Notre Paradis

Notre Paradis est un one-shot yaoi écrit par Ari Uehara et édité par Taifu Comics (Taifu Yaoi), sorti le 24 septembre 2021. Comme il s’agit d’un yaoi (une histoire d’amour entre deux hommes), le manga est conseillé pour un public averti seulement.

Synopsis

“L’un porte sur sa peau deux papillons d’encre, tandis que l’autre arbore son dos un tatouage aux couleurs d’un oiseau exotique. Ils ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam, mais tous deux vivent ensemble aux crochets de la même femme, en échange d’un peu de réconfort charnel. Nourris et logés ensemble dans un grand appartement depuis leur rencontre fortuite, ils partagent leur intimité dans ce cocon confortable. Mais alors que la distance entre eux se raccourcit, il apparaît qu’ils ne pourront peut-être pas vivre éternellement dans ce petit paradis.”

– Notre Paradis

Notre Paradis

Sortie le 24 septembre 2021

8,99 euros

236 pages

Une romance charnelle en 6 étapes

L’histoire est centrée sur deux hommes, nommés Takeru et Johannes. Alors que Takeru se retrouve logé aux côtés de Johannes chez une femme du nom de Nahoko, sa vie va changer du tout au tout. Il développe rapidement une dépendance à Nahoko, puisque cette dernière le loge gratuitement et prend soin de lui afin de le “récompenser” pour leurs multiples relations sexuelles. Cette dépendance est bien loin d’être saine. Ainsi, lorsque Nahoko disparaît du jour au lendemain, Takeru sombre dans une dépression et se retrouve seul avec Johannes comme seule compagnie. C’est alors que débute une relation dépendante et frustrante tant la communication et les sentiments ne sont pas leur fort.

Apprendre à aimer sur des bases saines…

Lorsque je dis que la relation est frustrante, je parle surtout de mon ressenti face à ce que j’ai pu lire. Takeru est un homme qui ne peut vivre seul et qui souhaite à tout prix se faire entretenir. Cependant… Johannes ressent à peu près la même chose. Mais quand les deux personnes d’une relation souhaitent les mêmes choses sans vouloir faire d’effort, ça ne peut donc pas fonctionner. Mais contre toute attente, cela marche tout de même pour ces deux maladroits tourtereaux. Eux-même ne comprennent pas vraiment ce que représente leur relation, mais une chose est sûre : Takeru semble le plus dépendant des deux. Et le plus expressif sans aucun doute. Il n’hésite pas à user de ses talents en matière de sexe pour apprivoiser l’animal sauvage qu’est Johannes. Ce n’est pas ce qui est le plus sain, mais visiblement, ça marche à merveille pour eux.

… ça prend du temps

Les disputes et les incompréhensions n’ont pas raison d’eux et les deux hommes finissent finalement par trouver un terrain d’entente et à se mettre d’accord une bonne fois pour toute sur ce qu’est leur relation. Ce qui peut être parfois compliqué lorsque tout repose sur les relations intimes… mais pas impossible. C’est sur une bonne note que finit le one-shot, après 6 chapitres d’attente et d’envie de les voir épanouis et loin de tous leurs soucis.

Des petites introductions entre les chapitres.

Certains chapitres sont précédés par des pages de flash-backs ou de suppléments de l’histoire. On y trouve par exemple un flash-back concernant la jeunesse de Takeru ou bien une scène où Takeru et Johannes discutent de leur futur ensemble. Je trouve ça intéressant d’ajouter ces éléments au fil de l’histoire, ça permet d’en apprendre plus sur eux, sur leur personnalité.

Ma première fois avec Taifu Comics

J’ai toujours eu l’habitude de lire mes yaoi en version japonaise ou en anglais, je n’ai donc jamais eu l’occasion de les lire en français auparavant. Notre Paradis est donc mon premier manga yaoi dans la langue de Molière, et je suis surprise sur bien des points. Tout d’abord, il n’y a pas (ou rarement ?) de censure au niveau des parties intimes des personnages, ce qui est très rare dans les mangas anglais ou japonais. J’ai tenu à vérifier dans les deux autres mangas que j’avais reçu pour être certaine, Let’s be together, et il n’y en a pas non plus ni dans le tome 1, ni dans le tome 2. J’ai toujours trouvé cela perturbant de censurer ce genre de choses alors j’étais assez contente de voir que ce n’était pas le cas ici.

De plus, Taifu Comics publie des mangas que j’apprécie énormément et dont je compte parler sur le blog bientôt. J’avais d’ores et déjà mentionné Given sur le premier blog (GeeksbyGirls), qui est un de mes mangas favoris, tout genre compris. Mais il y a également Caste Heaven, Jealousy, In These Words… des œuvres que je suivais directement depuis le Japon et que je possède uniquement dans leur version originale. Je suis assez curieuse de voir comment Taifu les a traduit et édité, sachant que ce sont des œuvres très populaires. Alors je pense que j’y jetterai un petit coup d’œil afin de les redécouvrir et, pourquoi pas, me refaire une collection en plus.

Pour conclure…

Taifu Comics est doué pour éditer des œuvres intéressantes et très prenantes. Notre Paradis en fait partie. C’est un one-shot qui bouleverse et nous dévoile deux hommes capables de surpasser leurs défauts et faire face à leurs propres sentiments. Parfois frustrant, parfois attachant, ce manga ne décevra pas les fans du genre yaoi, pour sûr.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *