Jizo

Jizo est un conte / manga fantastique franco-japonais. Inspiré par le folklore japonais, Mr Tan a scénarisé ce conte illustré par la mangaka Mato. Il est paru chez Glénat Éditions dans la collection Seinen, le 21 octobre 2020.

Synopsis

Aki ne retrouve plus le chemin pour rentrer chez lui. Tout le monde semble indifférent à cet enfant perdu. Tous… sauf Jizo, un étrange garçon sorti de nulle part. Est-ce un enfant des rues ? Va-t-il vraiment le ramener chez lui ? A-t-il raison de le suivre dans le temple où il l’emmène ? Malgré son grand sourire, Aki peine à faire confiance à son nouvel ami. Surtout qu’une effroyable sorcière chasse les enfants à la tombée de la nuit…

glenat.com

J’ai lu Jizo, j’ai pleuré

Je ne vous cache pas que je suis très sensible aux histoires tristes qui pourraient totalement se produire dans la vraie vie. Il ne m’en faut pas beaucoup pour être émotive lorsqu’un personnage traverse des moments très durs. Je suis touchée par leur histoire même si ce n’est que fiction…

D’accord, cette histoire ne fera pas pleurer la majorité. En revanche, il est certain que chaque lecteur ressentira un petit quelque chose. Cette émotion qui fait que votre cœur se serre à tel point que vous pouvez ressentir la même douleur que le personnage.

Je ne souhaite pas entrer dans les détails car je n’ai pas envie de trop vous en dévoiler. Le mieux serait que vous découvriez par vous-même toute cette histoire. Je vais quand même essayer de donner quelques informations sans trop de spoilers pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture.

La puissance de l’amour maternel

Ma mère doit me chercher partout… […] Elle va s’inquiéter si je ne rentre pas.

Aki

Aki, complètement perdu dans un endroit qu’il ne reconnaît pas, cherche à tout prix à rejoindre ses parents. Tracassé car sa mère doit mourir d’inquiétude en remarquant son absence, il décide de courir en direction de chez lui. Étrangement, il n’arrive pas à trouver le chemin de son domicile, et se perd plusieurs fois.

Heureusement que Jizo est là pour le consoler et le rassurer. Il aidera Aki à retrouver le bon chemin afin de retrouver la chaleur rassurante de sa mère.

Aki est dans les bras de sa mère invisible, en lévitation. Les chaines de la sorcière sont brisées.

Dans Jizo, la relation mère / enfant est l’un des piliers de l’histoire. L’amour que porte la mère d’Aki pour son fils est si fort qu’il est presque palpable. Celui-ci donnera à Aki la force de rester concentré sur son objectif même si à quelques moments il se perdra. Mais il peut compter sur son nouvel ami Jizo pour le soutenir et le guider sur le bon chemin de nouveau.

Lire aussi  Les Écailles d'un Dieu T.2

Spirituel et horreur

Jizo est un conte scénarisé par Mr Tan, ou Antoine Dole, écrivain et scénariste français. En revanche, toute l’histoire est inspirée du folklore japonais et de ses croyances spirituelles.

Sorcière dévoreuse d’enfants

Le personnage de la sorcière mangeuse d’enfants a très certainement été inspiré de la figure de la sorcière de la montagne, Yama-Uba. Monstre aux traits d’une vieille femme laide et vêtue d’un kimono sale et en lambeaux, elle effraye et s’attaque aux voyageurs.

Dans Jizo, la méchante sorcière est une créature sinistre à l’aspect qui glace le sang. Elle sort la nuit à la poursuite des enfants perdus, les attache à ses chaînes et fait traîner son butin jusqu’à ce que son estomac lui demande son repas.

Dans un autre registre, découvrez le manga shonen des Lapins Crétins, scénarisé par Mr Tan, c’est ici !

Protecteur et guide

Aki a été chanceux de tomber sur Jizo. Ce dernier connaît le parc comme sa poche et lui sert de guide. En plus de cela, Jizo semble éprouver beaucoup d’affection pour Aki. Tout ce qu’il souhaite, c’est l’aider. Sa bienveillance sera son pouvoir et aidera Aki à se sortir des mauvaises situations.

Leur amitié est adorable. La volonté de garder Aki sain et sauf est tout ce qui motive Jizo. Et ça, c’est vraiment trop beau.

Jizo incite Aki à dormir dans un temple pour la nuit.

Mon avis sur Jizo

Je n’ai pas honte de le dire et le redire : oui, j’ai pleuré à la lecture de Jizo. Je ne m’y attendais pas du tout ! Je pensais lire une histoire classique d’enfants perdus pourchassés par une sorcière cannibale. Eh bien, le fond de l’histoire est bien plus riche que cela.

Ma grande surprise est due au fait que j’étais étrangère à une certaine pratique spirituelle / religieuse japonaise. Je n’ai pas fait de recherche en premier lieu sur le terme “Jizo” avant de lire. Mais je ne regrette pas ! Car au moins, j’ai pu être entièrement affectée par la réelle intrigue.

En tout cas, pour moi, le conte Jizo de Mr Tan et Mato serait digne d’une adaptation en dessin animé !

Pour conclure…

Très riche en émotions, nous suivons l’aventure d’Aki, perdu dans un parc à la recherche de ses parents. Aki est un petit garçon attachant, méfiant et débrouillard. Grâce à l’aide de son nouvel ami Jizo, il sera en mesure de sortir de cette effrayante épreuve et de trouver la lumière.

Jizo est un conte édité sous forme de manga et illustré par une mangaka japonaise talentueuse qui vous fera ressentir moultes émotions.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *