Les monstres de l’Histoire

Les monstres de l’Histoire est un ouvrage de Patrice Valode, historien, qui nous parle des monstres à visage humain qui ont marqué l’Histoire. On peut citer par exemple Hitler pour l’Europe ou encore Shiro Ishii pour l’Asie, mais l’auteur parle aussi de monstres ayant sévi sur le continent Africain. Ce livre n’est pas là pour en faire leur éloge, mais plutôt pour comprendre ce qui pousse un humain à faire subir de telles horreurs à son prochain. Disponible depuis Avril 2022 aux Éditions de l’Opportun, je vous livre ici mon avis.

Synopsis

L’Homme est parfois son pire ennemi…

Conquérants, rois, chefs d’États, révolutionnaires ou idéologues, l’inhumanité est leur triste point commun. De toutes les époques et de toutes les régions du monde, ils rivalisent de créativité dans le mal. Au côté des trop biens connus Hitler, Staline, Mao ou encore Néron, découvrez ces autres monstres qui ont offert à la grande Histoire ses moments les plus inhumains, les plus tragiques et les plus détestables.

Sous la plume précise et érudite de Philippe Valode, vous parcourez quelques siècles de sièges, de massacres et de guerres. Les scènes horribles se succèdent au fil des pages. La bataille de Vlad III et sa forêt de corps empalés. Le château d’Élisabeth Bathory de Ecséd (surnommée la comtesse vampire) et les sévices qu’elle réservait à ses domestiques. Madame Koch, la sorcière de Buchenwald, et ses abat-jours en peau humaine. Shiro Ishii, le Mengele japonais et ses terribles expériences. 

Au cœur de l’horreur et au plus près de la barbarie, ces monstres de l’Histoire nous interrogent sur les capacités sans limite de l’être humain pour infliger à ses semblables les pires traitements…

Éditions de l’Opportun

Un petit mot sur l’auteur : Philippe VALODE

Historien diplômé en sciences politiques, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont le plus récent s’intitule “Les mensonges les plus incroyables de l’histoire”.

Spécialiste de la période monarchique, il apparaît régulièrement dans les médias pour traiter de cette longue période de l’histoire de France.

Éditions de l’Opportun

Des monstres, il y en a partout et de tout temps

La barbarie existe depuis bien longtemps, et chaque époque, chaque continent possède un ou plusieurs spécimens de ces monstres à visage humain. Dans cet ouvrage, il n’est pas question de faire leur éloge, mais plutôt d’essayer de comprendre ce qui peut pousser un homme à en tuer un autre. Entre ambitions politiques, égos démesurés, manipulations, contextes géopolitiques, maladies… Rien n’excuse ni pardonne ce qu’ils ont fait.

L’ouvrage essaie de retracer à peu près toutes les époques, mais surtout d’avoir une certaine diversité quant aux personnages abordés. La première et la plus grande partie va se consacrer bien entendu à ceux qui ont terrorisé l’Europe, que ce soit du comte Dracula (Vlad III) jusqu’à Hitler et les SS. Il y a également quelques meurtriers bien loin de la scène politique, mais qui ont aussi commis l’impardonnable. Nous avons aussi ceux qui ont marqué l’histoire plus récemment notamment avec Saddam Hussein, au Proche-Orient. Puis, l’ouvrage consacre également une partie à l’Afrique et à l’Asie.

Un gros travail pour l’historien

Philippe précise que certains chiffres annoncés peuvent sembler parfois un peu farfelus car, suivant les époques, il est très difficile d’avoir des données précises. On ne notait pas forcément tout, et d’autres éléments tiennent plus de rumeurs qu’autre chose. Quoi qu’il en soit, il y a un énorme travail de la part des historiens. Que ce soit pour trouver des éléments mais surtout pour prouver leur véracité  avant de pouvoir proposer un tel ouvrage.

Une sélection a été faite, car sinon je pense que le livre aurait été beaucoup plus épais que cela. La Seconde Guerre Mondiale apporte son lot d’horreurs, et ici nous n’avons que les éléments principaux. Cependant, sur l’Espagne ou l’Italie par exemple, nous n’avons pas de Franco ou de Mussolini.

Mon avis sur Les monstres de l’Histoire

Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’ouvrage. Ayant rapidement vu la couverture mais sans forcément lire le synopsis de son contenu, je pensais trouver des personnages de mythes et légendes. D’autant plus que, sur la couverture, les images font penser à des créatures dignes de Lovecraft. C’est en partie ce que j’ai trouvé car, pour certains personnages comme Elisabeth Bathory ou encore Vlad III, leurs noms ont perduré dans le temps via notamment le roman de Bram Stocker. Même si ce dernier a largement édulcoré le récit de Vlad III.

Hormis le fait que l’ouvrage contienne un grand nombre de personnages historiques qui se sont illustrés pour des massacres et leurs barbaries envers leurs semblables, je l’ai trouvé intéressant. On en apprend un peu plus sur le contexte géopolitique de chaque époque, chaque région.  Certains noms m’étaient en revanche complètement inconnus, et j’ai donc appris des choses.

Disposition & construction de l’ouvrage

Je ne dirais pas que la lecture est agréable, au vu du contenu. D’ailleurs, je ne vous recommande pas de lire ce livre pour vous endormir, au risque de ne pas faire de jolis rêves… Cependant, c’est bien écrit et avec un découpage assez simple. Une section par continent, et un chapitre correspond à un personnage. Chaque chapitre est d’ailleurs illustré avec un corbeau à côté du titre qui évoque la mort. Vous n’êtes donc pas obligé de lire dans l’ordre, et vous pouvez choisir un chapitre en particulier.

Pour conclure…

Les monstres de l’Histoire est à retrouver aux Éditions de l’Opportun en format broché au prix de 20.90€ et en format numérique pour le prix de 12.99€. Et je vous dis à bientôt, sur un sujet un peu plus joyeux sur le blog et les réseaux !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.