Réimp’ ! – Tome 7

Il est arrivé le nouveau tome tout beau tout chaud de Réimp’ !, le premier de cette année 2023 !! C’est donc le 15 février qu’est apparu chez les libraires le tome 7 de Réimp’ !, toujours édité par les Éditions Glénat. Au sommaire de ce volume, l’importance de gagner des prix pour les mangakas, un petit focus sur les coursiers qui convoient les planches et nous reprendrons des nouvelles de Nakata maintenant sérialisé.

"Réimp' !" tome 7 Affiche

Kokoro’s vedettes

“Je veux travailler dans le manga !”

Nombreux sont ceux qui aspirent aujourd’hui à devenir mangaka ou éditeur manga. Mais saviez-vous que ce n’était pas la seule manière de travailler dans le manga ?

C’est ce que va découvrir Kokoro, embauchée dans une maison d’édition pour avoir fait une prise de judo à son président. Affectée à l’éditorial manga, elle va peu à peu faire connaissance avec l’univers qui l’entoure… À la différence de Bakuman qui présente un huis-clos entre un auteur et un éditeur souhaitant créer le prochain hit shōnen, Réimp’ ! offre une description plus réaliste et seinen, avec une multitude de personnes : commerciaux, libraires, graphistes, assistants… tous là pour porter l’œuvre jusqu’à son lecteur. Les mangakas ne sont évidemment pas en reste, avec une galerie de personnages qui nous semblent étrangement familiers : le grand auteur légendaire passé de mode, l’ex-hitmaker qui n’arrive plus à vivre de son art, la jeune autrice hésitante, le jeune prodige torturé… Avec un style brut, mais sensible, l’autrice décrit avec fougue la passion qui habite tous ses personnages.

Glénat
"Kokoro Kurosawa" une ancienne judoka devenue éditrice

C’est par une blessure que commence la série Réimp’ !, celle de Kokoro Kurosawa, un prodige du judo pressenti pour participer aux jeux olympiques. Malheureusement, une blessure met fin au rêve de la jeune femme qui se trouve alors à la croisée des chemins. Obligée de reconsidérer son avenir, Kokoro, qui aime les mangas, décide de devenir éditrice. Engagée après avoir mis au tapis le président de l’entreprise, l’ancienne judoka va commencer sa carrière au pôle manga, à la rédaction du magazine Vibes plus précisément. Mais entre les personnalités parfois fortes des différents mangakas, les tâches à accomplir et la pression inhérente à sa fonction, Kokoro devra tout donner pour trouver sa place et faire ses preuves. Toutefois, elle pourra compter sur son optimisme sans bornes et sa combativité à toute épreuve.

Le passé de Kokoro éblouie ses collègues dans "Réimp' !"
JUHAN SHUTTAII © 2013, Naoko MAZDA / SHOGAKUKAN

60 minutes chrono

Les seuls efforts du mangaka ne suffisent généralement pas à maintenir à flots une publication hebdomadaire et les assistants jouent un rôle primordial dans ce processus. Héros de l’ombre, les coursiers ont quant à eux la responsabilité immense de transporter le fruit de centaines d’heures de travail que sont les planches du mangaka. La coordination de tous ces acteurs permet d’offrir au lecteur le nouveau chapitre qu’il attend impatiemment dans les temps…

Glénat
Entre Nakata et ses assistants tout ne se passe pas bien dans "Réimp' !"
JUHAN SHUTTAII © 2013, Naoko MAZDA / SHOGAKUKAN

Dans Réimp’ ! tome 7, tout commence avec le jeune Haku Nakata nouvellement sérialisé. Cela étant dit, le jeune homme reste dans son monde et ne change absolument rien à ses habitudes de vie, ce qui cause quelques menus problèmes avec ses assistants qui s’enfuient les uns après les autres. D’un caractère introverti et solitaire, le mangaka ne s’intéresse absolument pas aux autres et ne fait donc aucun effort pour donner une chance à ceux qui sont censés l’aider. Kokoro va faire face à un challenge de taille, trouver une personnalité compatible avec celle de son auteur. Heureusement, l’éditrice a de la combativité à revendre et va avoir l’idée géniale de contacter Kuriyama, un autre assistant avec lequel Haku a commencé.

Les collègues de Kokoro profitent de sa gentillesse dans "Réimp' !"
JUHAN SHUTTAII © 2013, Naoko MAZDA / SHOGAKUKAN

Entre les deux artistes, le courant semble passer et l’éditrice aux oreilles d’ourson va pouvoir se détendre un peu en sachant que le mangaka est entre de bonnes mains. Alors que Kokoro est en rendez-vous avec Takahata, un autre auteur dont elle a la charge, Kuriyama, la contacte pour lui annoncer que les planches de la “Transition des Pivs” de la semaine sont prêtes. Coincée, la jeune femme va faire appel à un coursier pour convoyer les planches, mais elle ignore que celui-ci l’a déjà rencontrée il y a très longtemps…

Lisez un extrait de Réimp’ ! – Tome 7 ici !

Le goût des manuscrits

Me voici déjà au tome 7 de Réimp’ !, et je continue ma découverte de tous ces métiers satellites à celui d’éditeur de mangas. Cette fois-ci, l’accent a été mis sur les coursiers, ces hommes et femmes qui permettent aux précieux travaux des auteurs d’arriver à bon port. Bien entendu, cela n’aurait pas été bien passionnant sans une petite intrigue à la Naoko Mazda derrière, et je dois avouer que la personnalité du coursier en question, qui trouve un écho à ses problèmes dans l’un des titres de Vibes, est assez attachante. J’ai cependant eu un problème dans ce volume, je n’ai pas d’emblée compris que certaines pages étaient en fait des pages du manga que le coursier était en train de lire.

Kokoro aime manger plus que tout dans "Réimp' !"
JUHAN SHUTTAII © 2013, Naoko MAZDA / SHOGAKUKAN

Cela m’a gênée, car j’ai interprété ça comme des souvenirs de ce sportif sur le point d’abandonner et je ne comprenais pas vraiment l’enchaînement des planches. J’ai également beaucoup apprécié le passage avec l’ancienne star du manga qui se remet au travail après un long congé maternité, en proposant désormais des histoires au ton plus adulte que ce qu’elle avait fait jusqu’alors. Durant tout ce passage, nous ne voyons jamais le visage de cette femme, ce qui l’anonymise et la rend universelle, permettant à chacune d’entre nous de nous mettre à sa place facilement. Son éditeur, un homme qui aime le shōjo manga, est aussi un personnage profond, et je trouve sa méthode d’avoir donné vie à une lectrice dans son esprit et de la mettre en scène très poétique.

Kokoro fait très attention au bien-être de ses "managakas"
JUHAN SHUTTAII © 2013, Naoko MAZDA / SHOGAKUKAN

Enfin, il y a toujours le fil rouge avec Nakata qui, malgré une légère évolution dans le tome précédent, nous détrompe totalement dans ce volume avec le traitement de ses assistants. Il est d’ailleurs curieux de constater que l’intrigue avec ce personnage ouvre et finit le tome, qu’il encadre en quelque sorte, comme si même lui était hors de l’intrigue tout en restant à sa périphérie. Le tome 7 de Réimp’ ! se conclut d’ailleurs sur un cliffhanger le concernant qui m’a rendu obligatoire la lecture du prochain volume.

Pour conclure…

Sans révolutionner sa formule, Réimp’ ! tome 7 poursuit dans la droite ligne de ses prédécesseurs. On y retrouve avec bonheur cette galerie de personnages avec qui on sourit, on s’exalte, on s’attendrit, toujours menée par la pétillante et optimiste Kokoro. Mais tout n’est pas rose dans le monde de Naoko Mazda qui sait se faire touchante et un peu sombre, notamment à travers le jeune Nakata. Ça sent bon pour le volume 8 prévu pour une sortie le 3 mai 2023.

Vous devriez Lire aussi
La Déesse de 3000 ans - Tome 2

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *