le secrétaire de politicien et Akira Hojo le chef de gang… Lorsque Asami, après avoir menacé un parlementaire de scandale, se lance en politique en se déclarant candidat aux élections, Hojo, en tant que yakuza, lui montre la voie vers le sommet. Alors que les univers de la politique et des yakuzas semblaient très éloignés, un étrange enchevêtrement de fils se révèle, laissant entrevoir une bien étrange relation… Qui de l’homme politique ou du yakuza révolutionnera ce pays corrompu ?

Dans cette série haute en trahisons et en complots, Sho Fumimura, également connu pour Ken le survivant sous le pseudo de Buronson, offre un scénario en or au talent graphique d’Ikegami. La série revient aujourd’hui dans une édition Perfect grand format en six volumes de plus de 400 pages chacun. Ne manquez pas cette rencontre avec le classique du genre !

Glénat
Le duo n'a qu'un seul but changer profondément le japon dans "Sanctuary Perfect Edition"
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Découvrez notre avis sur Sanctuary Perfect Edition Tomes 1 et 2 ici !

L’Enfer du devoir

Chiaki Asami (avocat) et Akira Hojo (président du gang Sagara), deux êtres aux univers bien distincts. Pourtant, leur enfance commune, sortie de l’enfer, a créé un lien indéfectible entre eux deux, et leur a donné un seul et même objectif : la renaissance du Japon !

Parvenu à mi-chemin de leur périple vers leur “sanctuary”, Hojo se fait malheureusement tirer dessus. De son côté, Chiaki doit faire face aux traquenards du monde politique. Dans cette confusion grandissante, le voyage de nos deux héros se poursuit !

Glénat
"Isaoka Norimoto" est le Nemesis d'Asami
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Alors que, suite aux évènements de Sanctuary tome 3, son ami Akira est toujours inconscient à l’hôpital après avoir reçu une balle, Chiaki Asami compte bien mettre les bouchées doubles pour respecter la parole donnée à son ami et fait une entrée fracassante à l’anniversaire du Secrétaire général du Parti Libéral Démocrate, Norimoto Isaoka. Cet homme, qui représente à lui seul le plus grand obstacle dans la prise de pouvoir d’Asami, est un vieillard plus que rusé et avec des connexions extrêmement fortes dans le monde de la politique et de la justice. Désireux de le déstabiliser, Asami et les siens choisissent donc sa cérémonie d’anniversaire pour annoncer leur volonté de créer leur propre parti politique nommé Groupe Tachikaze.

Asami annonce la création de son nouveau parti dans "Sanctuary Perfect Edition"
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Pris de court, le secrétaire général fulmine, mais ne peut empêcher le groupe de demander une révision constitutionnelle avec pour volonté affichée de ramener les électeurs (dont plus de 50 % ne s’intéressent plus à la politique du pays) aux urnes. Suite à ce coup d’éclat, Haraguchi, un proche d’Isaoka leur apporte des documents top secret prouvant que le secrétaire général s’est adonné à des malversations financières. En position de force, Asami va envoyer ces preuves à la justice pour faire tomber son ennemi, mais celui-ci ne compte pas se laisser faire sans sortir les griffes.

Isaoka ne se laissera pas faire dans "Sanctuary Perfect Edition"
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

De son côté, Hojo sort enfin du coma et se retrouve face à Ko qui est venu terminer une bonne fois pour toutes ce qu’il a commencé. Toutefois, devant la loyauté des hommes d’Akira et leur volonté de donner leurs vies pour lui, il est ébranlé dans ses convictions et renonce à son projet. Traqué, il trouvera la mort en s’attaquant de front au QG du Groupe Sanno. Ému par les derniers mots du Yakuza, Hojo décide de confronter le chef du Groupe adverse qui a tué Ko. La guerre entre gangs se rapprochant de plus en plus, comment les évènements vont-ils tourner pour Chiaki et Akira ?

Lisez un extrait de Sanctuary Perfect Édition – Tome 4 ici !

La prise de pouvoir pour les nuls

Il faut l’avouer, jusqu’à présent, je ne me suis jamais trop inquiétée pour le duo de héros de Sanctuary, tant leurs manigances semblaient ne jamais rater. Depuis le début de l’intrigue, j’avais l’impression que rien ne pourrait contrarier l’ascension d’Akira, ni même celle de Chiaki. Puis la trahison de Ko lors du dernier tome est venue un peu relancer mon intérêt pour le récit. Enfin ! Un peu de tension pour ses personnages que l’on a découverts sûrs d’eux quand tout va bien, mais dont je me demandais comment ils allaient pouvoir réagir dès qu’un grain de sable allait venir se mettre sur leur chemin. Dans le tome 4, ce grain de sable se nomme Isaoka et se révèle un adversaire assez coriace pour se sortir du piège tendu par Asami et ses alliés, et obliger le jeune député à revoir ses options.

Comment faire un coup d'éclat sans en avoir l'air dans "Sanctuary Perfect Edition"
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Akira quant à lui se réveille du coma (bon en même temps on s’en doutait, sinon il n’y a plus vraiment d’histoire) et réussi par son simple charisme à faire changer d’avis celui qui tentait de le tuer.S’en est presque décevant cette faculté quasi divine de s’attirer des alliés, ce qui dans la réalité ne serait certainement pas aussi facile. Toujours est-il que suite au changement de chef à la tête du groupe Sanno de Kobe, Akira se retrouve dans la ligne de mire d’un nouvel adversaire, et, avec le chef de la police tokyoïte qui complote également pour faire tomber tout ce petit monde, Hojo aura fort à faire dans ses plans pour fédérer sous ses ordres tous les clans Yakuza du Kanto.

Je dois par ailleurs reconnaître que je me suis trompée sur la commissaire adjointe amoureuse d’Akira, puisque j’avais compris, et dit dans ma critique du tome 3 de Sanctuary Perfect Edition, qu’elle avait renoncé à son poste dans la police pour lui. Ce n’est apparemment pas le cas, même si son rôle, loin de prendre de l’importance, se résume désormais à être une simple observatrice. Je ne pense pas me tromper en vous disant que je peux faire une croix définitive sur l’apparition providentielle d’un personnage féminin fort et comptant dans le monde complètement masculin représenté dans Sanctuary.

Isaoka fulmine de ne pas avoir été capable d'arrêter Asami dans "Sanctuary Perfect Edition"
Sanctuary Perfect Édition © 1999 Sho FUMIMURA and Ryoichi IKEGAMI / SHOGAKUKAN © 2022, Glénat Manga

Enfin, ce dernier volume étant surtout centré sur Chiaki Asami et donc sur les manigances politiques des uns et des autres, j’ai eu un peu plus de mal à me passionner pour le récit, même si, avec les épreuves qui se font jour pour les deux amis dans ce tome quatre, j’ai bon espoir que le prochain volume relance un peu la machine.

Pour conclure…

Décidément les choses se compliquent fortement pour les amis d’enfance, et il semblerait qu’ils soient devenus les cibles à abattre pour beaucoup de factions adversaires. Ce dernier tome s’avère plus tourné vers la politique, et vers Chiaki Asami, que vers Akira Hojo et les yakuzas, et on se surprend à s’inquiéter des répercussions de l’attaque ratée d’Asami envers le premier secrétaire Isaoka qui est désormais remonté contre le député et ses alliés. Heureusement, on ne devrait pas attendre longtemps pour connaître le fin mot de l’histoire puisque Glénat a décidé, à l’instar des évènements du manga, de précipiter un peu les choses avec une date de parution le 21 juin pour le tome 5 et du 8 août 2023 pour le tome 6 de Sanctuary Perfect Edition. Voilà qui présage du bon pour les vacances !

Vous devriez Lire aussi
Ranking of Kings - Tome 8

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *