Belle

Vous aimez la belle et la bête ? Voici un roman qui s’inspire grandement de cette histoire mais nous propose une autre version de celle-ci. Réédité en format pocket, le roman Belle de Robin McKinley nous propose un autre chemin que celui de Walt Disney.

Synopsis

Belle était loin d’être aussi jolie que ses sœurs. À quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fût réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village perdu au fond des bois. Les hommes se firent forgeron et menuisier, retrouvant le goût et le talent des choses simples. Belle et ses deux sœurs s’occupèrent des tâches domestiques. Ils auraient pu tous vivre ainsi, heureux d’une existence différente, loin du luxe et des lumières de la ville. Mais le destin s’acharna encore et, lorsqu’elle dut se sacrifier, elle le fit avec grâce et courage. Dans un château magique, entourée de serviteurs impalpables, elle affronta le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Belle, vraiment ?

Ce roman reprenant l’histoire originale du conte est écrit depuis 1978. Doté d’une nouvelle couverture, on se replonge avec plaisir dans cette histoire. Du haut de ces 256 pages, la lecture sera rapide et permet ainsi de lire avec plaisir.

La belle et la bête est un de mes contes préférés (Cendrillon est en première ligne), ma lecture était encore plus un plaisir ! L’histoire est plus vers le conte original que vers le conte de Disney, même si on remarque que le traitement de la bête se rapproche plus du dessin animé. L’ensemble du conte est écrit du point de vue de Belle. Elle vit avec son père et ses deux sœurs (pas vraiment de vraies méchantes) mais une famille qui subit le malheur depuis un moment. Nommée Honneur par ses deux parents, elle est surnommée Belle dès ses 5 ans. Elle est très vite plus attirée par les livres que par le fait de participer à la vie courante et elle se persuade d’être laide. Pour sauver sa famille, elle donne sa vie à la Bête.

Le personnage de Belle est vraiment mis en avant dans cette réécriture du conte. On s’attache très rapidement à elle. Elle est différente des versions que l’on connaît bien, mais l’essentiel du personnage est toujours là. Elle est enivrante et il est facile de suivre ses décisions, dûes à son attachement pour sa famille.

Le petit souci est plutôt dans le déroulement de l’histoire. Avec 256 pages, cela se passe très vite. Surtout que l’auteur passe beaucoup de temps sur la première partie de l’histoire de Belle (avant le château) et le reste est un peu bâclé à mon goût. C’est un peu comme dans les films, à peine elle a mis le pied dans le château qu’elle est déjà amoureuse de la bête. On peine un peu à comprendre le déroulement et la naissance de ces sentiments. Même si, dans le fond, on suit de près cette histoire d’amour originale.

Le personnage de la Bête est beaucoup moins développé que pour Belle. Il est plutôt dans la retenue et moins dans le côté bestial. Il est intéressant de voir plus de magie et beaucoup de mélancolie dans ce personnage si mystique à nos yeux.

Découvrez notre critique de Dune – Chroniques de Caladan – Tome 1 : Le Duc ici !

Mon avis sur Belle

Voici un livre qui nous propose un point de vue différent sur ce conte que l’on connaît tous. Le départ est un peu innovant et nous emporte avec lui dans son aventure. On passe beaucoup de temps à découvrir toutes les facettes de cette famille qui n’a pas vraiment de chance. Le temps passé dans le château s’écoule beaucoup plus rapidement que le début. J’aurai aimé que le livre fasse le double de pages pour pouvoir encore plus apprécier et rester avec Belle plus longtemps. Il n’y pas de vrai méchant ici, nous partons dans une aventure magique et addictive.

L’auteur maîtrise bien son sujet et pour nous proposer un style fluide et assez facile à lire. On peut apprécier très facilement ce livre, que l’on soit grand ou ado. Les personnages étant attachants et les pages se tournant rapidement, on lâche difficilement le livre avant de l’avoir fini.

Pour conclure…

En conclusion, Belle est un livre que l’on apprécie quelle que soit la génération à laquelle on appartient. La réécriture est très bien faite, même si l’histoire se précipite sur la fin. Si vous appréciez le conte, vous pouvez vous le procurer.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.