Shahmeran

Shahmaran est une série turque qui va nous parler de la légende de Shahmeran. C’est une série qui mêle le fantastique et la romance. Je l’ai regardée pour vous et voici mon retour.

Plonge dans l’univers des Légendes

Şahsu est le personnage principal de cette série. C’est une jeune conférencière qui décide de prendre un nouveau poste dans une université. Mais son choix est surtout motivé par la recherche de son grand-père qui a abandonné sa fille très jeune. C’est un vrai traumatisme qu’elle a subi avec cette perte. Sa mère vient de décéder et elle cherche à retrouver des repères et à répondre à une question qui la hante : pourquoi avoir abandonné sa fille comme ça ?

Son père vit dans une maison avec serviteur mais dans un presque mutisme. Ce n’est pas un grand parleur. Voici que la jeune fille fait la connaissance de Maran, un des habitants de la mystérieuse grande maison à côté de chez son père. Elle tombe rapidement sous le charme.

Ce dernier n’est pas vraiment un être humain, il appartient à la race des Basilics, une espèce mi-homme mi-serpent. Şahsu ne comprend pas vraiment le jeune homme et leur romance est assez compliquée.

Pour Maran c’est pareil, un personnage assez complexe qui depuis son plus jeune âge se trouve au centre d’une prophétie. Ce dernier ne croit nullement à cette légende et malgré toutes ses envies et croyances se retrouve malgré lui auprès de Şahsu.

Une Légende passionnante

La série s’appuie sur la légende de Shahmeran, la Reine des serpents qui lorsqu’elle tomba amoureuse d’un humain fut trahie par celui-ci. En effet, la reine des serpents avait recueilli le jeune homme et lui confia son histoire. Lors de ces échanges, ils tomèrent amoureux, mais voilà, au bout d’un moment le jeune homme s’ennuya. La reine décida de le laisser repartir mais lui fit promettre de ne pas se baigner devant des hommes. Le jeune homme jura et repartit dans son village. Il vécut une vie normale jusqu’au jour où le roi tomba malade. Sa maladie devint le sujet de conversation de beaucoup de personnes car ce dernier n’arrivait pas à guérir. Un guérisseur dit alors que manger un bout de Shahmeran permettrait de le guérir, mais les soldats n’arrivaient jamais à la trouver. Un Vizir dit qu’il fallait baigner les hommes dans l’eau pour découvrir s’ils avaient vu Shahmeran. Car toute personne ayant vu cette dernière aurait une écaille dans le dos. Voilà que tout le village se retrouva contraint d’aller se baigner. Le jeune homme ne voulut pas, mais les soldats l’obligèrent. Une fois parvenu devant le roi et torturé, ce dernier donna l’endroit où se trouvait Shahmeran. Celle-ci fut capturée et amenée auprès du roi, elle n’en voulut pas à son amoureux mais fut coupée en deux. Le roi mangea sa tête pendant que le vizir sa queue et mourut sur place.

Il retourna auprès des serpents pour mourir, mais ce dernier fut renvoyé dans le monde des vivants pour les soigner, accompagné par deux serpents.

Depuis ce jour, les deux serpents sont le symbole de la médecine et de la pharmacie .

Mon avis sur Sahmaran 

Je suis tombé au hasard sur Shahmaran sur Netflix, il me l’a proposé et j’ai lancé la série. Il m’a fallu un peu de temps pour me faire à l’histoire. Mais plus les épisodes passaient, plus je m’attachais aux personnages. J’avais envie de découvrir les secrets de chacun des personnages ainsi que de connaître la légende.

Dans cette série, les personnages sont vraiment développés et on comprend totalement la personnalité de chacun. C’est vraiment difficile de ne pas l’aimer, les deux acteurs de la série Serenay Sarikaya et Burak Deniz sont vraiment fabuleux. Leur duo fonctionne à merveille. Ici presque pas de chichi et très peu d’effets spéciaux. Tout repose sur la légende mais aussi sur l’univers qui les entoure.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils ont aussi leur place dans l’histoire pour la rendre encore plus crédible.

J’ai franchement beaucoup aimé et j’ai adoré découvrir cette légende. La série suit un rythme assez lent, ce qui permet de vraiment bien comprendre les particularités des personnages ainsi que de travailler l’histoire en profondeur. La série Shahmaran comporte 8 épisodes, c’est largement suffisant pour bien traiter le sujet. Le scénario est vraiment prenant et j’ai adoré suivre cette série. Pour le moment, on ne sait pas si une deuxième saison sera programmée ou pas par Netflix. Mais j’espère vraiment qu’il y aura une suite sachant qu’il reste plein de questions en suspens.

Pour conclure…

Pour conclure, Shahmaran est une série qui a créé la surprise sur Netflix. Le scénario ainsi que les acteurs donnent une belle dimension à cette légende Turque. Ici on est sur une série qui se focalise sur les personnages avec peu d’effets spéciaux et de combats. Voilà de quoi tomber amoureux d’une série hors norme.

Vous devriez Lire aussi
Films et Séries : les sorties de la rentrée !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *