Les Enfants d’Hippocrate T01 & T02

“Les Enfants d’Hippocrate” est le tout dernier manga de Toshiya Higashimoto. Les deux premiers tomes sont disponibles aux éditions Mangestu depuis le 01 juin 2022 en format broché.

Synopsis T01

Maco Suzukake est un jeune pédiatre, qui adore son métier, bien qu’il ne soit pas des plus évidents. Dans un pays où la baisse de la natalité se fait de plus en plus ressentir, il doit faire face à des parents surprotecteurs qui exigent un service immédiat. Cependant, il en faut plus pour décourager Maco, qui décide de se dévouer corps et âme pour aider ses petits patients.

Après Le Bateau de Thésée, Toshiya Higashimoto revient avec une nouvelle œuvre pleine d’humanité portée par un héros sincère au grand cœur.

Mangetsu

Synopsis T02

Alors que Maco était sans nouvelles de son père depuis plusieurs années, il reçoit une lettre de ce dernier qui l’invite à venir travailler dans sa nouvelle clinique pédiatrique, à Hokkaidô. Ce retour soudain ébranle profondément Maco, qui se retrouve tiraillé entre divers sentiments contradictoires : peut-il faire de nouveau confiance à son père, chirurgien de renom, qui avait en horreur la pédiatrie autrefois ? A-t-il le droit d’exercer la même profession que la mère de Maco, aujourd’hui décédée ? C’est lors de sa rencontre avec Tomorin, jeune pianiste devenue célèbre grâce à YouTube, que sa vie va se retrouver bouleversée.

Mangetsu

Un magnifique kit presse pour le lancement de ce nouveau manga

Si le nom d’Hippocrate ne vous est pas inconnu, vous aurez deviné (en plus de lire les synopsis) que le thème va être la médecine. En effet, Hippocrate est le père fondateur de celle-ci et son savoir est transmis depuis l’antiquité. Mais pour en revenir au kit presse de lancement, vous avez pu le découvrir le jour de la sortie sur mon compte Instagram.

J’ai reçu une ordonnance accompagnée d’un stéthoscope, une petite boîte de pansements, et une gélule qui est en fait un stylo ! J’ai donc suivi les instructions à la lettre, à savoir : dévorer au plus vite ces deux tomes et remettre ça courant août pour le tome 3. Puis le rendez-vous est pris cet automne pour la suite ! Le port du masque n’est pas recommandé, mais une bonne tasse de thé et un coin à l’ombre oui !

La médecine dans les yeux de Maco

Maco est le personnage central de l’intrigue. Il s’agit d’un jeune homme qui est interne en médecine, et plus particulièrement en pédiatrie. Il s’occupe donc des enfants et adolescents, que ce soit pour des petits bobos du quotidien ou des opérations plus lourdes. Et à côté de cela, il essaye d’être un jeune homme “normal”, tout en rêvant d’être un youtubeur célèbre. Personnellement, je lui ai trouvé un petit côté Dr House ou encore de Shaun Murphy (Good Doctor). En tout cas, il est brillant et il possède ce côté empathique en s’adressant aux plus petits comme à leurs parents.

Sa passion pour la pédiatrie vient de ses parents et plus précisément de sa maman. Quant à son père, il est chirurgien et aussi un ancien directeur d’hôpital. Et vous allez voir que les relations familiales ne sont pas simples entre le père et le fils…

La médecine, un métier en souffrance

Les Enfants d’Hippocrate est un manga qui dégage beaucoup d’émotions. On a un peu le quotidien des médecins confrontés à la fois aux parents paniqués et à la souffrance de leurs jeunes patients. Mais aussi à cette manie que nous avons tous depuis l’arrivée d’Internet : Google a raison. Nous ne sommes pas médecins, et bien souvent si vous lisez les infos sur Internet vous seriez morts dans l’heure qui suit…

Le manga ne parle pas de la crise sanitaire que nous avons traversé, c’est un autre contexte, une histoire fictive. Mais on ressent quand même cette pression qu’ils ont, notamment lors de la confrontation avec les patients et leurs proches, c’est un métier magnifique car il permet de sauver des vies, mais pas du tout facile au quotidien.

Être parent, être une mère…

Devenir parent est une des choses les plus merveilleuses que la vie a à nous offrir. C’est ce que l’on dit souvent. Cependant, cela amène aussi son lot de stress, d’angoisse et beaucoup de pression psychologique. On veut tous le meilleur pour notre progéniture. Malgré tout, les premières années sont assez difficiles car la communication n’est pas encore au point. Là aussi, on utilise bien souvent Internet et ses forums pour être rassuré, avoir des conseils d’autres parents, etc. Et peut-être corriger ce qui ne va pas. Mais être parent, ça s’apprend au quotidien, il n’y a pas de tutoriel sur Youtube ou sur des forums.

Ce qui m’a frappé aussi dans les Enfants d’Hippocrate, c’est la place des femmes. Dans le manga, on suit les patients de Maco, et donc il y a plusieurs situations familiales et différents cas. L’un d’entre eux est celui d’une mère célibataire qui a un travail très prenant, et qui se démène comme une lionne pour offrir à son enfant la meilleure situation. Cependant, c’est au détriment du temps qu’ils passent ensemble. Et ce temps, elle ne pourra pas le rattraper… Quand son fils est amené aux urgences, elle s’en veut énormément et Maco la rassure. Dans le tome 2, c’est une autre maman, qui veut à tout prix protéger son enfant des dangers du monde extérieur. C’est une chose quasi impossible, et là encore, quand son petit est amené aux urgences, elle s’en veut énormément… Tous les parents réagissent différemment, mais je comprends ô combien ce n’est pas facile, et toute cette pression qu’il y a.

Mon avis sur Les Enfants d’Hippocrate

Comme je le disais, beaucoup d’émotions dans ces deux premiers tomes. Je ne suis pas encore maman, mais j’ai néanmoins retrouvé quelques angoisses que pouvait avoir ma propre mère quand j’étais plus jeune. Même si elle angoisse toujours alors que j’ai presque 30 ans. Je pense qu’être parent, c’est un ascenseur émotionnel. Mais l’histoire de Maco et de ses patients m’a beaucoup émue.

Il prend le temps d’expliquer, d’être empathique et surtout de rassurer. Et peu importe qu’il connaisse ou non la personne. Si quelqu’un a besoin d’aide, c’est le premier à se dévouer. Il est plus ou moins rejeté par la société, incompris par ses collègues et même moqué. Moi, personnellement, je le trouve très courageux. Il a lui aussi eu des moments douloureux dans sa vie, mais au final il est devenu médecin. Et il exerce son métier avec brio. Il ressemble beaucoup à sa mère, et j’espère de tout cœur que sa famille pourra à nouveau être réunie dans les nouveaux projets qui les attendent.

Pour conclure…

Les deux premiers tomes des Enfants d’Hippocrate sont disponibles aux éditions Mangetsu en format broché pour le prix unitaire de 7,95€. Le prochain volume sortira courant août 2022, et j’ai hâte de le lire ! En attendant, je vous dis à bientôt pour un prochain article !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.