Les pubs Japonaises de la PC Engine

“Les pubs Japonaises de la PC Engine” est un bel ouvrage qui regroupe un peu plus d’une centaine d’affiches japonaises. La PC Engine est une console de jeux vidéos qui est sortie à la fin des années 80, et ce livre proposé par Omaké Books depuis le 28 avril 2022 regroupe une partie de la collection d’Eric Rozenblat. Et ces publicités ont été traduites par Florent Gorges.

Synopsis

Les publicités publiées autrefois dans les magazines spécialisés japonais regorgent de trésors qu’il est primordial aujourd’hui de préserver !

Préserver le patrimoine geek : telle est l’ambition de la collection Les Archives de la Pop Culture.

Dans ce volume consacré à la PC Engine, la plus mythique des consoles japonaises, vous découvrirez plus de 200 publicités oubliées, traduites et décryptées en Français !

Omaké Books

Un petit mots sur les auteurs Éric ROZENBLAT & Florent GORGES

Éric ROZENBLAT est très certainement l’un des plus gros collectionneurs européens de la gamme PC Engine. Respecté pour ses connaissances et ses pièces uniques, Éric est très suivi sur les réseaux sociaux, notamment ceux dédiés au retrogaming et à la PC Engine.

Florent GORGES est traducteur/Interprète (Japonais/Français) et a traduit de nombreux mangas officiels en français dont The Legend Of Zelda. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages de référence sur l’histoire des jeux vidéo (L’Histoire de Nintendo, Génération Zelda…) et de biographies officielles de célèbres créateurs de jeux vidéo (Suda 51, Gunpei Yokoi, Yoshitaka Amano…).

Omaké Books

La PC Engine qu’est-ce que c’est ?

Je vous ai dis rapidement en introduction qu’il s’agissait d’une console de jeux vidéos sortie à la fin des années 80. Cependant, si ce nom ne vous dit rien, rassurez-vous c’est normal. En effet, elle n’a été distribuée en grande partie qu’au Japon (son berceau) et en Amérique du Nord. Pour la France, cela a été un peu tardif (1989), mais elle a su trouver son public dont Eric Rozenblat. Fabriquée par NEC, la première génération a un petit air de famille avec la NES de Nintendo. Une lointaine cousine me direz-vous, et donc elle aussi a eu tout un panel de jeux et d’accessoires dans les années qui ont suivi. Ensuite, on a un air de famille avec la Playstation 3 de Sony pour la Duo sortie en 1992.

Quoi qu’il en soit, et ça c’est commun à toutes les consoles quelle que soit leur génération, le prix… La PC Engine n’y échappe pas, elle coûtait extrêmement cher pour son époque : 1790 FF (environ 424€ de 2017 – Source Wikipédia). Aujourd’hui, on a un autre souci en plus : la disponibilité des composants, qui entraînent par conséquent une réaction en chaîne jusqu’à la rupture de stock des consoles. On se rappelle de la Playstation 5 par exemple…

Les pubs Japonaises de la PC Engine - Omaké Books | Marchen Maze

La seconde partie du livre consacrée aux jeux vidéos

Qui dit console de jeux vidéos ! Forcément, il faut les jeux qui vont avec ! La PC Engine est une console dont le support était principalement le CD-Rom. Pour les plus jeunes, sans doute cela ne vous parle peut-être pas. Mais en gros, c’est comme la petite cartouche pour votre Nintendo Switch, sauf que c’est plus grand et surtout rond, et aussi ça se raye ! Le CD-Rom était une petite révolution et permettait une plus grande capacité de stockage, donc super pratique pour mettre des jeux entre autres. Et surtout, cela ne nécessitait pas forcément de kit comme pour les autres plateformes.

Lire aussi  Dimensional Mercenary

Dans les affiches japonaises qui nous sont proposées dans cet ouvrage, on retrouve bien sûr des titres propres à la console, mais aussi des adaptations issues d’autres consoles. Je ne connais pas tous les titres, mais par exemple on a Dragon Ball Z, Doraemon (même si ça c’est un petit peu plus vieux), Lamu…

Les pubs Japonaises de la PC Engine - Omaké Books | PC Engine Duo-R

Mon avis sur “Les pubs Japonaises de la PC Engine”

Pour faire le lien avec mon précédent article sur les affiches japonaises des films cultes, visuellement c’est très chargé aussi. Sauf peut-être une affiche, celle de Shinobi (1989). On a de la couleur, plein d’images, bref ça en jette aussi mais c’est très très lourd. Nous ne sommes pas habitués en Occident. Et comme pour le précédent ouvrage, en dessous de chaque affiche, un commentaire détaillé pour nous expliquer à quoi correspond le contenu. Comme tout est marqué en japonais, difficile de déchiffrer sans cela, même si les images sont explicites. Mais j’ai une fois de plus apprécié les petites anecdotes qu’on y trouve, et j’ai appris des choses car je ne connaissais pas cette console ! Peut-être qu’un jour elle ressortira comme la NES en version remasterisée : une petite carte Raspberry, et une jolie coque ? Quant aux CD-Roms, ils sont voués à disparaître malheureusement…

Pour conclure…

“Les pubs Japonaises de la PC Engine” est à retrouver chez Omaké Books en version broché au prix de 24,90€. Il n’existe pas de version numérique, et peut-être qu’un second volume verra le jour. Mais pour le moment, ce n’est qu’une simple hypothèse proposée par un des auteurs. Sur cette bonne nouvelle, du moins teasing, je vous dis à très vite pour un prochain article.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *