Articles a la une

Derniers commentaires
creation

Le brain cake : le plus sanglant de tous l…

Le brain cake : le plus sanglant de tous les cakes !

Bientôt Halloween et vous ne savez pas comment épater votre entourage sans vous casser la tête ?

Pas de soucis ! Erzyll est là et vous propose la recette du brain cake (le gâteau cerveau).

 

Le brain cake : le plus sanglant de tous les cakes !

 

Mais d’où t’es venue cette idée  ???

Il y a quelques années, je suis tombée sur cette vidéo. Il s’agit d’une Américaine bourrée de talent qui réalise un « Brain cake » et c’est vraiment très réaliste…

J’ai moi aussi voulu tenter cette fabuleuse recette, mais en l’adaptant à la cuisine française.

Sans trop de beurre ni trop de sucre et encore moins de crème.

Je ne sais pas pourquoi, mais les Américains adorent en mettre 3 tonnes dans leurs préparations… En plus, c’est le plus souvent de la crème au beurre.

 

Bref, je vous explique ci-dessous, étape par étape, comment réaliser ce gâteau afin de passer un Halloween bien sanglant mouhahaha !

 

Ingrédients

Préparation : 2h – Cuisson: 30min – th.6 (180°) dans un moule de forme ronde préalablement beurré et fariné !

 

Ingrédients

Pour la pâte à gâteau : 

  • 1 pot de yaourt nature (125gr)
  • 3 pots de farine (utilisez le pot du yaourt pour les mesures)
  • 2 pots de sucre
  • 1 paquet de levure chimique
  • 1/2 pot d’huile de tournesol (facultatif)
  • 3 œufs
  • 1 paquet de sucre vanillé (facultatif)

Pour le montage :

  • De la confiture (fraise, framboise, cerise, peu importe tant que cela fait parti des fruits rouges)
  • 1 tube de colorant alimentaire rouge (privilégiez le colorant en gel)
  • 500g de pâte à sucre rose ou couleur pêche / chair

Généralement, j’achète la pâte à sucre (oui parce que je suis une grande flemmarde) et le colorant à Cultura.

Je vous mets ci-dessous ceux que je prends d’habitude.

 

Le brain cake : le plus sanglant de tous les cakes ! Le brain cake : le plus sanglant de tous les cakes !

La recette

Dans un saladier, versez le yaourt et conservez le pot pour les mesures des autres ingrédients.

Ajoutez ensuite les œufs, le sucre, la farine, la levure, le sucre vanillé (facultatif) et l’huile.

Bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène et sans grumeaux !

 

Pour le moule, optez pour un de forme ronde et pas trop large (plutôt 20 cm de diamètre que 28).

Mettez la pâte dans un moule beurré et fariné afin que celle-ci n’accroche pas à la cuisson.

Puis enfournez pour environ 30 min à 180° (th.6).

Surveillez le gâteau pendant la cuisson, celui-ci doit bien gonfler (si ce n’est pas le cas, pas d’inquiétude, j’ai une technique).

 

Une fois cuit, laissez le gâteau refroidir, et ce pour deux raisons :

1) ne pas vous cramer les mains

2) cela sera beaucoup plus facile à la découpe !

 

Le montage

Notre gâteau est bien refroidi, nous allons passer à la partie la plus technique !

Avant toute chose, si votre gâteau a bien gonflé, on n’a pas besoin de le redécouper pour obtenir une forme de cerveau. Sinon, on va faire de la découpe !

 

Je vais commencer par le cas où le gâteau ne serait pas suffisamment gonflé.

Nous allons découper comme sur le schéma ci-dessous :

Le brain cake : le plus sanglant de tous les cakes !

Il vous faudra mettre les parties « orange » sur la partie « bleue » afin de former une espèce d’arrondie.

Tartinez un petit peu de confiture sur l’ensemble de la surface, puis prenez votre pâte à sucre et étalez-la au maximum.

La pâte doit être fine, environ 1 cm d’épaisseur et suffisamment large pour recouvrir le montage.

 

Ensuite, avec le reste de pâte à sucre, formez des boudins de toutes les tailles et collez-les de façon aléatoire sur l’ensemble du montage.

 

Pour donner l’aspect gluant, mélanger dans un récipient 2 cuillères à soupe de confiture et le colorant alimentaire.

Tartinez généreusement le tout sur l’ensemble du cerveau et réservez au frais.

 

Petite astuce : si vous voulez vraiment faire peur, planter un grand couteau dans le cerveau et le laisser tel quel en plein milieu de la table, mouhahaha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *