Les Carnets de l’Apothicaire – Tome 12

Les Carnets de l’Apothicaire est une série du genre historique qui repose sur diverses enquêtes plus ou moins dramatiques au palais impérial. La série, écrite par Hyuga Natsu et illustrée par Nekokurage, est adaptée d’un roman du même nom. Elle est publiée sous la collection seinen de Ki-oon. Le dernier tome en date, le tome 12, est paru le 16 novembre 2023.

Résumé – Les Carnets de l’Apothicaire

Les Carnets de l'Apothicaire Tome 12 couverture

Intrigues et poisons au cœur du palais impérial !

Une nouvelle enquête a été confiée à Mao Mao… par l’impératrice douairière, cette fois ! En effet, la noble dame se demande si, à l’époque, elle n’aurait pas jeté un sort à son époux, décédé après avoir perdu la raison. L’apothicaire découvre alors le lourd secret de la famille impériale…

Peu de temps après, elle est conviée à une étrange soirée où des jeunes filles se racontent des histoires effrayantes dans une salle à l’atmosphère sinistre… Quelle est donc l’énigme que Mao Mao est censée résoudre ?

Découvrez la face cachée du lieu le plus secret de la cité impériale ! Dans ce monde de femmes régi par les hommes, Mao Mao aura besoin de toute son intelligence et de tout son savoir pour démêler les intrigues de la cour… 

Avec son héroïne hors norme et ses décors magnifiques, ce manga événement adapté d’un roman à succès a tout pour plaire ! Et vous, aurez-vous le courage de goûter à ses délices ?

– Quatrième de couverture

Une petite pause d’horreur avant de reprendre les enquêtes !

Le tome 12 des Carnets de l’Apothicaire est divisé en deux parties, incluant un chapitre centré sur des histoires d’horreur, et les autres, qui reprennent plus en détail l’histoire principale

Ce rassemblement secret afin de compter des histoires de fantômes paraît anodin en premier lieu, mais très vite, les histoires s’enchaînent et nous remarquons que Mao Mao et ses amies ont fait face à un évènement paranormal, en lien avec l’ancien empereur. Le chapitre apporte une notion de terreur et des questions qui jusqu’à présent n’avaient pas été abordées : et si des esprits rôdaient dans le palais impérial

Malheureusement, cette soirée horrifique n’est contée qu’en un chapitre, et aussitôt, les aventures et les enquêtes de Mao Mao reprennent de plus belle. Elle doit d’accompagner Jinshi, invité à une partie de chasse par Shisho, le père de Dame Lolan. Mais ce n’est cependant pas en tant que Jinshi qu’il va s’y rendre, mais en tant que Kosen. Une appellation que ne comprend évidemment pas Mao Mao, mais qui la laisse perplexe… Cette invitation va encore plus accentuer les doutes qu’elle possède sur Jinshi, des doutes auxquels elle ne souhaite absolument pas faire face à l’heure actuelle.

Le mystère autour de Jinshi

Nous l’avions remarqué dans le précédent tome des Carnets de l’Apothicaire, Jinshi semble être un homme bien plus important qu’il ne le laisse paraître. Pire encore, Mao Mao vient à s’en demander s’il est réellement eunuque… Et pour cause, plus le temps passe, plus elle remarque qu’il possède d’étranges liens avec la maison impériale. Il est cependant impensable pour elle de découvrir de quoi il s’agit… 

Savoir les secrets de Jinshi, équivaut à devenir sa complice ! Et s’il y a bien une chose qu’elle ne peut pas risquer… c’est sa vie. Alors coûte que coûte, Mao Mao va passer par-dessus tous les signes qui incriminent l’image et le statut de son maître, et ce, même si cela est blessant pour lui ! 

La vérité n’éclatera pas d’aussi tôt… Mais il ne fait aucun doute que Mao Mao se retrouvera un jour au pied du mur, à devoir accepter la véritable identité de Jinshi, qu’elle le veuille ou non.

Mon avis sur Les Carnets de l’Apothicaire – Tome 12

Ce tome 12 est pour ainsi dire le meilleur que j’ai pu lire jusqu’à présent. Et il se peut que je dise cela par rapport à la relation de Jinshi et de Mao Mao… Qui prend un tournant inattendu. 

Les Carnets de l’Apothicaire mêle une fois de plus à la perfection les enquêtes et les crimes que l’on peut retrouver, avec les interactions entre Mao Mao et les différents personnages. Que ce soit Jinshi, Gaoshun ou Shisui, la jeune fille prend en maturité et évolue rapidement dans une sphère qui diffère du quartier des plaisirs. Ses compétences en tant qu’enquêtrice ou médecin (même s’il est interdit pour une femme d’être médecin dans le palais) ne sont plus à prouver. Peut-être même que grâce à elle, les modes de pensée vont pouvoir changer dans le palais ! 

En tout cas, il me tarde de lire la suite et de voir comment sa relation avec Jinshi va se dérouler… Et si elle est enfin prête à accepter la vérité en face, que Jinshi est le frère de l’empereur actuel, et non pas un eunuque.

Pour conclure…

Les Carnets de l’Apothicaire revient en beauté avec un tome où il se passe de nombreuses choses et qui nous rend bien impatients pour la suite… Comme toujours, le genre du mystère est bien mis en valeur grâce à Mao Mao, qui fait indéniablement partie des meilleures protagonistes féminines des mangas sur le marché actuel. Et vous, qu’avez-vous pensé de ce tome 12 ?

Vous devriez Lire aussi
Sex Education 120 % – Tome 1

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *