Shadow of the Ring – Tome 1

Shadow of the Ring est une nouvelle série du genre fantasy, écrite par Nakagawa Kaini. La série est répartie en quatre volumes, le premier est d’ailleurs paru le 24 août 2023 sous la collection seinen de Ki-oon.

Résumé de Shadow of the Ring

Shadow of the Ring Tome 1 couverture

Sur la voie de l’ombre, la moindre erreur peut sceller le destin d’un peuple…

Le royaume de Keiju ne ressemble à aucun autre… C’est une véritable cité montée sur rails, qui suit constamment l’ombre portée de l’anneau entourant la planète. Son circuit, identique depuis des générations, lui fait traverser de nombreux territoires. Pour cette raison, Keiju a développé une tradition de neutralité soutenue par une prouesse technique majeure : la création des hakukai, des armures surpuissantes qui améliorent les capacités physiques de ceux qui les portent.

Aushi, fils de notable d’un pays ami, est fasciné par cette ville mouvante, habituellement fermée aux étrangers. Pourtant, grâce à ses relations et à son honnêteté désarmante, il parvient à se faire accepter à bord, où il se lie d’amitié avec Kamalu, l’intrépide petite sœur de la reine.

Tout à sa joie de l’exploration d’un nouveau monde, il ne se doute pas qu’il arrive au moment où l’équilibre des alliances est sur le point de s’écrouler… Un assassin brise les défenses de Keiju, tuant sur son passage un membre de la famille royale et volant de précieux hakukai ! Quel est l’objectif de ce mystérieux agresseur ?!

– Quatrième de couverture

De drôles d’armures

Ce qui nous surprend en premier lieu dans Shadow of the Ring, ce sont les dessins aux traits particulièrement fantaisistes et mystérieux. Les hakukai, armures utilisées par les gardes, sont assez proches de l’esthétique que l’on retrouve dans la science-fiction. Toute personne portant un hakukai ressemble à une sorte d’alien, ce qui peut être intimidant, en plus d’accorder de la force physique. 

Les armures diffèrent en fonction du rang, de la hiérarchie. Plus la personne est importante, plus elle possèdera un hakukai de valeur. Les membres de la garde rapprochée du roi possèdent par exemple un hakukai tri-occulaire, qui est deux fois plus puissant que le hakukai bi-occulaire de base. Ils sont alors plus vifs, plus forts. Seuls les combats rapprochés ou les armes anti-hakukai peuvent les vaincre, puisque les matériaux utilisés pour les armures sont précieux… 

Les armures sont donc très convoitées et une fois que la personne qui la porte meurt, il n’est pas difficile de la lui dérober. En bref, cela peut devenir un grand avantage pour des ennemis.

Aushi au royaume de Keiju

L’histoire principale porte sur Aushi, un homme du clan de Dunker, qui possède d’étranges lunettes… En effet, celles-ci sont connectées à ses nerfs, il est donc impossible de les lui enlever à moins de vouloir le faire souffrir. 

Aushi est un homme curieux, qui ne souhaite qu’une seule chose : en découvrir davantage sur ce peuple qui se déplace en fonction de l’ombre de l’anneau qui entoure la planète. Ce royaume est d’ailleurs hautement protégé, et a en sa possession une technologie qui permet de rendre la garde et les hommes plus forts : celle des armures hakukai

Alors lorsque le roi accepte qu’Aushi puisse pénétrer le royaume, autant dire qu’il est aux anges… Il va ainsi pouvoir faire toutes les recherches qu’il le souhaite, et observer de très près les armures, les gardes et surtout, le roi et la reine. Ce qu’il n’avait pas prévu cependant, c’est l’assassin, supposé venir tout droit de la fédération impériale de Kohto. Il paraît que le Fédérateur souhaite étendre son territoire, et qu’il est prêt à user de tous les moyens pour le faire…  

Mais nous nous rendons rapidement compte qu’il y a d’autres personnes mêlées à cela, et qu’elles utilisent bien ce prétexte pour semer la zizanie, et essayer de déclencher une guerre. Cette guerre serait propice à affaiblir la garde du royaume de Keiju, et permettrait de voler le hakutei, l’armure de l’empereur blanc, la plus puissante au monde… Pour ainsi régner sur de nombreux territoires.

Mon avis sur Shadow of the Ring – Tome 1

Le premier tome de Shadow of the Ring introduit parfaitement le protagoniste, Aushi, et sa lubie des technologies des armures hakukai. Nous ressentons bien son côté curieux et aventurier, et nous nous demandons alors quel sera son rôle dans le futur du royaume de Keiju… Maintenant qu’il a été attaqué et qu’il risque d’y avoir encore des blessés…  

De plus, toutes ces informations sur les armures, les royaumes ou bien les personnages tout simplement, sont plutôt faciles à comprendre, même pour ceux qui ne sont pas trop fan de fantasy ou de science-fiction. On retrouve bien ces genres à travers les dessins, qui apportent par ailleurs une atmosphère plus sombre à l’histoire. Tout cela est bien équilibré

On se laisse alors facilement aller à construire nos propres théories sur la suite. Est-ce que Aushi va devenir un guerrier et revêtir l’armure hakukai pour se battre aux côtés du royaume Keiju si besoin ? Va-t-il aider la sœur de la reine à venger la mort de son frère ? Dans tous les cas, Aushi ne risque pas de s’ennuyer dans les prochains tomes !

Pour conclure…

Shadow of the Ring débute avec une intrigue facile à comprendre, et des dessins qui reflètent parfaitement bien l’atmosphère que l’on retrouve dans la fantasy ou dans la science-fiction. La suite promet d’être intéressante, d’autant plus que Aushi, notre protagoniste, se retrouve mêlé contre son gré à ce qui s’apparente à un début de guerre entre territoires… Rendez-vous au prochain tome pour découvrir avec nous la suite de cette aventure !

Vous devriez Lire aussi
Fool Night - Tome 1 & 2

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *