Bad Company

Bad Company est un manga produit par Guilt Pleasure et édité par Taifu Comics, dont les auteurs sont Jun Togai et Narcissus. Il fait partie de la saga In These Words puisqu’il en est la préquelle, et met en avant le passé d’un des protagonistes de la série. Du genre yaoi, Bad Company est cependant pour un public très averti puisqu’il est question d’un thriller et de thématiques violentes, notamment de la torture et du viol. On est donc loin d’un cadre romantique et très attachant comme on en a l’habitude.

SYNOPSIS

Un soir, après un échange passionné avec le docteur Katsuya, l’agent David Krause sort pour une mission de routine… Loin de se douter du cauchemar qui l’attend.

Quatrième de couverture
Bad Company couverture

Bad Company

Sorti le 24 juin 2022

Prix : 9,99€

Nombre de pages : 192

Un avant-goût de l’univers de In These Words

Bad Company était une préquelle particulièrement attendue puisqu’elle met en avant un protagoniste important de la série In These Words, Katsuya Asano. En effet, avant de travailler pour la police à Tokyo dans le cadre d’une enquête importante sur un tueur en série, Asano opérait en tant que profiler aux Etats-Unis. Bad Company est donc un aperçu sur son passé, sa vie et ses relations aux Etats-Unis avant son aventure au Japon.
Cette préquelle est elle aussi un thriller, et tout aussi violente que In These Words. Il aura fallu 8 ans après la publication française du tome 1 de In These Words (le dernier tome, le 4ème ayant été vendu en avant-première et en édition collector à la Japan Expo de Paris le week-end dernier), pour qu’une réelle préquelle puisse voir le jour. De quoi rendre les fans heureux, d’avoir enfin un background plus détaillé de la vie de Asano.

Une histoire qui vire au drame ?

Après une partie de la préquelle publiée en février dernier sous le nom de “In These Words’ Stories” (accompagné du roman Father Figure), celle-ci détaillant la rencontre entre Asano et son amant David Krause, Bad Company quant à elle repose sur une enquête des plus violentes et macabres possible. Les deux amants sont toujours conviés à l’histoire, mais pas comme on pourrait s’y attendre, puisque l’un d’eux se retrouve kidnappé et prisonnier, entre les mains de personnes qui ne souhaitent que son malheur.

On retrouve bien là toute l’essence présente dans In These Words : de la torture, des enquêtes avec beaucoup de suspens et un gros point d’interrogation concernant le personnage kidnappé. Va-t-il s’en sortir ou périr de la pire des manières qui soit ? Il faudra patienter encore un peu pour le découvrir puisque toute l’enquête n’est pas disponible dans ce tome, à notre plus grand malheur.

Lire aussi  Mukai - Tome 1

Une autre facette de Asano

Contrairement à ce que l’on peut voir et lire dans In These Words de Asano, considéré comme quelqu’un de très tranchant et froid, une autre facette de sa personnalité est révélée dans cette préquelle. Ainsi, Asano apparaît comme un homme qui se laisse contrôler par ses émotions, de la colère, de la tristesse, de l’angoisse… Des émotions tout à fait normales quand on sait que son amant est porté disparu. Il est tout de même surprenant mais intéressant de le découvrir sous un nouveau jour.

Il est évident que c’est ce passé-là qui a forgé ce qu’il est devenu. Toutes ces enquêtes et ces prises de risques aux Etats-Unis ont sans aucun doute eu un effet irréductible sur sa personnalité, mais il n’en est pas moins un personnage très attachant, que ce soit durant la préquelle ou durant In These Words.

Découvrez notre critique de Daisy Jealousy ici !

Mon avis sur Bad Company

Étant une grande fan de la série In These Words, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire la préquelle et redécouvrir Asano d’une nouvelle manière, avec des traits que l’on ne lui soupçonnait quasiment pas. Après lecture, on remarque des situations ironiques en comparant la préquelle et l’œuvre principale, notamment pour le coup de l’enlèvement et de la torture, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler les lecteurs.

C’est toujours captivant de lire les œuvres de Guilt Pleasure. Les dessins sont toujours aussi beaux, les histoires toujours aussi intrigantes qu’il est souvent impossible de savoir comment elles vont se terminer. Guilt Pleasure propose du contenu de haute qualité en termes de Yaoi, la satisfaction est garantie sur tous les points.

Pour conclure…

Friands de yaoi et de thriller ? Bad Company est l’œuvre qu’il vous faut ! Cette préquelle tant attendue de la série populaire In These Words possède tout le nécessaire pour vous plaire : des dessins aux détails soignés, une histoire à vous faire frissonner… et du mystère ! Beaucoup de mystère, de quoi vous laisser sur votre faim à la fin de ce premier tome. Mais pas d’inquiétude, il paraît que l’enquête est toujours en cours et qu’une suite ne saurait tarder…

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *