La Trilogie des Joyaux

La trilogie des joyaux est un classique de fantasy. Elle est rééditée par les éditions Pocket (fantasy) en 2022 pour notre plus grand plaisir. Si vous avez envie de vous plonger dans un univers où les princesses sont enchaînées à leur trône et que tout ne se passe pas toujours aussi bien, cette trilogie est faite pour vous. Je vous donne mon avis après avoir lu ces trois tomes.

Synopsis

Il était une fois, une reine enchâssée dans un trône de diamant pour son propre bien. Émouchet, le chevalier pandion, est de retour en Élénie après dix ans d’exil, prêt à reprendre sa place de Champion de la reine Ehlana. Mais cette dernière est frappée d’un mal mystérieux et Séphrénia, la vieille sorcière styrique, n’a pu que retarder l’échéance : assise sur son trône, enchâssée dans un bloc de cristal, la jeune reine est mourante. À peine revenu, le valeureux Émouchet doit aussitôt repartir et se mettre en quête de remèdes, en compagnie de Séphrénia et de la petite Flûte aux étranges pouvoirs.

Edition Pocket Fantasy

Une série en trois Tomes !

Le premier tome, Le trône de diamant, nous plonge dans un univers fantastique où une reine souffrant d’un mal est enchâssée sur son trône et il lui reste peu de temps à vivre. Effectivement, pour survivre, 12 guerriers se sont liés à elle via un rituel qui permet de la maintenir en vie. Dans ce premier tome, on suit l’aventure via le regard de Emouchet, qui parcourt le monde pour trouver un remède. Plus il avance et plus on découvre des peuples et des décors hauts en couleurs. Tous différents, tous attrayants, nous sommes happés par ces descriptions en détail. Au début, il est parfois un peu difficile de tout comprendre sans lexique, mais après quelques chapitres cela devient de plus en plus facile pour les lecteurs qui commencent leur incursion dans cet univers.

Le personnage d’Emouchet est particulièrement intéressant à suivre, son humour est particulier mais moi j’y adhère totalement. Durant son périple, il sera rejoint par plusieurs personnages secondaires qui lui permettront d’avancer. Il faut quand même plus d’une centaine de pages pour que le scénario démarre vraiment et nous emporte dans son périple. Il lui arrive un peu tout et de nombreuses fois on se demande comment il va faire. Heureusement, le scénario nous propose pas mal de surprises. Il nous garde en alerte et nous sème des fois dans une histoire qui est remplie de bien des questions.

Les deux premiers tomes vont vraiment se concentrer sur la quête d’Emouchet ainsi que tous ses périples et ses aventures. Le troisième tome est là pour vraiment clôturer cette aventure, nous proposant des rebondissements (attention, il y en a aussi dans les deux premiers tomes !) mais aussi beaucoup plus d’intrigue politique et de combat de guerre. Ce troisième tome est le plus rafraîchissant, le scénario est beaucoup moins linéaire et moins prévisible pour les amateurs du genre. On sent vraiment que nous sommes sur un final et que les routes pour démêler le tout ne sont pas toutes droites.

Les personnages secondaires sont vraiment importants ici, et prennent presque autant de place que les principaux. Chacun apporte une partie de sa personnalité et on sent que cela influe sur certaines décisions. Le groupe d’aventuriers créé au fil des pages est éclectique même si des fois on a envie de les engueuler ou encore de dire que la sortie est par là.

Découvrez notre critique de Dark Sky ici !

La Trilogie des Joyaux

Il faut savoir que j’avais déjà lu cette trilogie plus jeune dans sa première édition que j’ai toujours. De nombreux bons souvenirs me sont revenus à moi, d’une période où chaque livre était accompagné d’une musique. Même si les trois tomes sont imposants (plus de 600 pages chacun), la lecture est fluide et facile. David et Leigh Eddings nous proposent ici un classique de la fantasy. Le premier tome de cette trilogie est sorti pour la première fois en 1989. Pour moi, elle ne vieillit pas du tout et nous propose encore un univers riche et d’actualité.

Il est toujours difficile de vous fournir une critique sans dévoiler l’histoire en elle-même ! Mais la trilogie des joyaux est vraiment une série dans laquelle on prend plaisir à s’y plonger. Il ne faut pas s’arrêter au nombre de pages car l’histoire passe super rapidement et on a envie d’en savoir encore plus dessus.

Pour conclure…

Pour conclure, la trilogie des joyaux est vraiment une histoire pleine de magie et d’humour. L’ensemble des personnages est attachant. Une fois lancé dans l’histoire, il est assez difficile de fermer le livre. Les décors sont décrits avec amour. C’est un style facile à lire et sans prise de tête. Si vous aimez la fantasy, c’est vraiment un excellent choix. Les trois nouvelles couvertures apportent un élan de modernité au tout.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.