Nuit magique

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous avec notre Bibliothécaire. Il revient pour une nouvelle avec une tension palpable. Une nouvelle fois, vous pouvez y lire des choses inédites, pensées et écrites juste pour le plaisir de vos yeux et de votre imagination. Ces quelques mots suffiront-ils à susciter le désir de découvrir ce nouveau texte ? Si c’est le cas, installez-vous confortablement et laissez vous porter par cette nouvelle lecture !

Marché nocturne

Un été

Sortant d’un dîner quelque peu arrosé avec une copine, je raccompagne la demoiselle à son domicile. La soirée était douce, avec des températures agréables. Tout est là pour que la nuit soit magique. Nous décidons de faire un détour par le marché nocturne. Sur le chemin, nous parlons de tout et aussi bien de son avenir, de son travail, d’elle, de moi et de ce que nous aimons ainsi que nos passions. Les rues étaient animées, il y avait beaucoup de couples marchant main dans la main. D’autres avaient la tête perdue dans leurs téléphones.

Je ne sais pas si c’est l’effet du vin ou de l’ambiance de la soirée, elle vient se coller à moi, sa tête sur mon épaule. De temps en temps, nous nous arrêtons devant les stands pour regarder les bijoux faits main, la marchande nous sourit. Elle a dû nous prendre pour un couple. Nous voyons un peu plus loin un marchand de barbe à papa, je lui propose de lui en offrir une. Et là, nous retombons en enfance juste le temps de la gourmandise. Pour me remercier, elle me propose de boire un dernier verre chez elle.

Nuit magique - barbe à papa

Un dernier verre ?

En arrivant, je découvre un appartement cosy et décoré avec beaucoup de goût. Il y a tout le confort nécessaire : une petite cuisine dans le fond, une chambre avec un grand lit et des draps en soie, une grande salle de bain avec une douche à l’italienne et une baignoire. À peine arrivée, elle enlève sa veste et ses chaussures, défait ses cheveux et commence à nous servir deux verres de rosé. Elle m’invite à me mettre à l’aise.

Nous nous installons sur son canapé et buvons chacun une gorgée. Après avoir reposé les verres sur la table, je sentais que l’atmosphère avait changé. Elle se jette d’un coup sur moi et commence à m’embrasser fougueusement en disant qu’elle a envie de moi. Nos lèvres se frôlent, nos langues s’entrelacent et je commence à sentir le désir devenir de plus en plus grand. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas senti désiré comme ça. Pour la première fois depuis longtemps, je suis heureux ! Cette fille me rend dingue et me fait perdre la tête.

Nuit magique - appartement

Il fait de plus en plus chaud

Je la plaque contre le mur, commençant à lui déboutonner son chemisier qui lui cintrait parfaitement la taille, tout en continuant à l’embrasser, d’abord la bouche puis le cou. Mes mains descendent ensuite pour défaire le bouton de son jean, puis pour le faire glisser, laissant apparaître ses longues jambes nues et un ensemble rouge, qu’elle m’avoua avoir acheté la veille. Nos regards ne se détachent pas l’un de l’autre.

Je sens son désir monter en elle au moment où elle ferme les yeux, son souffle devient court et chaud. Faisant glisser ma main gauche sous son soutien-gorge et saisit son petit sein ferme, sentant son téton durcir sous mes doigts, tandis que ma main droite descend jusqu’à son entrejambe pour s’infiltrer sous sa culotte, lui caressant sa vulve du bout des doigts. Je les sens devenir de plus en plus humide quand je commence à les introduire en elle.

Je l’entend qui commence à gémir. Retirant délicatement mes mains pour lui dégrafer son soutien-gorge, laissant apparaître sa petite poitrine et ses tétons roses tout durs. Puis je lui ote son joli tanga, dévoilant son sexe tout lisse. Je ne m’arrête pas de l’embrasser dans le cou, lui soufflant tendrement derrière l’oreille. Je vois qu’elle se mord la lèvre inférieure, laissant échapper un gémissement de plaisir. Ensuite, je viens lui déposer un baiser sur ses lèvres, puis un entre ses seins avant de venir lui lécher un téton. Je tire doucement dessus avec mes dents puis je joue avec ma langue. Tandis que, de l’autre main, je joue de mes doigts sur son deuxième téton.

Nuit magique -ensemble rouge

Lire aussi la nouvelle précédente : Au bord du lac

Des caresses avant…

Elle commence à se caresser pendant que je lui fais ça, j’en profite pour continuer de descendre avec mes baisers. Un sur le nombril, puis dedans ou je m’amuse à lui mettre la pointe de ma langue, ce qui la surprend. Ensuite, je descends plus bas et lui retire ses mains et les placent sur ses seins. Pendant ce temps, je m’amuse avec ma langue sur son clitoris humide. Elle repousse ma tête gentiment et se retourne pour plaquer ses mains contre le mur. Elle se met à écarter les jambes, je comprends ce qu’elle veut de moi. J’en profite pour aller récupérer un préservatif avant de baisser mon pantalon et mon caleçon. Je place le bout de plastique sur mon pénis en érection afin de pouvoir m’enfoncer en elle et je commence à faire des vas et viens.

Nos corps commencent à transpirer, je lui tire doucement les cheveux en arrière pour qu’elle penche la tête. Pour pouvoir également avoir accès à sa bouche que je désire encore embrasser, et avec ses mains elle m ’empoigne les fesses. Je la retourne pour pouvoir l’embrasser et je la porte jusqu’à son lit. L’allongeant, j’en profite pour redescendre sur son sexe et m’en délecter à nouveau. D’une main, elle se caresse un sein et de l’autre elle me tient les cheveux. Je m’installe sur le lit et elle me grimpe dessus. Nous voilà repartis dans un rythme endiablé de va et vient. Elle bascule d’avant en arrière tout en me griffant le torse. Je sens son corps vibrer sous l’orgasme, puis elle retombe sur moi.

Nuit magique - plaisir

On s’entrelace

Elle pose sa tête contre ma poitrine tout en l’embrassant, me mordille les tétons et mes poils se hérissent de plaisir. Je commence à gémir. Elle me lèche le ventre et descend tout doucement vers mon sexe. Le prend entre ses mains, jetant le préservatif dans la poubelle près de son lit, puis elle le malaxe doucement. Elle commence à jouer avec sa langue et le prend dans sa bouche. C’est alors que débutent de nouveaux va et vient. Elle me fait perdre la tête !

Une fois terminé, elle se lève, va dans la salle de bain prendre une douche et elle me propose de la suivre. Nous rentrons tous les deux dessous, l’eau chaude qui ruisselle nous fait du bien. Nous sortons de là, empoignant une serviette chacun pour nous sécher. Retournant dans la chambre, nous tombons les serviettes avant de nous allonger sur le lit. Nous nous glissons dans ses draps, elle se blottie contre moi et me dit qu’elle est bien et heureuse avec moi. Je la regarde avec tendresse s’endormir et rejoindre les bras de Morphée. Je me réveille en sursaut. Tout ça n’était qu’un rêve…

Femme qui dort
Pour conclure…

Avez-vous été à nouveau séduit(e)s par cette nouvelle comme nous l’avons été ? Serez-vous là, prochainement, pour le nouveau rendez-vous avec le Bibliothécaire ? Au plaisir de lire vos ressentis.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *