Réimp’! – Tome 2 & Tome 3

Rappelez-vous, en fin d’année dernière, nous vous présentions un manga ayant pour décor le domaine de l’édition. J’ai nommé : Réimp’!. Surfant sur le succès de Bakuman, qui permettait aux lecteurs de découvrir les conditions de travail des mangakas, Réimp’! s’intéresse quant à lui aux autres acteurs du milieu. Nous continuons donc à suivre les aventures de Kokoro qui progresse dans sa découverte du métier d’éditeur et qui doit relever des défis de plus en plus grands. Les tomes sont également disponible chez Izneo ici.

Rappel des faits

Kokoro est l'héroïne de "Réimp'!"

Réimp’!, c’est l’histoire d’une ancienne championne de judo qui, suite à une blessure, voit ses rêves de médaille olympique s’envoler. Cette femme, c’est Kokoro Kurosawa, désormais bien décidée à devenir éditrice au sein du magasine de pré-publication Vibes. Après un entretien d’embauche que je qualifierais de « sportif », elle est finalement engagée et commence son apprentissage du métier. Un job passionnant, aux multiples facettes, mais aux problèmes et aux enjeux bien réels.

Via le prisme d’une rédaction de magazine nippon, c’est le travail d’éditeurs, de commerciaux, d’imprimeurs et de libraires, qui nous sont ainsi présentés. C’est toute la chaîne (de l’auteur aux lecteurs) que nous appréhendons en même temps que l’héroïne, cette dernière allant de découverte en découverte. Heureusement, la combativité et la passion de la jeune femme lui permettent, la plupart du temps, de triompher des obstacles avec brio. Qui plus est, elle insuffle un vrai vent de fraîcheur dans la rédaction, permettant à certains de ses collègues de raviver leur flamme professionnelle.

On découvre la vie de la rédaction du "Weekly Vibes"

Découvrez notre critique de Réimp’! Tome 1 ici !

Réimp’! Tome – 2

 Kokoro Kurosawa se voit confier son premier mangaka en la personne d’Issun Takahata. Auteur talentueux de “La Princesse à cornes”, il vit cependant une relation toxique avec sa petite copine Rinne dont les allées et venues freinent ses capacités créatrices. De plus, il est la cible du magazine “Emperor”, un concurrent de “Vibes”, qui tente de le débaucher en lui offrant une nouvelle série !

Glénat

Lisez un extrait de Réimp’! T02 ici !

Le premier auteur dont doit s'occuper Kokoro dans "Réimp'!"

Dans cette suite de Réimp’!, nous retrouvons Kokoro désormais officiellement en charge d’un mangaka déjà bien installé : Issun Takahata. Seule ombre au tableau, la création du maître est petite-amie dépendante. En effet, dès que celle-ci le quitte, il entre en phase de dépression, dont il ne sort que quand sa fiancée revient. Un cercle vicieux qui impacte grandement l’intrigue de son manga, intitulé La princesse à cornes. Face à un tel caractère, il faudra tout l’enthousiasme de notre héroïne pour permettre à Issun de faire face à cette nouvelle crise. Une fois sa mission menée à bien, pas de temps à perdre pour Kurosawa qui doit négocier avec un ancien créateur oublié pour obtenir les droits de son œuvre. Entre drame familial et gestion d’une gloire passée, le challenge sera double pour l’éditrice qui aura fort à faire pour convaincre son interlocuteur et l’aider à changer.

Réimp’! – Tome 3

La chasse aux nouveaux auteurs est ouverte chez le magazine “Vibes”. Après s’être vu confier le suivi d’un auteur déjà bien installé, Kokoro Kurosawa souhaite désormais s’occuper d’un débutant complet, pour apprendre à ses côtés et aller avec lui vers la reconnaissance et le succès. Seulement, la motivation ne fait pas tout et les embûches ne manquent pas sur le sentier des apprentis mangaka…

Glénat
Il existe des différences d'opinion fortes entre Kokoro et "Yasui"

Le grand jour est arrivé pour Kokoro, qui vient enfin d’obtenir la permission de sa hiérarchie pour s’occuper de nouveaux talents. Motivée à être présente dès la première étape du processus de création et à le mener à son terme, nous allons suivre le parcours de deux apprentis mangakas dont Kokoro souhaite s’occuper. Deux profils totalement différents : l’un est très bon pour la mise en scène et le scénario, mais son dessin est mauvais, l’autre est excellent en graphisme mais manque d’originalité dans ses intrigues. De par ces protagonistes qui prendront des décisions et des chemins différents, nous allons pouvoir appréhender les divergences d’opinions et de façon de faire entre Kokoro et son collègue Yasui (dit « le broyeur »). Un vrai crève-cœur pour l’éditrice très impliquée dans son envie de faire réussir ses poulains.

Rencontre éditoriale dans "Réimp'!"

Mon avis

Grâce à Izneo et à Glénat (que je remercie chaleureusement), j’ai pu reprendre le cours de cette série pour vous parler des tomes 2 et 3. Eh oui, ce n’est pas moi qui vous avais présenté le premier volume de Réimp’!. Il est vrai que, de prime abord, le dessin de Naoko Mazda est bien loin de mes standards habituels. Son style naïf qui colle très bien au récit et aux personnalités de ses protagonistes est aux antipodes de ce qui m’attire en termes de graphisme. Pour autant, celui-ci sert parfaitement le propos et m’a permis de développer une réelle empathie pour tous ces êtres que j’ai pu voir évoluer en trois tomes. La plupart des cases sont très épurées, et ce pour mettre l’accent sur les dialogues ou sur les sentiments émanant des visages.

Les apprentis mangaka dans "Réimp'!"

Les différentes facettes de la production d’un volume relié sont très bien expliquées et feront le bonheur de toute personne curieuse d’en savoir plus sur le sujet. Les explications sont nombreuses mais ne prennent pas le pas sur le destin de nos héros qui sont le véritable moteur de l’intrigue. Kokoro, avec sa joie de vivre et sa motivation sans faille, nous embarque avec elle, nous faisant passer par toute une palette d’émotions tant on souhaite sa réussite. Petite mention spéciale aux pages bonus incluses par Glénat et qui, sous forme d’interviews de professionnels français, nous permettent de mieux cerner les différences de la profession entre la France et le Japon.

Découvrez le catalogue Izneo ici !

Un travail exigeant dans "Réimp'!"
Pour conclure…

Porte ouverte sur le milieu de l’édition, Réimp’! est un manga intéressant qui met en lumière un pan trop peu représenté de la création des mangas. Une œuvre qui fleure bon le bonheur et la passion, que ses personnages vous transmettront au gré de leurs aventures. Un vrai bon moment de lecture qui pourra contenter toute la famille. À dévorer de toute urgence ! Merci à Izneo et Glénat !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *