Les Amants Sacrifiés – Tome 1

Les Amants Sacrifiés est un manga écrit par Kakizaki Masasumi et publié par les éditions Ki-oon dans la collection Ki-oon Seinen le 06 octobre 2022. Ce manga est l’adaptation d’un film du même nom, produit par Kiyoshi Kurosawa, et qui a quant à lui été diffusé au cinéma en France en 2021. Cette adaptation prévoit une histoire en 2 tomes seulement, le second et dernier volume n’ayant pour le moment pas de date de sortie.

L’histoire des Amants Sacrifiés

Trahir son pays ou protéger son mari ?
Le destin d’une Japonaise hors normes prise dans les tumultes de la Seconde Guerre mondiale.

Dans les années 40, aux portes de la guerre, le Japon s’enfonce dans la dictature et ferme ses frontières. Dans ce contexte, l’entreprise de commerce international Fukuhara peine à maintenir son activité. Son président, le charismatique Yusaku, décide de chercher de nouveaux canaux d’approvisionnement en Mandchourie, province du nord de la Chine passée sous la coupe japonaise et présentée comme une terre d’abondance… Malgré l’inquiétude de sa femme, Satoko, il embarque dans un voyage de plusieurs mois avec son neveu Fumio.

À leur retour, Satoko sent un changement… pire, l’odeur du secret. Fumio s’éloigne brusquement, et Yusaku annonce à son épouse qu’il compte arranger leur départ aux États-Unis, ennemi en puissance du Japon… Que leur est-il arrivé durant leur excursion en terrain conquis ?

– Quatrième de couverture
Les Amants sacrifiés couverture

Les Amants Sacrifiés – Tome 1

Prix : 9,95 €

Sorti le 06 Octobre 2022

Format : 144 Pages

Un manga historique

Un des points intéressants du manga Les Amants Sacrifiés, c’est qu’il est question d’une histoire se déroulant dans un contexte historiquement connu. Nous sommes aux premiers rangs de la Seconde Guerre mondiale, avec un aperçu sur comment le Japon s’est entraîné dans la guerre et comment la situation en Mandchourie a évoluée. Certaines pages du manga sont là pour raconter un petit bout d’histoire de la guerre à mesure que le plot avance, et toujours en concordance temporelle avec.

Ce qui peut servir de piqûre de rappel pour quelques dates clés, qui sont pourtant facilement oubliables si on ne s’y intéresse pas plus que cela.

Un Japon qui ferme ses portes à l’Occident

Durant les chapitres, on aperçoit un Japon qui se referme de plus en plus au monde qui l’entoure. Les frontières ne vont pas tarder à se fermer définitivement, mais le mode de pensée de la population commence lui aussi à changer. Le couple Fukuhara a toujours vécu de manière très occidentale, que ce soit au niveau des habits comme de l’hygiène de vie, mais à en croire les dernières pages du manga, cela risque de changer pour Satoko, la femme du couple, qui délaisse son accoutrement occidental pour porter un kimono.
En dehors du manga, ce n’est pas la première fois que le Japon décide de fermer ses portes et d’adopter un mode de vie traditionnellement japonais. C’était le cas notamment durant l’époque d’Edo (1650-1842) quand la politique isolationniste japonaise, ou sakoku, s’est instaurée. Le pays s’est entièrement fermé au monde et n’acceptait que très peu de commerce avec l’Occident. Tout comme à cette période représentée dans le manga, le mode de vie à la japonaise était primé et recommandé.

Lire aussi  Shôgi initiation aux échecs Japonais

Les événements du premier tome

Les Amants Sacrifiés avance d’une façon linéaire et ne possède pas d’ellipse temporaire très importante. On observe le couple du point de vue de la femme, Satoko, qui peu à peu commence à se poser des questions sur son mari Yusaku, surtout suite à son voyage en Mandchourie avec son neveu.

Parfois, des flashbacks de Satoko en hôpital psychiatrique s’invitent à l’histoire, ce qui nous pousse à vouloir les raisons de son séjour là-bas. Malheureusement, nous n’en savons pas plus après les 4 premiers chapitres, nul doute que la révélation se fera dans le second tome.

L’histoire prend une tournure plus mystérieuse et tragique lorsque Satoko découvre qu’une femme est mêlée au changement de comportement de son mari, et surtout que les deux avaient, malgré elle, un lien assez spécial. Rien de romantique, ou du moins ce n’est pas précisé, mais en lien avec des événements terrifiants et tragiques, une maladie mortelle et des expériences humaines…

Son mari cherchait des preuves irréfutables de toutes les expériences malsaines qui se produisaient en secret lors de son voyage, son but étant de les divulguer au monde et plus précisément aux États-Unis, ennemi du Japon. Ce qui n’est pas du goût de Satoko, qui est prête à tout pour l’en empêcher, et même de le trahir.

Mon avis sur Les Amants Sacrifiés – Tome 1

Ce premier tome était une bonne introduction de l’histoire du manga, ainsi qu’un bon rappel sur des faits historiques qui jouent énormément sur l’histoire. Le manga vire très vite vers des thématiques sombres, comme des meurtres, ou bien même la mention de la Peste qui serait survenue en Mandchourie. On ne se sent pas perdu avec toutes ces informations, au contraire, elles donnent encore plus envie de découvrir la suite, de savoir où tout cela va mener.

Le second tome promet donc d’être riche en rebondissements. Que va-t-il se passer pour Fumio et Yusaku ? Mais aussi pour Satoko ? Et surtout, comment va-t-elle finir en hôpital psychiatrique ? Beaucoup de questions dont nous découvrirons sans doute les réponses dans les prochains chapitres !

Pour conclure…

Les Amants Sacrifiés arrive en force avec un premier tome réussi, nous laissant trépigner d’impatience, en quête de réponses concernant les situations de tous les personnages, mais surtout de Satoko. On espère pouvoir découvrir le second volume d’ici peu et découvrir le fin mot de cette histoire.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *