Les Sept Lames

Alors qu’un nouveau film sur les Trois Mousquetaires est récemment sorti dans les salles obscures, je vais vous parler aujourd’hui d’une BD dont une des sept lames est le célèbre D’Artagnan ! Les Sept Lames est une bande dessinée disponible depuis le 13 avril 2023 aux éditions Black River écrite par Evan Daugherty et illustrée par Riccardo Latina & Frederico Dallocchio. Une histoire qui diffère de celles des Trois Mousquetaires initiale, mais tout aussi riche en rebondissements et en combats ! Je vous livre ici sans plus attendre mon avis.

Synopsis

D’Artagnan est entraîné dans un conflit avec le cardinal de Richelieu, dont la quête impitoyable du pouvoir l’a conduit vers le surnaturel.

Pour sauver le monde, d’Artagnan devra s’allier à sept héros de cape et d’épée emblématiques tels que Don Juan ou Cyrano de Bergerac. Les SEPT LAMES devront surmonter une foule de différences et travailler ensemble pour déjouer les plans diaboliques de Richelieu.

Fnac

Mais que sont devenus les autres mousquetaires ? Qui sont ces Sept Lames ?

Si vous avez lu mon article sur l’ouvrage “La folle histoire des nombres”, des éditions de l’Opportun, vous vous doutez que “Les Trois Mousquetaires” y sont cités. Car oui, s’il y a bien une anecdote que tout le monde connaît au sujet du roman d’Alexandre Dumas père, c’est qu’ils ne sont pas trois mais bien quatre : Athos, Porthos, Aramis et notre jeune D’Artagnan qui compte bien rejoindre les rangs des mousquetaires au côté de ses amis.

Ici, dans la bande dessinée “Les Sept Lames”, le trio d’origine n’est plus malheureusement. Cependant, D’Artagnan est toujours là. Devenu un mousquetaire aguerri malgré qu’il n’ait plus vingt ans, il combat toujours et compte bien mettre fin aux plans machiavéliques de son ennemi de toujours : le cardinal de Richelieu. Son objectif a légèrement évolué mais consiste dans les grandes lignes toujours à la même chose : acquérir le plus de pouvoir possible ! Et c’est là que le talent de l’équipe derrière “Les Sept lames” intervient !

Nous partons pour une touche de mystique et de surnaturel. Le cardinal aurait entendu parler d’une mystérieuse épée qui donnerait un immense pouvoir à quiconque réussirait à réunir les deux pièces qui la composent. Bien entendu, les Mousquetaires ont eu vent des ambitions du religieux et comptent bien l’en empêcher. On charge donc D’Artagnan de cette périlleuse mission. Mais pour cela, il lui faut une équipe. Il part donc à la recherche de ces sept lames afin de vaincre son ennemi.

Mon avis sur Les Sept Lames

À destination des adultes, mais plus particulièrement des amoureux de capes et d’épées. Les Sept Lames reprend les codes qui ont fait le succès de l’histoire originale tout en y incorporant sa propre touche personnelle. Un mélange de références d’œuvres littéraires mais aussi cinématographiques, avec un petit côté surnaturel et mystique. Pour ma part, j’ai retenu Dracula, les classiques de la littérature française et les Avengers (pour plus récent)… Cela passe aussi par le nom des personnages : Cyrano de Bergerac (célèbre auteur français) et Don Juan (personnage iconique d’une pièce de théâtre), sont eux aussi des personnages intemporels et qui ont marqué les esprits.

L’histoire est construite en trois phases : le retour du cardinal avec un élément déclencheur, la constitution de l’équipe des épéistes, et enfin le combat final (vraiment pour vous donner une vision macro). Chaque phase contient des scènes de combats, des moments un peu plus centrés sur le ressenti de nos personnages. Leur état d’esprit, leurs peurs et doutes, qu’ils exposent ou non à voix haute. Tout s’enchaîne à merveille, un brin d’humour vient détendre un peu l’atmosphère et les combats sont de toute beauté.

On reste sur un style de dessin réaliste avec des couleurs douces et harmonieuses. D’ailleurs, j’en profite au passage pour remercier Black River pour l’immense poster cartonné que j’ai reçu avec la bande dessinée. Il en jette et ira très bien dans mon bureau auprès de mes autres goodies de geek. Pour finir et revenir un peu sur l’histoire, j’ai trouvé assez original de faire une histoire post “Trois Mousquetaires”. Ça change un peu de toutes les versions qu’on a pu avoir jusqu’à présent, et j’inclus dedans le film dernièrement sorti. D’ailleurs, en parlant du film, j’irai très certainement le voir, et vous ?

Pour conclure…

Les Sept Lames est à retrouver en version broché au prix de 17.90€ chez Black River, ainsi que dans vos librairies physiques et digitales préférées. Attention, il existe d’autres ouvrages du même titre, donc pensez bien à spécifier “bande dessinée” ou “Black River” pour être sûr de trouver le bon article. Quant à moi, je vais aller prendre un peu le soleil et je vous dis à très vite pour un nouvel article sur Life By Girls !

Vous devriez Lire aussi
Mighty Mothers - Tome 2

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *