Boy’s Abyss – Tome 4

Comme nous avions pu le constater précédemment, Boy’s Abyss est une série éditée chez Kana à ne pas confier entre toutes les mains. Les profondeurs de l’abysse engloutissent toutes les personnes qui touchent Reiji semble-il ! Voici une série où tout va de mal en pire depuis 3 tomes, est-ce aussi le cas dans ce quatrième opus ?

Attention : Cette série contient des scènes pour public averti !

Un, deux, trois, soleil ?

Reiji Kurose, lycéen, se contente d’exister, prisonnier de la ville où il habite et de sa famille. Sa tentative de suicide en compagnie de l’idole Nagi Aoe ayant échoué, il promet à Tchako, son amie d’enfance, de quitter la ville à ses côtés. Sa mère se montre toujours aussi dépendante de lui, tandis que l’attitude de sa professeure principale commence à prendre des allures obsessionnelles…La vie peut-elle être porteuse d’espoir ? Reiji se dirige-t-il vers la lumière ? Ou vers les ténèbres ?

Si tu découvres cette série, n’hésite pas à lire mon article sur les deux premiers tomes afin d’éviter de te faire spoiler : Article sur Boy’s Abyss – Tome 1 & 2 !

Dans les tommes précédents, nous avions découvert un personnage principal a bout de force et usé par un quotidien difficile et un karma qui s’acharne on ne sait pourquoi. Notre pauvre Reiji ne sait plus quoi faire pour se sortir de ce quotidien plus que bancale et rencontre une étrange jeune femme ! A cet instant je me rappelle m’être dit “Quelque chose de bien va arriver”, et bien non ! Elle lui propose de se suicider avec elle… Cette rencontre nous avait directement mis dans le bain puisque tout va s’enchaîner sur ce mood. 

Par la suite, la professeur de Reiji lui explique qu’elle veut qu’il se sorte de tout ça et va lui proposer son aide mais malheureusement cette relation va devenir très étrange entre eux. Les personnages de cette série ajoutent tous une pierre à l’édifice du mal être de Reiji et ne font que l’enfoncer d’avantage. 

Boy’s Abyss révèle toute la noirceur d’une société qui ronge les gens et qui ne trouve autre alternative que le suicide pour stopper cette souffrance quotidienne et le poids de toutes ces responsabilités envers les autres qui les incombent. Dans ce quatrième tome, sachez que même si j’y ai cru, les choses ne vont pas s’arranger pour notre personnage principal que l’on aimerait pourtant voir prendre sa revanche sur la vie ! 

Des personnages secondaires emprunt à la dépression

La prof de Reiji a depuis le début, une étrange façon de vouloir aider le jeune homme. Et quand celui-ci finira pas éconduire ses attentes “physiques” elle n’hésitera pas à faire appel à la mère de l’élève qui se verra mettre au courant qu’il ne souhaite pas aller à la fac à cause de sa famille qui est un poids pour lui … 

L’attachement de cette professeur pour son élève devient beaucoup trop obsessionnel chez elle. Elle a besoin d’aider les autres pour combler un malêtre qui la ronge également. 

La mère du jeune homme sera un peu plus présente dans ce tome également. Lors de la rencontre entre cette dernière et la professeure, j’ai cru (encore une fois) que les choses allaient s’arranger… Mais finalement non ! Nous allons en apprendre beaucoup plus sur la mère et ce qu’elle ressent dans ce tome de Boy’s Abyss. Cette dame semble avoir abandonné toute positivité et espoir d’avoir une vie meilleure même pour son fils. Alors que ce dernier va se confier un peu à elle, elle va lui proposer l’impensable ! (je vous laisserai découvrir par vous-même ce tome afin de savoir ce dont il s’agit). 

Tchako, la meilleure amie de Reiji paraissait être la seule avec un peu d’espoir. Elle avait pour ambition d’aller à Tokyo mais pas seule ! Elle avait fait un pacte avec le jeune homme pour qu’il parte avec elle. Malheureusement il ne pense pas mériter l’amitié et l’amour que Tchako lui porte. Elle va donc essayer de se dévoiler un peu plus à lui car elle aimerait qu’ils soient ensemble mais la réaction de Reiji sera encore assez surprenante.

Boy’s Abyss - Tome 4
Boy’s Abyss - Tome 4

Mon avis sur Boy’s Abyss – Tome 4

J’y ai cru ! Je ne sais pas si c’est parce que je suis attachée au personnage mais il mérite tellement d’avoir une chance. Le pauvre Reiji est entouré en majorité de personnes qui ont baissé les bras et qui ne veulent pas vraiment l’aider mais s’aider eux-mêmes. L’égoïsme de ces personnes qui sont pourtant des proches de notre jeune homme l’écrase et l’enfonce.

L’ambiance devient pesante et au moindre mouvement des personnages secondaire, je me dis que tout peut basculer. Leurs réactions sont tellement… comment dire… démesurées ! 

Cela dit, j’ai de plus de mal à suivre le fil rouge de cette histoire, tout est un peu flou, incertain. Je ne parviens pas du tout à imaginer la suite des événements et ce qu’il est possible de faire pour que Reiji s’en sorte. Nous sommes bloqués dans un monde sans fin ou tout nous échappe. Impossible de s’en sortir, de s’échapper et de voir la lumière pour l’instant…

Pour conclure…

J’ai tout de même encore un peu d’espoir pour Reiji qui malgrès tout ce qui lui arrive, ne refuse pas l’aide d’autrui quand lui en propose (même si cette aide n’est pas la bonne pour lui). Mais je me demande tout de même ce que nous réserve la suite des événements de Boy’s Abyss. Le manga compte pour le moment 13 tomes au japon donc je m’attends à encore de nombreux rebondissements.

Vous devriez Lire aussi
L'ŒUVRE DE QUENTIN TARANTINO. DU CINÉPHILE AU CINÉASTE

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *