Lost Lad London – Tome 1

Lost Lad London est un manga écrit par Shima Shinya, édité par Ki-oon et publié sous la collection seinen depuis le 03 novembre 2022.

Résumé de Lost Lad London – Tome 1

Al, étudiant londonien d’origine asiatique vit en colocation, à distance de ses parents. Son ambition est d’obtenir son diplôme sans faire de vagues… Mais sa vie bascule lorsqu’il monte dans le métro où le maire de la ville est retrouvé assassiné !

Le meurtre fait sensation. Ellis, inspecteur bourru mais compétent, est chargé du cas malgré un bras et une jambe dans le plâtre. Hanté par le souvenir d’une enquête qui a mal tourné, il est bien décidé à ne plus jamais se tromper de coupable. Quand Al apprend la nouvelle, il ne se sent pas concerné :  la veille, il est descendu à sa station comme d’habitude, sans rien soupçonner. Et pourtant, il découvre un couteau ensanglanté dans la poche de son manteau ! C’est le moment qu’Ellis choisit pour sonner à sa porte… Le jeune homme serait-il devenu à son insu le suspect numéro un ?

– Quatrième de couverture

Des dessins qui font penser au monde de l’animation

Shima Shinya est une mangaka qui a quitté le Japon pour se former à l’illustration, au dessin et surtout à l’animation, en Angleterre. Cette formation en dehors du pays du soleil levant se ressent fortement dans ses dessins dans Lost Lad London. Nous pouvons dire que les personnages et les paysages sortent tout droit d’un film d’animation que l’on pourrait retrouver sur nos plateformes de streaming, nous sommes donc bien loin de ce que nous avons l’habitude de consommer en matière de mangas et de dessins japonais.

La mangaka profite de ses années d’expérience à l’étranger, et plus particulièrement en Angleterre, pour dépeindre Londres, son quotidien ainsi que ses habitants, à la perfection. L’atmosphère londonienne et ces dessins plus sérieux et réalistes collent à merveille avec le plot de l’histoire, qui devient immersif dès les premières pages du manga.

Le renouvellement du genre policier

Lost Lad London est à mi-chemin entre un manga et un roman noir, ces romans de détective mêlant enquête, suspens et violence. Bien qu’il s’agisse d’un manga, il possède toutes les caractéristiques du roman noir, et serait même sans doute un véritable succès s’il en était originellement un.

Al se retrouve ainsi piégé et tout laisse à croire qu’il est celui qui a assassiné le maire de sa ville. Cependant, à travers une enquête certes peu approfondie et assez expéditive, le manga nous révèle qu’il y aurait une raison obscure (et encore ambiguë pour les lecteurs) pour justifier ce crime.

Néanmoins, nous pouvons tout de même noter que l’histoire est sombre dès le début du manga, et que d’autres meurtres auront certainement lieu dans les prochains volumes, au plus grand malheur de Al et d’Ellis, l’inspecteur chargé de l’enquête.

Un manga au rythme effréné

Pour un manga qui se veut du genre policier, le rythme de l’enquête est toutefois assez rapide et comporte même beaucoup d’informations. Nous ne savons pas encore qui est l’auteur du crime, mais nous découvrons de nombreuses choses au sujet de Al et de ses parents biologiques. L’enquête avance en fonction des informations qui s’ajoutent au fur et à mesure et, dès la fin du premier volume, nous pouvons avoir quelques pistes à l’esprit sur comment va se dérouler la suite.

Mon avis sur Lost Lad London – Tome 1

J’apprécie énormément tout ce qui touche au genre policier, mais je suis plus adepte des romans que des mangas, car beaucoup plus long dans l’évolution et plus mystérieux selon moi. Bien que j’ai eu le sentiment que Lost Lad London était rapide du point de vue de son intrigue, il n’en est pas moins intéressant à souhait.

J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et je suis même restée plusieurs fois de longues minutes à admirer certaines pages, qui ressemblent beaucoup à ce que l’on peut trouver dans les films d’animation occidentaux. Lost Lad London est un manga qui en vaut vraiment la peine pour les friands d’enquêtes et qui veulent s’orienter vers des dessins différents des autres œuvres japonaises.

En bref, ce manga est une bonne découverte et permet de s’ouvrir à d’autres genres de la collection seinen de Ki-oon. Pour son prix et sa qualité de dessins, il serait dommage de passer à côté !

Pour conclure…

Lost Lad London est un manga du genre policier avec des inspirations de dessin très occidentales, compte tenu de la mangaka qui s’est formée en Angleterre. Tout est prédisposé à plaire au public, même si le rythme de l’histoire peut paraître rapide pour un premier tome. Nul doute que nous en apprendrons davantage sur les motifs du meurtre et sur le coupable dans les prochains tomes, mais d’ici là, il faudra patienter encore un peu…

Vous devriez Lire aussi
Aucune Terre n'est Promise

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *