La Petite Faiseuse de Livres : Deuxième Arc – Tome 1 & 2

La Petite Faiseuse de livres est un manga écrit par Miya Kazuki et illustré par Suzuka. Les deux premiers tomes de ce deuxième arc sont parus le 11 Février 2022 aux éditions Ototo

Synopsis de La Petite Faiseuse de Livres

Avant de vous parler du synopsis du second arc, j’aimerais revenir avec vous sur l’histoire de Maïn. Tout commence avec Urano Motosu, une jeune femme passionnée de lecture, qui voit sa vie prendre fin. Comble de l’ironie, elle meurt écrasée par sa bibliothèque lors d’un séisme. La voilà alors réincarnée dans la peau de Maïn, une petite fille de cinq ans qui vit à l’époque médiévale, où la lecture est autorisée à l’élite uniquement. Elle ne peut rester les bras croisés. Si elle ne peut avoir accès aux livres, alors elle les créera elle-même.

Nous voilà donc à l’histoire de ce Deuxième Arc.

Maïn a obtenu gain de cause après une discussion acharnée au temple et est devenue apprentie prêtresse en robe bleue. Elle commence son travail au temple et peut enfin lire des livres dans la sacro-sainte bibliothèque. Cependant, ses soucis ne sont pas pour autant terminés, car elle va devoir apprendre à présent à composer avec les problèmes induits par les classes sociales ainsi qu’avec des servants difficiles.

La Petite Faiseuse de Livres : Deuxième Arc – Tome 1

La petite faiseuse de livres, tome 1

Sur la couverture de ce premier tome, nous pouvons apercevoir Maïn, heureuse, dans une bibliothèque, un livre à la main. Elle est le personnage central, tandis que derrière elle se trouve un de ses servants, prénommé Fran.

À travers ce tome 1, nous allons suivre Maïn lors de son entrée au temple. Elle va découvrir sa nouvelle vie, les avantages qu’elle peut en tirer, mais surtout les inconvénients et les responsabilités qui peuvent découler du fait de devenir une robe bleue. Les servants qui lui sont attribués sont volontairement indisciplinés et n’aident pas forcément la petite fille à s’intégrer au temple. Maïn comprend alors que si elle veut être traitée comme il se doit, elle va devoir se faire elle-même sa place.

La Petite Faiseuse de Livres : Deuxième Arc – Tome 2

La petite faiseuse de livres, tome 2

Si dans le premier tome, Maïn rencontrait des difficultés d’adaptation, au cours de ce second tome, elle va décider de prendre les choses en main.

Cela se voit dès la couverture du livre. Nous n’y voyons plus une petite fille plongée dans sa lecture mais Maïn de trois quarts face à un serviteur indiscipliné qui reste bouche bée face au changement de comportement de sa jeune maîtresse.

Maïn a décidé d’ouvrir son cœur à Fran et d’agir comme une vraie maîtresse le ferait, améliorant ainsi peu à peu sa relation avec ce dernier ainsi qu’avec le turbulent Gil, qui se met à présent en quatre pour la servir. Ayant obtenu en guise de quartier le bureau de l’ancienne directrice de l’orphelinat, Maïn et ses servants prennent possession des lieux en leur donnant un coup de jeune, mais c’est à ce moment que Delia, la servante de Maïn chargée de l’espionner pour le compte du père supérieur, revient à la charge…

Vous l’aurez compris, bien que la petite fille commence à prendre ses marques dans le temple et réussit tant bien que mal à gagner la confiance de ses servants, de nouveaux défis vont se dresser devant elle. Maïn va entre autres découvrir l’horreur des orphelins de la cave. Elle va devoir développer de nouvelles idées et les présenter à Benno, un marchand de la compagnie Gilberta avec qui Maïn a l’habitude de travailler.

Lire aussi  Banana Sioule T.1 - Helena

Mon avis sur les deux premiers Tomes de ce Deuxième Arc

La petite faiseuse de livres, tome 1 et 2

Je ne connaissais pas du tout le manga “La petite faiseuse de livres”. C’était donc pour moi une totale découverte avec ce deuxième arc narratif. Quelques petits flashback sont fait ci et là pour nous remémorer les événements passés. Ça m’a aidée à mieux comprendre l’histoire. Cependant, je pense qu’il vaut mieux lire les précédents tomes de “La petite faiseuse de livres” pour avoir l’intégralité des faits passés.

J’ai apprécié l’histoire générale de cette série. On y découvre une petite fille qui, au fil des pages, va gagner en assurance et redoubler d’ingéniosité pour résoudre les problèmes qu’elle peut rencontrer.
Cependant, il y a quelques petites choses qui m’ont dérangées, des allusions d’une relation possible entre Maïn et Benno, le marchand trentenaire. Ou encore les moment où Delia évoque son rôle auprès du père supérieur. Il ne faut pas oublier que ce ne sont que des petites filles et ces allusions m’ont particulièrement dérangées.

Je trouve que chaque bulle de ce manga est assez bien travaillée. On peut même voir par moment des petits détails dans le troisième plan.

Petit plus, en fin de livre, un chapitre romancé nous permet d’avoir un point de vue extérieur sur des faits que l’on a pu lire au cours de ce tome.

Pour conclure…

La petite faiseuse de livres est un manga recommandé pour toute la famille. Cependant, certains thèmes abordés peuvent heurter les plus jeunes. Si l’on ne parle que de l’héroïne, c’est une petite fille courageuse et déterminée qui va toujours chercher des solutions aux problèmes qu’elle peut rencontrer.

Si, comme Maïn, vous aimez lire, alors n’hésitez plus. Mais ne faites pas comme moi, commencez par le premier arc narratif de ce manga, vous comprendrez mieux certains événements par la suite.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *