Merry Nightmare – Tome 23

“Merry Nightmare – Tome 23”, disponible depuis le 16 septembre 2022 chez Taïfu Comics et écrit par Ushiki Yoshitaka, nous emmène dans l’affrontement final entre Kyô, le roi des rêves, et Yumeji, un jeune lycéen. Qui des deux va gagner la bataille ? Et où est Merry ?

Synopsis

Souvenez-vous, la guerre faisait rage sur plusieurs fronts et nos jeunes héros ont été séparés sur le champ de bataille. Le monde des rêves s’effondre et Kyô montre enfin son nez pour affronter Yumeji. Ses camarades se battent aussi contre d’autres gardiens. Cependant ils sont eux aussi redoutables… Dans ce 23ème tome, on va surtout se concentrer sur l’affrontement entre Kyô et Yumeji, Merry ayant été absorbée et sûrement envoyée dans un autre endroit inconnu de notre jeune héros.

“Merry Nightmare – Tome 23” – Combat final & révélations ?

On continue sur des combats dans ce nouveau tome. Cependant, je pense que l’histoire est encore loin d’être terminée… En effet, l’objectif de Yumeji et Merry c’est que chacun des deux retrouve son monde d’origine. Mais surtout qu’ils referment la brèche entre les différents mondes : celui des rêves, et le monde réel.

Pendant que Yumeji affronte une version de Kyô, une autre nargue notre jeune amie Merry. Elle est dans une sorte d’espace totalement (ou presque) coupé des autres mondes. Mais surtout, elle n’est pas seule… Au sol, tous les corps de ceux que Kyô a précédemment absorbés ou qui se sont fait absorber par ses soldats… Ça en fait du monde depuis le temps que les affrontements durent… Néanmoins, on en apprend un peu plus sur la nature de Kyô et surtout il fait de nombreuses révélations à Merry qui remettent un peu en question certains éléments…

De l’autre côté du champ de bataille, leurs amis affrontent eux aussi les soldats de Kyô. Et c’est extrêmement compliqué car ils se dupliquent au fur et à mesure du temps et du nombre de victimes qu’ils absorbent… Néanmoins, le petit groupe tient bon et tente le tout pour le tout.

Mon avis sur “Merry Nightmare – Tome 23”

Ce 23ème tome est un tome de révélation mais pas de dénouement. La bataille va encore durer, et le temps est désormais compté pour les camarades de Yumeji. Mais au vu des révélations faites par Kyô, je ne suis pas certaine qu’il y ait une fin à ce rude combat. Je pense que c’est Merry qui va permettre de résoudre le conflit et mettre un terme à tout ceci. Cependant, y arrivera-t-elle à temps ? Pour le coup, ce tome m’a fait penser à Naruto. Oui, vous avez bien lu : Naruto. Pourquoi ? Car lorsqu’il affrontait Madara et Obito, ces derniers voulaient eux aussi dominer le monde en enfermant tous les habitants dans un rêve profond et idéal.

Lire aussi  Keith Haring - Le Street Art ou la Vie

Dans Merry Nightmare, c’est différent certes, mais le concept de rêve pour contrôler le monde est un peu ce que souhaite imposer Kyô. Sauf qu’à la différence de Madara et Obito, lui est issu de ce monde-là… Et je pense que Kyô est une version de Yumeji et ça expliquerait pourquoi aucun des deux ne meurt… Ils sont plus où moins liés, et leurs existences créent une espèce d’équilibre.

Tout comme dans Naruto, dans Merry Nightmare les personnages sont soudés par une grande amitié et surtout de la confiance. Ils savent qu’ils peuvent compter les uns sur les autres, et un esprit de franche camaraderie règne.

Au niveau du dessin, les scènes d’action sont relativement bien faites. On ressent la puissance et le souffle des “explosions” sur les scènes d’affrontement. Ça va dans tous les sens, c’est très rapide et surtout intense. Bref, le style est toujours plaisant et la lecture agréable. Néanmoins, j’espère qu’on arrive bientôt au bout de l’histoire car 23 tomes ça commence à être long. Ok, on est très loin de One Piece, mais quand même !

Pour conclure…

“Merry Nightmare – Tome 23” est à retrouver chez Taïfu Comics ainsi que dans vos librairies préférées comme d’habitude. Le prix est toujours à 7.99€ pour la version broché malgré l’augmentation des coûts avec l’inflation. Donc si vous souhaitez soutenir vos éditeurs préférés, c’est le moment ! Je vous réserve d’autres articles sur d’autres mangas cette semaine et la semaine à venir. Et en attendant, je vous dis à très vite sur Life By Girls et les réseaux !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *