Love Me For Who I Am – Tome 2

Love Me For Who I Am est un manga écrit et dessiné par le / la mangaka Kata Konayama. Son tome 2 est paru le 24 Juin 2022 sous les éditions Ototo (Mues). Le thème principal de ce manga traite des questions et d’acceptation de genre chez des écoliers et écolières au Japon.

couverture de love me for who i am tome 2

Rappel du Tome 1 de Love Me For Who I Am

Au lycée, Tetsu fait la rencontre de Mogumo. Un / une élève solitaire que tout le monde semble éviter. Il décide de lui proposer de travailler dans le café de sa grande sœur, le café Question ! Là-bas au moins, Mogumo se fera des ami(e)s qui lui ressemblent. Car dans ce café, le service est assuré par des otokonoko, des garçons habillés en filles.

Moguno n’était pas tout à fait au courant que toutes les serveuses du café étaient en fait des garçons et que cela aurait dû être un prérequis. Car Mogumo n’est ni un garçon, ni une fille. Une fois annoncé à ses nouveaux collègues, l’incompréhension commence à planer et des tensions se créent. Mogumo finit par se faire comprendre en ouvrant son cœur et intègre la nouvelle équipe du café Question !

Synopsis du Tome 2

Tetsu et Mogumo, une personne non-binaire, sont de plus en plus inséparables. Alors que tout se passait pour le mieux, Kotone, l’amie d’enfance de Mogumo, prend soudain Tetsu à partie et condamne violemment son comportement. Elle argue notamment qu’une idylle entre Mogumo et lui relèverait de l’homosexualité, et que Mogumo en pâtirait. Seulement, sont-ce les seules raisons de la colère de Kotone ?

Pendant ce temps, au café Question, Sacchan décide d’organiser un événement pour les vacances d’été. Tout le personnel se rassemble le week-end pour mettre au point les costumes et les nouveaux plats prévus pour l’occasion.

Acceptation de soi et des autres

Dans ce tome, Tetsu va vous surprendre. Même si l’on s’attendait à ce qu’il se rapproche autant de Mogumo, ce qui est différent, c’est qu’il va réaliser à quel point son amour n’est pas anodin. Ce qu’il pensait être une chose banale ne l’est malheureusement pas aux yeux de tous. Pourquoi serait-il homosexuel s’il éprouve des sentiments pour Mogumo qui n’est pas un garçon ? De plus, en quoi être homosexuel est un problème ?

tetsu pleure

Après avoir grandi avec une sœur transsexuelle, pour lui, toutes ces choses-là ne posaient pas de souci. Il n’y avait donc pas autant réfléchi, et surtout, il n’avait toujours pas réalisé à quel point cela doit être dur pour une personne de ne pas correspondre aux étiquettes qu’impose la société.

Pourquoi je suis comme ça ?

Kotone Mizunoe fait preuve de beaucoup d’agressivité envers Tetsu. La raison principale est que Kotone a toujours détesté les garçons. Depuis toute petite, elle ne comprend pas pourquoi la Princesse finit toujours par se marier avec le Prince. Cela n’a aucun sens pour elle.

kotone se sent mal après avoir été touché par Mogumo

Dans ce tome 2, Kotone est un des personnages principaux. Nous allons en apprendre plus sur elle et son passé. Un passé qui d’ailleurs avait été enfoui depuis qu’elle a vécu une très mauvaise expérience.

Pourtant, dès lors que Tetsu est entré dans l’équation, c’est comme si elle devait faire face à ses démons une nouvelle fois.

Pourquoi a-t-elle autant de mal à montrer qui elle est réellement ? A-t-elle vraiment compris qui était Mogumo ?

Comprendre la non-binarité

La non-binarité et l’amour ne sont pas incompatibles. Mogumo et Tetsu en sont la preuve !

Leur relation est adorable et j’apprécie les moments de discussion qu’ils ont. Ils sont honnêtes et font tout pour se comprendre l’un et l’autre. Car la non-binarité est un sujet encore méconnu et difficile à assimiler. Pourtant, grâce à leurs échanges ouverts, Mogumo et Tetsu s’aident mutuellement à s’accepter comme ils sont.

Mon avis sur Love Me For Who I Am

Bah, garçon ou fille ça n’a pas d’importance. L’amour c’est l’amour !

citation de Suzu dans le Tome 1
moment romantique entre mogumo et tetsu

Je reprends ici les paroles du personnage de Suzu parues dans le tome 1. Et je suis complètement alignée sur ce qu’il dit. Même si cela paraît si simple, la réalité que notre société dépeint en est tout autre.

Nous grandissons dans une culture qui n’a pas encore intégré cette pluralité des genres. Notamment sur le sujet de la non-binarité. Les personnes les plus concernées sont elles-mêmes encore conditionnées par nos coutumes, qui évoluent certes, mais lentement. 

C’est d’ailleurs très bien illustré par Mei qui, au début, ne comprend pas pourquoi Mogumo n’est ni un garçon, ni une fille. Alors que lui qui est né garçon a choisi de vivre comme une fille.

Tout le monde a besoin d’être instruit sur ses sujets, et je trouve que ce manga le fait avec beaucoup de douceur et énormément de bienveillance !

Pour conclure…

Le tome 2 de Love Me For Who I Am continue de nous introduire au monde des LGBTQ+ avec une grande sensibilité. Nous découvrons le quotidien d’écoliers et d’écolières qui cherchent simplement à vivre comme ils / elles le souhaitent sans être jugé(e)s. Grâce au café Question, ces jeunes personnes peuvent s’épanouir et s’amuser au sein d’une équipe bienveillante et hyper soudée.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.