La Guilde des Ombres – Tome 1 : Le Don de Mort

Vous vous en doutez peut-être rien qu’au titre de l’article, mais aujourd’hui nous allons plonger dans un univers fantastique. Dans le tout premier tome de la saga “La Guilde des Ombres”, nous allons rencontrer la porteuse du “Don de mort”. Sorti en simultané avec le second tome le 06 avril 2023 chez Pocket Éditions, je vais déjà vous présenter ce premier ouvrage. Le second tome fera lui aussi l’objet d’un article. Une histoire passionnante, et qui a su ravir mon imaginaire pendant quelques jours !

Synopsis

« Nous sommes tous destinés au baiser de la Mort. Seuls les dieux sont immortels. ».

La Guilde des Ombres règne sur les rues misérables de Clepsydre, alias la Cité des Vices. Ces assassins elfides sont les bras armés de la déesse de la Mort depuis cinq siècles. Pour accomplir leur œuvre ténébreuse, ils se servent de leurs lames affûtées ainsi que de leurs Dons surnaturels. En ce jour, la Guilde des Ombres accueille une nouvelle recrue dans ses souterrains. Pour la première fois de l’histoire de Terreflamme, une enfant humaine est pressentie pour devenir une Ombre. Si elle échoue à embrasser cette voie, la Mort viendra réclamer son dû.

Pocket éditions

Mais qui est Anna Triss ?

Née à Annecy, Anna Triss dévore son premier roman de fantasy à l’adolescence et tombe amoureuse de ce genre littéraire. Titulaire d’une licence d’histoire de l’art et d’archéologie, mariée et maman d’un petit garçon, Anna Triss vit désormais à La Rochelle, où elle écrit des histoires intenses peuplées de héros atypiques. Son premier livre publié, “Le Prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages)”, reçoit le premier prix de la romance au salon du livre de Niort 2019, puis “La Reine Courtisane” obtient le prix Livraddict 2020 dans la catégorie fantasy. “La Guilde des Ombres” est sa première grande saga de fantasy.

Pocket éditions

Une vie semée de combats…

Les premières pages de La Guilde des Ombres vont poser le décor. Et croyez-moi, ce n’est pas une histoire pour les enfants… Conseillée à partir de 16 ans, la première scène est une vente aux enchères “de jeunes filles”. Vous devinez je pense ce qui va s’en suivre ? Elles ne sont pas là pour jouer à la princesse. L’une d’elles devra assouvir les vices d’un vieux pervers avant qu’il ne se débarrasse de son corps, une fois qu’il n’en aura plus “l’utilité”… Cependant, le destin va lui jouer un tour qu’il n’est pas prêt d’oublier. Et c’est là qu’entre en scène notre héroïne, La Sanguine, du moins telle qu’elle est à la fin du premier tome.

Retour vers le passé…

Nous revenons ensuite dans le passé, avant que La Sanguine soit ce qu’elle est, et qu’elle réponde au nom de Panama. Notre jeune héroïne est alors âgée de 11 ans. Elle vit avec ses parents et son petit frère dans l’une des nombreuses contrées du royaume. Cependant, par une froide nuit d’hiver, son “don” va se manifester… Elle perd ses deux parents et son frère sera placé chez son oncle. Elle, elle sera “abandonnée” dans un orphelinat d’une autre ville, où elle va passer quelques années. Cependant, ne parlant pas la langue, elle sera un peu mise à l’écart par les autres enfants. Trop différente de par ses origines, mais aussi son physique. Pourtant, comme la princesse Disney Rebelle, elle possède une magnifique chevelure rousse, et le caractère aussi soit dit en passant !

Son destin sera encore bousculé le jour où deux émissaires haut gradés de la Guilde des Ombres la sortent de l’orphelinat. À partir de ce moment-là, sa quête initiatique pour devenir l’une des leurs commence… Elle va devoir se battre de toutes ses forces, affronter mille et uns supplices, mais tous ses efforts seront récompensés ! La Sanguine renaîtra pour servir la déesse de la Mort jusqu’à ce qu’à son tour elle vienne la chercher.

Un univers médiéval avec des dragons, des elfes, et bien d’autres personnages…

En parallèle, nous suivrons aussi les aventures d’un autre personnage, dont nous ne savons pas grand-chose mis à part que c’est un “voyageur” et qu’il est sur le territoire des elfes. Ces derniers ne l’apprécient pas beaucoup, cependant c’est un très proche ami de la souveraine. Il est donc accueilli en invité de marque par le royaume.

Les elfes ont leurs propres croyances et divinités, contrairement aux Ombres. Panama elle-même avait aussi ses propres croyances, que sa mère lui a transmises. Et vous apprendrez qu’il existe encore d’autres créatures, encore plus anciennes et plus massives. Ce ne sont pas des divinités mais elles disposent d’un immense savoir et de pouvoirs également… Chaque espèce, humain, elfide, elfe, dragon… ne sont pas en très bon termes. De nombreuses guerres ont ravagé les différentes contrées. Et même si la paix est revenue, pour combien de temps durera-t-elle ? Des blessures encore profondes ne sont pas résorbées de ce passé tumultueux…

Mon avis sur La Guilde des Ombres – Tome 1 : Le Don de Mort

“La Guilde des Ombres” correspond tout à fait au style littéraire que j’adore lire. Pour résumer, je me suis juste régalée à plonger dans cet univers un peu sombre mais où chaque personnage a sa propre personnalité. De voyager dans ces nombreuses contrées et d’apprendre au fil de la progression de Panama sur cette fameuse guilde. J’en profite au passage pour remercier Anna Triss d’avoir pris le temps de me dédicacer ce premier volume !

Elle m’a rappelé la confrérie de “Ceux qu’on ne voit pas”, issue du jeu vidéo Assassin’s Creed d’Ubisoft que j’affectionne aussi particulièrement. Les contrats à remplir, des missions d’infiltration nécessitant ruse et discrétion… Un univers que je connais bien ! Ensuite, la partie dragon, elfe, ça ajoute son charme. Peut-être un petit côté Seigneur des Anneaux ? Ou une inspiration plus côté World of Warcraft si on reste dans le jeu vidéo avec notamment la présence d’elfides, qui sont des elfes noirs ?

Et ma dernière comparaison sera avec les sagas d’HBO “Game of Thrones” et “House of the Dragon”. Manipulation, stratégie politique, scènes de violence, sexe… le tout dans un univers médiéval. Certaines choses se devinent au fil de la lecture, notamment l’identité de ce second personnage dont on suit les aventures en parallèle de celles de Panama. Mes soupçons devenaient de plus en plus grands au fil des pages. Le cadre est néanmoins posé dès les premières lignes, ne vous attendez pas à une histoire tendre. Néanmoins, on a encore un peu de fougue de la jeunesse, avec une romance naissante… Mais je ne vous en dis pas plus. Les romans d’Anna sont à lire, et il me tarde d’attaquer le second volume ! J’espère juste que le tome 3 est aussi prévu par Pocket Éditions car je compte bien le lire aussi !

Pour conclure…

“La Guilde des Ombres T1 : le don de mort” est à retrouver de toute urgence chez Pocket Éditions dans vos librairies physiques et digitales préférées. Chaque tome, au format poche, est au prix de 12.40€. Et sur ce, je vous laisse que j’ai le second tome à dévorer, 800 nouvelles pages d’aventures à découvrir ! À bientôt pour un nouvel article sur Life By Girls !

Vous devriez Lire aussi
Les Héritiers - Tome 2 : Le Prince Brisé

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *