Patchwork

En ces temps de confinement et à l’approche de Noël, on ne peut malheureusement plus sortir nos gros jeux de société faits pour 10 joueurs. Alors, pour vous remonter le moral, voici un jeu spécial 2 joueurs faisant partie de mes favoris, j’ai nommé Patchwork !

Sortie : 2014 – Lookout Games                    Nombre de joueurs : 2

Conception : Uwe Rosenberg                      Durée : environ 30 minutes

Design : Klemens Franz                                 Âge : 8+

Ce jeu est sur un thème inédit qui ne fait pas forcément rêver : le patchwork, cette technique de couture qui consiste à assembler des pièces de tissus. Mais détrompez-vous, ce jeu est une perle rare, une fois testé, vous allez en redemander. Il est très rapide à prendre en main, les règles sont simples, il n’y a qu’à voir, elles tiennent sur 3 pages bien illustrées. Malgré cela, ce jeu peut devenir très stratégique, le hasard, bien que présent, n’est pas du tout la base du jeu. Il va falloir faire chauffer les méninges si vous souhaitez gagner !

Contenu

Chaque joueur possède un plateau représentant une grille et un pion de couleur (vert ou jaune). Il devra avancer sur la piste d’un dernier plateau, partagé avec son adversaire. Tout autour de la table vont être disposées les pièces de patchwork et, pour finir, les boutons représentent la monnaie du jeu.

Le plateau représentant la piste est réversible, les événements (représentés par un bouton ou un bout de tissu) n’auront pas lieu au même moment selon le côté choisi, ce qui permet une bonne rejouabilité. Pour le plaisir de nos yeux, le décor est complètement différent selon la face choisie.

Les pièces de patchwork sont toutes différentes les unes des autres, que ce soit par leur taille, leur couleur ainsi que leur motif. Même si les éléments sont simples, la finition est vraiment bien pensée.

But du jeu

Malgré la présence d’une piste, le but du jeu n’est pas d’arriver le premier au bout de celle-ci. Il faut obtenir un maximum de points de victoire en recouvrant intégralement sa grille de pièces de patchwork.

Déroulement d’une partie

Dans ce jeu, les joueurs ne jouent pas l’un après l’autre, le tour de jeu est à celui qui est le moins avancé sur la piste. Cette mécanique est un des éléments clé de la stratégie car on peut ainsi se retrouver à jouer plusieurs fois de suite et prendre de l’avance en termes de points sur son adversaire.

À son tour, le joueur a deux possibilités : acheter une pièce ou récupérer des boutons.

Acheter une pièce

Chaque pièce possède 4 distinctions. Sa forme va devoir s’adapter au mieux à votre plateau mais également essayer d’être la plus couvrante possible. Nous pouvons distinguer sur certaines pièces des boutons supplémentaires (entre 0 et 5) très importants pour la suite des explications. Le joueur actif a la possibilité d’acheter l’une des 3 pièces qui suivent le pion marqueur (le pion blanc, voir la photo ci-dessous). Pour cela, il doit payer son prix en boutons, puis avancer son pion de couleur sur la piste du nombre de cases représenté par un sablier sur la pièce achetée.

Lire aussi  Développeuse web : découverte du métier

Ensuite, il devra placer immédiatement sa pièce sur sa grille. Le placement des pièces est la partie la plus importante. Il faut réussir à deviner quelles pièces nous pourrons acheter aux prochains coups afin de ne pas se bloquer. Si le joueur réussit à recouvrir un carré de 7 x 7 avant son adversaire, il obtient immédiatement 7 points de victoire bonus.

Récupérer des boutons

Impossible de recouvrir sa grille si l’on manque de monnaie pour acheter les pièces. Si le joueur en cours ne peut ou ne veut pas acheter de pièce, il peut avancer son pion sur la piste pour se placer sur la case suivante de son adversaire. Il encaissera autant de boutons que de cases avancées.

Lors de son avancée sur la piste, le joueur pourra croiser le chemin de boutons. Dans ce cas, il gagnera autant de boutons que le nombre de boutons présents sur les pièces placées sur sa grille. Sur notre photo, si le joueur jaune souhaite faire l’action de récupérer des boutons, il déplacera son pion de 5 cases pour se placer devant le joueur vert. Se faisant, il passera au-dessus d’un symbole bouton, gagnant immédiatement 3 boutons bonus correspondant au nombre de boutons présents sur sa grille à recouvrir. Ce qui fera un total de 8 boutons gagnés à ce tour.

Il pourra également croiser des patchworks permettant de recouvrir une case de sa grille gratuitement. Ceux-ci sont très précieux, seules ses pièces permettent de rattraper des erreurs de calcul et uniquement le 1er joueur passant dessus l’obtiendra.

Fin du jeu

Le jeu se termine une fois les joueurs arrivés au bout de la piste. Il faudra alors compter 1 point de victoire par bouton possédé et retirer 2 points par case non recouverte sur sa grille. Autant vous dire que beaucoup de parties peuvent se terminer avec un nombre de points négatif ! En effet, il est vraiment difficile de finir le jeu en ayant recouvert 100% de son plateau. Au bout de plusieurs parties, cela devient même un défi personnel d’y arriver tout en empêchant son adversaire d’obtenir les pièces tant désirées.

Pour conclure…

Même si le thème est surprenant, ce jeu est un vrai petit bijou. Les pièces sont belles et s’emboîtent bien pour faire un “puzzle” sur sa grille. J’ai pris autant de plaisir à y jouer avec mon neveu qu’avec mon conjoint. Il est tout à fait possible d’y jouer avec les enfants, tant les mécaniques de jeu sont simples. Mais, en calculant ses coups à l’avance, il devient tout de suite très stratégique et très intéressant pour y jouer régulièrement entre adultes.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Le design

Les mécaniques de jeu

La simplicité des règles

Rapidité d’installation

Rejouabilité (plateau réversible)

Les points négatifs

Le hasard (même si pas omniprésent)

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer