Articles a la une

Derniers commentaires
creation

L’héritage de Dara

On a lu « L’héritage de Dara » de Carole A. Destresse, romance bit-lit où se mêlent lycanthropes et vampires dans une atmosphère relativement douce et empreinte de poésie. Les conflits traditionnels du genre sont bien présents mais ce roman est bien plus profond qu’un simple duel entre amateurs d’hémoglobine. La vengeance, l’amitié et l’amour sont trois thèmes qui sont creusés tout au long des pages et nous ramènent aux valeurs fondamentales de l’humanité. Et si les êtres magiques, au fond, étaient les plus humains de tous ? S’ils étaient les seuls à avoir véritablement compris le sens de la vie ?

 

L’héritage de Dara

Synopsis

Alexia travaille dans un bar lesbien « L’amazone ». Depuis plusieurs mois, elle dessine et rêve d’une femme mystérieuse qui hante ses nuits. Puis un soir, elle la voit entrer au bar. Dès lors, sa vie va être bouleversée. Une conversation entre les deux femmes fera découvrir à Alexia un autre monde, un monde de vampires, de loups-garous et de magies. Ce monde de la nuit, qu’elle espérait réel, est enfin là, à sa portée. Leur ennemie jurée refait surface. Lia, une femme loup-garou, va leur rendre la vie difficile. Jalouse du couple qu’elle forme et amoureuse d’Alexia. Lia sera cruelle et sans aucune pitié, quoi qu’il puisse arriver…

Avis

L’écriture est rythmée, fluide, sans tomber dans un excès de simplicité. Le lecteur est tenu en haleine tout au long de cette romance FF. Que ne sait-on pas du passé d’Alexia ? D’où lui viennent ces drôles d’images ? Carole A. Destresse nous entraîne-t-elle dans la vision onirique de son héroïne ou « L’héritage de Dara » est-il bien réel ? L’Amour sera-t-il plus fort que le Mal ? Tant de questions qui, au fil des pages, trouveront des réponses. Les personnages sont attachants. Ils ont chacun leur petit caractère, des qualités et des défauts, ce qui fait qu’on se lie à eux dès les premières lignes. Alexia et Dara sont des héroïnes qui possèdent les attributs de la fantasy urbaine tout en ayant leur spécificité. Tant mieux, il est agréable de sortir des stéréotypes. L’auteure réussit donc son pari avec « L’héritage de Dara », elle nous permet de renouer avec vampires et loups-garous tout en apportant sa touche personnelle de poésie, d’univers gothique et de romance. Un peu de douceur dans un monde de brutes !

 

Pour conclure, la parution chez Homoromance Éditions date déjà de quelques mois, mais il est bon d’y revenir. Pour un premier roman, l’auteure révèle des qualités littéraires notables et une imagination débordante. La fin permet à la fois de clore le tome tout en laissant des tas de possibilités ouvertes. Alors, présage d’un futur tome 2 ? Voilà à nouveau un aspect qui est appréciable, le roman a une fin propre et ne laisse pas le lecteur sur sa faim, et pourtant, en même temps, il ouvre la possibilité de retrouver les héroïnes que l’on aime déjà, un peu plus tard, enfin c’est ce que nous espérons ! Ce roman de 226 pages est disponible au format e-book (à acheter de préférence sur le site de l’éditeur) mais aussi papier (à se procurer sur les grandes plateformes).

Une réponse à “L’héritage de Dara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *