Lore Olympus – Volume 2 & 3

Le troisième tome de l’iconique Webtoon Traditions D’olympus est disponible depuis le 3 novembre en librairie. Il est temps pour nous de faire le point sur ce récit qui me passionne tant par son histoire que ses planches magnifiques !

Découvrez la vie cachée des divinités grecques

Le thème abordé dans cette saga est, sur le papier, un thème vieillissant et assez “bateau”. C’est un topic qui est souvent traité donc on pourrait s’attendre à du déjà-vu. Mais détrompez-vous ! C’est une histoire qui a été dépoussiérée et remise au goût du jour que nous pouvons lire ici. Pas question de s’ennuyer, ne prenez pas peur en voyant les gros pavés que représentent les tomes de Lore Olympus.

À raison de 25 chapitres par volume, ils se lisent très vite, croyez-moi !

Précédemment dans Lore Olympus…

Nous découvrons dans le tome 2 que la presse à scandale divulgue encore des photos de Hadès et Perséphone. Ses deux-là ne sont pas au bout de leurs peines car tout le monde se mêle de leur “relation”.

Apollon essaye encore également d’avoir la main sur notre déesse qui ne se laisse pas faire. Grâce à Cerbère et Hadès, elle se sort de situations parfois gênantes avec ce dieu des arts et de la musique que l’on aimerait voir disparaître du paysage !

Les personnages sont assez nombreux car on nous présente de plus en plus de protagonistes mais on s’y retrouve assez facilement par les traits de caractère et pouvoirs de chacun.

Des émotions humaines exacerbées

Ce que je trouve particulièrement fascinant dans ce récit est qu’outre le fait que nous ne sommes pas des divinités grecques, nous pouvons parfaitement nous identifier aux protagonistes. En effet, les personnages sont très attachants et “étrangement humains”. Nous découvrons des facettes de leur personnalité qui nous font ressentir beaucoup d’émotions en tant que lecteur.

Perséphone passe par de nombreux sentiments qu’elle ne comprend pas forcément. Il en est d’ailleurs de même pour Hadès qui ne s’est jamais posé autant de questions que depuis sa rencontre avec notre déesse du printemps.

Humiliations, jalousie, mensonges… cette histoire est digne des feux de l’amour et j’adore ça !

Un petit point va commencer à nous interpeller également. Perséphone va s’énerver plusieurs fois durant ces deux tomes. On découvre alors un personnage qui pourrait avoir une seconde facette bien enfouie en elle… J’ai hâte d’en découvrir davantage sur son passé qui pourrait nous en apprendre plus !

Une relation qui va réellement démarrer ?

Depuis le début, je n’attends que ça ! Perséphone et Hadès sont faits pour être ensemble mais ne le voient pas. La nymphe Menthé est encore dans les parages et fait des siennes. Elle use de ses charmes pour tenter de garder le dieu des enfers pour elle. En tant que lecteur, on comprend que cette nymphe n’est absolument pas faite pour lui…

Lire aussi  Un amour d’hiver

Rapidement, les autres personnages vont “aider” nos protagonistes à se rapprocher et passer du temps ensemble. Les volumes 2 et 3 de Lore Olympus sont parsemés de petits moments où Coré (Perséphone) et Hadès sont en tête-à-tête.

La jeune déesse a décroché un stage aux enfers. Elle découvre les lieux avec Hadès qui devient par défaut également son patron. Ses pouvoirs vont même se développer aux côtés de l’homme qu’elle apprécie tant.

Ils vont se rapprocher et les sentiments et liens entre eux se solidifient. Il est clair que le courant passe facilement entre nos deux divinités. Chacun ayant un esprit “tourmenté” de son côté trouve son compte en passant du temps avec l’autre.

D’ailleurs, un nouvel élément va venir clôturer ce volume 3 de Lore Olympus et cela devrait vous intéresser. Il se pourrait bien que nos protagonistes se soient rencontrés bien avant ce récit…

Une série visuellement apaisante

Dans cette saga, nous avions déjà parlé de la touche graphique particulière de l’œuvre. Des personnages monochromes et un style assez simple auquel personnellement j’étais réticente au début. J’avais peur que l’œuvre soit illisible mais finalement je me suis trompée.

Les émotions des personnages sont très marquées, ce qui permet une lecture facile et vraiment agréable. Le style épuré du dessin met pourtant l’accent sur des éléments essentiels. Je ne me lasserai jamais d’observer les planches de Lore Olympus.

L’édition est vraiment très qualitative. Les couvertures (qui sont rigides qui plus est) sont à chaque fois sublimes. Le choix de l’illustration pour orner chaque tome représente très bien ce qui va se passer dans le volume correspondant.

Pour conclure…

La version papier de Lore Olympus apporte pour moi une réelle plus value à l’œuvre. Même si elle a été conçue comme création digitale au départ, je suis très heureuse d’avoir ces livres dans ma collection. Pouvoir les feuilleter et retomber sur des planches si jolies est pour moi un réel avantage. Nous pouvons également noter que l’autrice met très souvent un chapitre “bonus” dans la version papier que le webtoon ne propose pas, et ça je valide !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *