Salon de thé – La famille

Nouveau sujet qui nous concerne tous : la famille. Si l’on regarde différentes définitions, on peut commencer par se poser certaines questions. Qu’est-ce qu’est une famille pour vous ? Nous ne tenterons pas d’y répondre à votre place, ni de remplacer les définitions des dictionnaires. Mais nous donnerons, avec plaisir, notre avis sur ce sujet !

Bien entendu, nous ne parlerons pas du côté juridique. Celui-ci permet de définir des règles notamment sur les successions et les représentants légaux.

Il existe bien sûr différents modèles de famille. Et je pense que nous pouvons sans hésiter sortir d’une définition d’une ligne et explorer les différents sujets.

Le podcast

Nous sommes en compagnie aujourd’hui de Vautour, Moriwenn, Luciole et toujours une invitée masquée au nom de Hestia. Je vous laisserai chercher ce que ce dernier pseudo signifie.

Je vous souhaite, bien sûr, un bon épisode en notre compagnie. Et n’hésitez pas à nous donner votre avis sur le sujet.

Salon de thé – La famille
Salon de thé – La famille

Pour commencer ce podcast, nous sommes partis d’une définition que j’ai dénichée dans un dictionnaire bien connu. Je ne vous cache pas que c’est la pire que j’ai pu trouver. C’est pour cela que j’ai trouvé intéressant de la prendre comme point de départ.

Voici donc la fameuse définition. Famille : Ensemble formé par le père, la mère (ou l’un des deux) et les enfants.

Le couple

On parle tout d’abord d’un ensemble de deux personnes. Je n’ai volontairement pas genré ces deux personnes, contrairement à la définition, car personnellement c’est le premier défaut que je lui trouve. C’est très réducteur.

Il est fréquent qu’après quelques années un couple se fiance et se marie. Mais tous ne le font pas pour la même raison. Et certains vont préférer rester en concubinage.

Pour ma part, j’ai opté pour cette dernière option. Je ne ressens pas le besoin de me marier, que ce soit pour une religion ou d’autres raisons. Mon conjoint, lui, aurait aimé de base se marier. Mais vu que ce n’est pas quelque chose de très important pour lui, il est d’accord pour rester sur le concubinage. Mais cette option n’offre pas que des avantages. Nous devons souvent subir le regard des gens, parfois même leurs questions indiscrètes. Mais aussi, nous n’avons pas les mêmes droits que nos amis qui sont pacsés ou mariés. Il est donc possible que nous changions d’avis un jour. Mais quand est-il pour les 4 invités de cet épisode ? Aucun n’a choisi l’option du concubinage. Mais je vous laisserai écouter le podcast pour découvrir les différentes raisons qui leur ont fait franchir le pas.

Le célibat

Comme indiqué dans la précédente définition, la famille peut être représentée également par une personne vivant seule avec son ou ses enfants. En effet, il est tout à fait possible pour une personne célibataire d’avoir recour à l’adoption pour devenir parent. Parfois l’un des géniteurs n’assume pas la naissance de l’enfant et celui-ci est élevé seul. Nous avons également de plus en plus de cas de divorces et de séparations dans notre société.

Vous allez pouvoir retrouver le point de vue de l’adulte qui vit la séparation par le retour de certains d’entre nous qui l’ont vécu ou qui le vivent actuellement, mais également de celui des enfants qui la vivent eux aussi, que ce soit par leur retour, mais également par nous-même au même âge qui avons pu vivre dans des familles divorcées lors de notre enfance.

Les enfants (ou pas)

Une fois un couple marié, ou en tout cas lorsqu’un ménage est établi, il n’est pas rare de commencer à entendre la fameuse question : Et le bébé, c’est pour quand ? Une fois le premier enfant fait et que les heureux parents sortent enfin la tête des couches, la deuxième question arrive : Alors, à quand le deuxième ?

Il est vrai que le schéma habituel de la société est qu’un couple soit marié et ait deux enfants.

Mais ce n’est pas toujours l’envie du ménage. Chacun fait comme il veut et ne devrait pas être stressé par cette norme sociale.

Certains ne souhaitent pas devenir parents. D’autres vont préférer adopter. Certains encore vont vouloir avoir des familles nombreuses.

Il arrive également qu’au sein d’un couple les deux n’aient pas la même envie. Et là, il va falloir beaucoup d’écoute et de compréhension pour décider vers quelle voie se diriger.

Nous parlions également de rupture et de divorce. Bien souvent, ces personnes souhaitent refaire leur vie avec quelqu’un, qui ont parfois eux-même des enfants, ce qui donne lieu à des familles recomposées. Cette étape, qui peut être appréhendée pour certains, peut également très bien se passer, fort heureusement. Le tout est que chacun trouve sa place et de la joie dans ce nouveau partage.

Pour conclure…

Pour conclure, nous sommes tous dans des cas différents. Je souhaite une bonne continuation à ceux qui trouvent le bonheur dans leur vie actuelle. Mais également tout le bonheur qu’ils méritent à ceux qui souhaitent ou qui vivent un changement dans leur vie.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *